Que vont penser les enfants de Booba des textes de leur père ?

Figure emblématique du gangsta rap à la française, Booba s’est souvent montré très cru et vulgaire dans ses textes. Aujourd’hui, à bientôt 39 ans, il est papa de deux enfants, Luna et Omar.

Trop vulgaire dans ce game !

Lorsque ceux-ci seront en âge de comprendre les rimes de leur père, qu’en penseront-ils ? « Ils en penseront rien du tout parce que moi je serai leur père quoi qu’il arrive, je les élève, et ils m’aimeront quoi qu’il arrive parce que je suis leur père. Et ça, ça n’a rien à voir. Je pourrais être Al Capone, ma fille c’est ma fille, elle m’aimera en tant que père », a répondu Booba au site oklm.com.

« De toute façon, je ne dis jamais des trucs qui ne me correspondent pas. Même si c’est salace ou un peu dur. Je parle jamais de viol ou de trucs comme ça. C’est toujours… On n’a jamais maltraité de femmes. Jamais », poursuit l’ancien membre du groupe Lunatic.

Read more

Camille Combal n’a pas le temps pour avoir une vie amoureuse !

Entre la présentation du morning sur Virgin Radio et ses émissions de télé, dont fait partie « Touche pas à mon poste » sur D8, Camille Combal n’a pas vraiment le temps d’avoir une vie sentimentale.

Un rythme d’enfer !

« C’est levé 5h du matin et couché 1h du matin. En gros, c’est la radio dès 6h jusqu’à 9h30.  Il y a toujours des petites choses à faire à droite et à gauche. Après je pars au bureau, je regarde tous les extraits télé. Ensuite, je me mets sur mon texte et il est déjà 19h. Enfin, il faut que j’essaie de cacher mes cernes et il faut vite y aller », a confié le jeune animateur au site Melty.

« Ma vie amoureuse se passe avec mon chien Broucho. Il ne fait que dormir donc ça se passe bien ! », ironise Camille Combal, qui a succédé cette année à Cyril Hanouna à la présentation du jeu « L’Œuf ou la Poule ? », diffusé sur D8.

Read more

The Voice Kids : M Pokora influencé par Jenifer

Pour la troisième saison du télé-crochet « The Voice Kids », M Pokora remplace Louis Bertignac dans le jury. Le chanteur avait déjà été sollicité par TF1 pour occuper ce poste.

Jenifer à l’origine de la décision ?

« On m’avait proposé d’être coach dès la première saison, mais j’étais en plein dans la comédie musicale Robin des Bois. Je crois que le cap de la trentaine a aussi joué dans ma décision d’accepter The Voice Kids », a révélé M Pokora à l’occasion d’un entretien qui paraîtra lundi dans Télé 7 Jours.

Jenifer serait également à l’origine de sa décision d’accepter cette proposition. « Elle a toujours su apporter de bonnes ondes au programme. C’est aussi cela qui m’a donné envie d’en faire partie », a révélé l’artiste d’origine ponolaise.

« Je suis ravi de rejoindre la famille ‘The Voice Kids’ et mes amis Jenifer et Patrick pour cette nouvelle aventure. On va s’éclater !! Louis, je te promets de prendre soin de ton fauteuil 🙂 », avait promis M Pokora après que TF1 ait officialisé sa participation au programme.

Read more

Cyril Hanouna critique le « zapping » de Canal+

Vendredi soir, Cyril Hanouna était l’invité exceptionnel du « Grand Journal » de Canal+. Après la diffusion du « Zapping », l’animateur de D8 s’est permis d’émettre certaines critiques.

Hanouna se paye le zapping !

« Je préfère la chronique de Cyrille Eldin que le Zapping qui a pris un c…. Un coup de vieux ? Un coup de mou ? J’aime bien car on apprend des choses. Et là, c’est vrai que [le zapping] était intéressant aujourd’hui. Mais voilà… il a toujours le don de mettre en avant, vraiment, les chaînes du groupe Canal. Vraiment merci. Merci à lui… », a déclaré Cyril Hanouna face à Maïtena Biraben.

