Mac Lesggy : « Personne ne m’a sollicité »

Mac Lesggy est un exemple de fidélité. Voici désormais 25 ans que cet ingénieur agronome de formation travaille pour M6.

Il est notamment célèbre pour la présentation de l’émission « E=M6 ». « Je n’ai absolument pas été tenté d’aller voir une autre chaîne. D’ailleurs, personne d’autre ne m’a sollicité. Pourquoi ? Je ne sais pas ! Ce n’est pas du tout un appel au peuple… Je suis très bien sur M6 et quand on me dit que ça fait 25 ans, ça me terrifie ! Quand je regarde les émissions, je me rends compte qu’en 25 ans, on se déplume un petit peu. Le temps passe extrêmement vite en télévision », a confié Mac Lesggy sur le plateau de Buzz TV.

Lundi soir, sur M6, l’animateur a présenté un second épisode de « l’Histoire au quotidien » (le 1er portait sur le règne de Louis XIV), cette fois-ci sur la période de la Révolution française.

Read more

Karine Le Marchand n’assume pas le salaire qu’elle gagne !

Ce lundi, Karine Le Marchand était l’invitée du « Grand Direct des médias » de Jean-Marc Morandini sur Europe 1. L’animatrice de « L’amour est dans le pré » a notamment évoqué le salaire qu’elle percevait.

« Ils ne payent pas bien à M6 ? », lui a demandé Jean-Marc Morandini, faisant référence à l’information du magazine Capital, qui a révélé que Claire Chazal gagnait 120 000 euros par mois. « Bah non, par rapport à TF1, ah bah non ! Mais c’est pas grave, on a d’autres satisfactions… Si le chiffre de Capital est vrai, c’est hallucinant, je trouve ça fou ! », a répondu la native de Nancy.

Mais combien gagne Karine Le Marchand ? « Je suis loin du salaire de Claire Chazal, mais c’est normal, je ne présente pas le 20 Heures, c’est normal que j’en sois là, et je n’ai pas encore 57 ans ! Mais moi, je ne veux pas dire pas mon salaire ! C’est indécent de gagner de l’argent comme on le gagne par rapport à ce qu’on fait ! Je n’assume pas, je suis petite-fille d’ouvrier, je n’assume pas », a indiqué animatrice de télévision, précisant finalement qu’elle gagnait « aux alentours de 30 000 euros ».

Read more

Karine le Marchand répond à Guillaume «  »Il a raison… »

Critiquée par Guillaume après avoir émis un doute sur la longévité de sa nouvelle relation amoureuse, Karine Le Marchand a lors de son passage dans la Médiasphère sur LCI, répondu à celui qui a crié sa déception face à son positionnement sur sa nouvelle relation.

Karine Le Marchand est insensible aux attaques de l’agriculteur

C’est en tout cas la couleur qu’à afficher la présentatrice de « L’Amour est dans le Pré«  qui fêtera ses 47 ans en août prochain.

Pour rappel Guillaume avait répondu aux critiques de l’animatrice sur sa vie privée via son compte Facebook en disant : « Karine Le Marchand qui se permet de dire qu’elle ne croit pas en mon couple, c’est vrai que quand on regarde sa vie privée, en matière de couples elle s’y connaît… Bref ‪je suis déçu‬ ».

Aussitôt la réaction de l’agriculture publiée, Karine Le Marchand lui a répondu en disant : « Il a raison, déjà il a raison. Je pense que c’est fragilisant d’être exposé à tous quand on fait ce genre d’émission. J’ai le cuir épais maintenant, et ce genre de remarque, ça ne me touche pas ».

A la question de savoir si elle avait pu évoquer avec Guillaume leur différent, Karine Le Marchand a répondu : « Je n’ai plus aucun contact depuis des semaines. Il est injoignable. Il ne communique que par texto ou par Facebook. Je pense qu’il a, à la fois envie qu’on lui fiche la paix dans son histoire et en même temps, il a besoin de communiquer. Les choses sont un petit peu confuses »

Read more

Karine Le Marchand remise vertement à sa place

Présentatrice de l’Amour est dans le Pré depuis le commencement, Karine le Marchand s’est vue attirer les foudres d’un des participants après l’avoir directement mis un garde contre sa nouvelle histoire d’amour.