Il s’agit d’une sortie un peu étonnante dans la mesure où la chaîne sur laquelle travaille Cyril Hanouna, D8, fait partie du groupe Canal+. Selon le site Toutelatele.com, l’animateur de TPMP n’a pas apprécié les images proposées dans le zapping associant le bizutage de Matthieu Delormeau à une campagne contre le harcèlement à l’école.

Read more

Maître Gims : « Jomey Star ? Ah non, je ne connais pas… »

Ces derniers mois, Maître Gims et JoeyStarr ne cessent de s’envoyer des pics par médias interposés. Les deux rappeurs utilisent également les réseaux sociaux pour se clasher.

Maître Gims VS JoeyStarr, un clash sans fin

Lors d’une interview dans « Le petit journal » de Canal+, Yann Barthès a demandé à son invité: « On n’a pas parlé de JoeyStarr, ça vous a manqué ? ». Réponse du leader de la Sexion d’Assaut : « Vous dites ? Joey… Jo… Jomey Star ? Ah non, je ne connais pas… Je n’en ai jamais entendu parler. C’est un chanteur ? ».

Le 19 octobre dernier, face à Maïtena Biraben, dans « Le Grand Journal » de Canal+, JoeyStarr ne s’était pas fait prier pour critiquer Maître Gims. « Quand tu fais de la musique de merde, accepte qu’on dise des conneries, souligne-t-il. Avoir si peu d’humour, et faire un truc d’un tel niveau… Ça plaît aux prépubères qui ne connaissent que ça et qui ne s’intéressent pas à autre chose. (…) Leur éducation musicale commence par ça. Quand tu aimes la musique, tu cherches, tu es curieux un peu », avait-il déclaré.

Read more

Interview exclusive – Lorca : « Je suis inclassable »

Rappeur, entrepreneur, supporter du PSG… Lorca, originaire d’Argenteuil (Val d’Oise), ne manque pas de cordes à son arc. Nilmirum est parti à la rencontre de ce jeune homme de 30 ans, qui regorge de projets ambitieux.

Nilmirum – Peux-tu revenir sur les principales étapes de ton parcours dans la musique ?

Lorca – Mon premier street album, « La rage du ghetto », est paru le 14 novembre 2006. Il s’agissait d’un projet sur lequel j’avais invité des rappeurs tels que Larsen, Nasme, Moubaraka, Kamelancien ou encore Seth Gueko. J’avais rencontré la majorité de ces artistes dans l’émission de radio que j’animais à l’époque, « Quartier Libre », sur 98.fm IDFM RADIO ENGHIEN. Après un deuxième opus sorti en 2007, intitulé « La rage du ghetto II », j’ai fait un break, avant de revenir en 2011 avec une mixtape de 30 titres retraçant mon parcours, porté par le clip « Paris est magic ». Enfin, le 29 avril 2013, j’ai envoyé un autre street album, « Temps réel », en téléchargement légal.

Quelles ont été tes principales influences musicales ?

J’ai commencé par écouter beaucoup de rap américain avant d’être submergé par la vague Time Bomb, des gens comme Lunatic, Zoxea, Bustaflex, Oxmo Puccino, Arsenik… Sans oublier les légendaires IAM et NTM !

Dans le clip « Paris est magic », qui a été visionné près de 350 000 fois sur YouTube, tu apparais aux côtés de plusieurs joueurs ou anciens joueurs du PSG. Comment es-tu parvenu à les convaincre de tourner dans ta vidéo ?

Que ce soit, Nene, Bodmer, Matuidi, Bahebeck… Je ne les remercierai jamais assez d’avoir accepté de tourner ! Comme un simple supporter, je les ai abordé au Camp des Loges, leur centre d’entraînement. Certains avaient déjà entendu le titre au préalable, comme Mathieu Bodmer, qui avait mes disques. Concernant Jean-Christophe Bahebeck, j’ai commencé par discuter avec son père. Il m’a dit : « Ne bouge pas, je te ramène mon fils ». Et il a tenu parole ! D’ailleurs, il m’avait dit : « Ton morceau fera un carton ».