Renvoyée dans les cordes

Elle qui se réjouissait d’avoir un candidat homosexuel parmi les candidats du jeu s’est publiquement fait recadrer par Guillaume, après que ce dernier a quitté l’émission, puisqu’il a rencontré l’amour hors des caméras de l’émission diffusée sur M6.

« Je souhaite à Guillaume que son histoire fonctionne mais en dix saisons, aucune relation qui a commencé grâce à l’émis­sion hors caméra n’a marché, jamais. Chaque année, après la diffusion des portraits, certains agriculteurs sont contactés directement à leur domicile par des personnes qui ne souhaitent pas passer à la télé », a lâché l’animatrice dans PureMédias.

Alors une remarque suivie d’un petit conseil :  » Certains ont compris que c’était dangereux et peut-être un peu factice. Moi, je leur dis toujours de se méfier des gens qui les contactent directement parce que parfois ils ont de grosses casseroles. »

Une déclaration que n’a pas du tout appréciée Guillaume, qui s’est empressé de lui répondre via sa page Facebook.

« Karine le Marchand qui se permet de dire qu’elle ne croit pas en mon couple, c’est vrai que quand on regarde sa vie privée, en matière de couple elle s’y connaît… Bref #JeSuisDéçu » a conclu l’agriculteur, qui ne se pressera sans doute pas pour inviter l’animatrice télé à son mariage.

La photo du nouveau compagnon de Guillaume : 

11107364_10207113370011679_5613613740266505052_n

Read more

Benjamin Castaldi : au revoir TF1, bonjour D8

Près de 10 ans après ses débuts sur TF1, l’animateur Benjamin Castaldi va changer de cap. Hier sur le plateau de Touche pas à mon poste, il confirmait son futur passage sur D8 pour animer la prochaine saison de la Nouvelle Star.

Fini les rumeurs, désormais on en est sûr ! Depuis cet été, des bruits circulaient sur le fait que Benjamin Castaldi rejoindrait prochainement D8. À la fin du mois de juillet, Thierry Moreau, rédacteur en chef de Télé 7 Jours et chroniqueur dans Touche pas à mon poste annonçait déjà la nouvelle. Mais jusque là, Benjamin Castaldi n’avait rien confirmé et rien expliqué. C’est maintenant chose faite !

Invité ce mercredi sur le plateau de Cyril Hanouna sur D8, le présentateur télé a non seulement admis qu’il rejoignait la chaîne pour animer la Nouvelle Star, mais il a aussi donné ses raisons : « ça fait un moment que je me disais qu’il fallait que je fasse d’autres choses. On s’est beaucoup parlé avec TF1 et je leur ai dit : « Si je ne fais pas autre chose avant Secret 9, je ne resterai pas ».

Secret Story 8 arrivera bientôt à son terme, le 26 septembre prochain, et visiblement Benjamin Castaldi n’a pas eu de nouvelles propositions de la première chaîne ! Il ajoute ainsi : « La Nouvelle Star, ça m’intéressait. D’abord, j’avais envie de finir ce que j’avais commencé puisque M6 l’avait supprimée en cours de route. Et puis, c’est un format que j’adore, que je connais par cœur. Beaucoup de choses qui sont dedans ont été faites quand on l’a lancée« . Ce changement ne sera pas une immense nouveauté pour l’animateur qui avait animé les quatre premières saisons du télé-crochet, à l’époque sur M6.

Read more

LCI et Paris Première sur le point de fermer !

Mardi, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a refusé le passage en clair de LCI, Paris Première et Planète+. Il a justifié ce choix par un souci d’équilibre économique de la TNT gratuite.

Hier soir, lors du 20 heures de TF1, Nonce Paolini est revenu sur cette décision. « Je voudrais témoigner de mon émotion et surtout mon incompréhension. J’ai participé il y a 20 ans au lancement de LCI. Cette équipe a fait un travail exceptionnel durant toutes ces années. Ils ont fait de l’information honnête et responsable. Dans le cas où il n’y a plus de modèle économique, la  question de sa survie est posée bien sûr. Jusqu’au 31 décembre 2014, nous honorerons le contrat, après, nous verrons avec les partenaires sociaux, nous échangerons, et prendrons des décisions, les moins dramatiques possibles notamment sur le plan social », a expliqué le patron du groupe TF1 à Julien Arnaud.

Le groupe M6 pourrait également fermer Paris Première s’il se confirme que la chaîne n’est « pas viable » économiquement et si le CSA ne revient pas sur son refus de passer la chaîne sur la TNT gratuite, a déclaré mardi Nicolas de Tavernost, patron du groupe.

Read more

Le CSA refuse le passage de LCI et Paris Première sur la TNT gratuite

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a a décidé ce mardi de refuser le passage en clair de LCI, Paris Première et Planète+. Il souhaite préserver l’équilibre économique de la TNT gratuite.

La gratuité devait «  permettre à LCI de sortir du ghetto sans fin de la confidentialité », avait demandé Nonce Paolini, le PDG du groupe, lors de son audition devant le CSA au mois d’avril dernier.

La première des chaînes françaises d’infos en continu de l’histoire, créée il y a 20 ans, ne compte aujourd’hui plus que 13 000 téléspectateurs au quart d’heure moyen. Elle est écrasée par ses deux concurrentes gratuites, BFMTV et iTélé. Néanmoins, le CSA a refusé le passage au gratuit en arguant que cela « pourrait déstabiliser les deux chaînes déjà existantes ».

M6 a une nouvelle fois essuyé un refus après sa tentative de 2011 de demander la bascule de Paris Première de la TNT payante à la TNT gratuite.

Read more

L’amour est dans le pré : une saison qui cartonne sans le moindre buzz !

Comme chaque été, « L’amour est dans le pré » réalise de belles audiences sur M6. Le programme n’essaie pas de surfer sur des pseudo-polémiques ou autres « bad buzz » pour augmenter son audimat.

Au contraire. La production souhaite éviter à tout prix des profils de candidats comme Justine. Par le passé, cette prétendante n’avait cessé de critiquer chaque émission sur Twitter. Karine Le Marchand ne s’en cache pas. Une certaine censure existe pour le bien du programme.

« Aujourd’hui, faire de la télévision c’est aussi anticiper les buzz. Il nous est arrivé de faire décrocher des affiches du FN car on sait que la personne aurait été la cible de critiques. Est-ce que quelqu’un qui vote FN a moins le droit de trouver l’amour qu’une autre ? Non. Nous coupons aussi les réflexions homophobes. Nous ne sommes pas une émission de téléréalité », explique l’animatrice de télévision. La semaine passée, « L’amour est dans le pré » a réuni 5,3 millions de téléspectateurs.

Read more

Zone Interdite : un témoin trompé par la production ?

Mercredi soir, M6 diffusait le reportage « Vacances bling-bling : un été pour tout flamber ». L’émission suivait notamment Kevin dans son quotidien, un jeune homme faisant de soirées en boite de nuit à 2.400 euros…

Suite aux critiques sur les réseaux sociaux, ce dernier a tenu à se défendre ce matin au micro d’Europe 1. « Les scènes ont été coupées et remontées à mon insu. Je suis choqué, tout comme les téléspectateurs ! Dans ces images, on me voyait juste faire la fête, sans parler des moyens que je me suis donnés pour gagner cet argent qu’on me voit dépenser », s’est-il offusqué.

« J’ai été totalement trompé, on m’a eu »

« Hier soir, pendant la diffusion de l’émission, j’ai appelé le rédacteur en chef. J’avais demandé à voir le reportage avant, mais ils avaient refusé sans vraiment me dire pourquoi. Selon lui, ce reportage me met en valeur (…) J’ai contacté mon avocat. J’ai été totalement trompé, on m’a eu ! », regrette Kevin.

Read more

Exclu – Audrey Chauveau : « J’apprécie les styles de Maïtena Biraben et Anne-Sophie Lapix »

Comédienne et animatrice de télévision, Audrey Chauveau déborde d’actualité et de projets. Nilmirum est parti à la rencontre de la pétillante jeune femme ! Entretien.

Nilmirum – Vous êtes actuellement en tournage à Lyon pour « Accusé ». Comment avez-vous été sollicitée pour cette série ?  

Audrey Chauveau – Tout simplement parce que je suis comédienne (rires) ! J’ai passé les essais et ça a marché !

Vous serez également au casting du film de Dominic Bachy, « Des amours, désamour – Jeux d’aimants ». Comment faites-vous pour concilier vos différents tournages ?

Mes tournages en télévision sont très compactés. Cela me laisse du temps pour retourner à mes premiers amours. Je ne me suis jamais éloignée de ce qui m’a permis « d’éclore », à savoir la comédie et la danse !

Quel a été votre parcours scolaire avant de vous lancer dans l’animation d’émissions de télévision ?

Mon parcours scolaire est simple. J’ai obtenu un Bac littéraire en 1998. Ensuite, j’ai fait des études d’histoire de l’art et d’arts plastiques. Puis, j’ai suivi une formation au Studio Pygmalion. Initialement, faire de la télévision n’était pas mon but. M6 m’a proposé un casting et j’ai relevé le défi. Voilà comment tout à commencé !

Comment se sont passés vos premiers pas en télévision ?

Ça me paraît déjà tellement loin ! C’était en 2006. J’ ai commencé par un jeu baptisé « Un an de shopping ». Il s’agissait d’un programme court, une pastille sur Teva. J’ai ensuite eu l’opportunité de travailler pour M6, puis France Télévisions. J’ai eu la chance de collaborer avec Frank Saurat, Philippe Thuiller et Thierry Ardisson sur des prime-time qui ont très bien fonctionné !

Vous avez également eu l’occasion de travailler avec des personnalités importantes du PAF, comme Patrick Sabatier, Stéphane Bern ou encore Sébastien Folin…

Avec Patrick Sabatier, c était un « one shot ». Avec Stéphane Bern, nous avons fait de nombreux prime-time ainsi qu’une quotidienne ensemble. Il est drôle et très fin. C’était une très bonne expérience. Quant à Sébastien Folin, c’est un « pote » : on a présenté une cérémonie tous les deux, « Les Trophées des arts afro-caribéens », en 2011. Ça nous plairait d’ailleurs de travailler à nouveau ensemble.

audrey chauveau itw3

« Les questions à propos de ma couleur de peau me fatiguent »

Quelle est la rencontre la plus importante que vous ayez faite depuis vos débuts dans le métier ?

J’ai fait énormément de rencontres depuis mes débuts. Vous dire celle qui a été la plus importante est compliqué. J’ai eu et j’ai encore la chance de travailler avec des gens, des producteurs et des diffuseurs qui m’apprennent énormément. Toutefois, mes rencontres avec Patrick De Carolis et Nicolas Pernikoff ont sans doute été déterminantes. En ce qui concerne la comédie, je peux compter sur mon agent Nadié Koné chez Cineart Talentbox.

Parmi les animateurs de télévision, avez-vous eu ou avez-vous encore un modèle ?

Non, pas vraiment. Mais je dois dire que j’apprécie les styles de Maïtena Biraben  et Anne-Sophie Lapix. Concernant les hommes, comment ne pas citer Thierry Ardisson ?

Votre métissage a-t-il été un atout pour vous frayer une place dans le milieu impitoyable de la télévision ?

Pour être très franche, ce genre de question me fatigue un peu. Quand j’ai commencé la télévision, on ne me questionnait pas sur ma couleur de peau. Aujourd’hui, cela revient souvent. Quel retour en arrière !

Quel serait le programme que vous rêveriez de présenter ?

Un show à l’américaine avec des artistes qui jouent vraiment le jeu ! Du chant et de la danse seraient évidemment au programme. Mais je désire surtout présenter des programmes que je peux défendre et qui sont dans mon ADN.

Quels sont vos projets pour la saison prochaine ?

Il est encore tôt pour le dire…

Read more