Ce clip a dû t’ouvrir un certain nombre de portes…

Sur le coup terme, c’est certain ! Plusieurs médias grand public en ont parlé, comme RMC ou France 2. TF1 a même utilisé la musique comme fond musical pour l’émission « L’affiche de la semaine ». Ça m’a ouvert les portes de plusieurs médias consacrés au foot. Après, sur du long terme, je me demande si je n’ai pas froissé un certain public, qui a jugé que je revendiquais peut-être trop mon côté supporter du PSG. Pourtant, je ne fais ça que pour le kiff, en mélangeant mes deux passions : la musique et le foot.

Le club du PSG t’a-t-il soutenu dans votre démarche ?

J’ai été déçu par la manière dont les dirigeants de l’époque ont abordé le clip. Robin Leproux, alors président du PSG, et Bruno Skropeta, alors directeur de la communication, m’avaient laissé entrevoir des opportunités. Ils devaient notamment relayer l’information au niveau des médias. Je sais qu’ils  avaient apprécié ce côté fédérateur qui ressortait du clip, sans aucun aspect malsain. La direction de l’époque recherchait ce genre d’état d’esprit. Lorsque les Qataris ont repris le club, à l’été 2011, je m’attendais à une petite attention. Il n’y en a eu aucune. J’ai carrément été snobé. Pour eux je suis inexistant. Enfin, peut-être pas tant que ça puisque j’ai reçu un coup de téléphone pour que je retire mon clip. On m’a reproché d’avoir tourné celui-ci à l’insu des joueurs ! J’ai halluciné. Être filmé dans une voiture avec un joueur, par exemple, je ne vois pas comment ça peut être à son insu. J’ai alors eu un sentiment étrange, celui d’être dans la peau du mauvais supporter qui veut « gratter » le PSG.

Tu as ensuite lancé la marque des supporters « Parisi1 ». Comment a germé cette idée ?

En 2013, j’ai constaté que beaucoup de supporters du PSG étaient habillés de la même manière. Moi qui ais toujours revendiqué mon amour pour ce club, je trouvais que ses supporters étaient trop facilement identifiables. Parfois, on aimerait bien soutenir le PSG mais sans trop afficher ce côté supporter. C’est cette première idée que je tente de développer avec la marque Parisi1, dont les prix sont très abordables. Car, comme je le dis souvent : « Revendiquer l’amour de son club, ça n’a pas de prix. Remplir son frigidaire, ça en a un ! ». J’ai donc choisi de trouver une alternative, à la fois en ce qui concerne l’aspect du style et l’aspect financier.

Quels sont les produits que tu proposes ?

La boutique en ligne va très prochainement ouvrir. Pour le moment, nous proposons des coques de téléphone ainsi qu’un large choix de T-Shirt. Dans les prochains mois, des bonnets, casquettes et polos seront également disponibles.

parisi1

lorca-paris

Tu semble être un jeune homme assez polyvalent. Comment comptes-tu percer dans les différents domaines dans lesquels tu exerces ?

Il faut déjà que je pénètre certains médias. Certains médias qui ne relaient que des artistes qui ont du buzz. Mais pour avoir du buzz, il faut déjà qu’on commence à parler de toi. C’est le principe du mec qui peut rentrer en boite parce qu’il fait partie des habitués. Mais comment fait-il pour être habitué si on ne le laisse pas rentrer au moins une fois ? Aujourd’hui, nous sommes dans une culture de buzz. Sans buzz, tu n’existes pas. Avec « Paris est magic », j’en ai fait car certains journalistes ont joué le jeu.

Revenons un peu à la musique. Sur quels projets travailles-tu actuellement ?

Je suis sur une série de vidéos-freestyle, pour faire monter la sauce avant de sortir un album l’année prochaine. A l’heure actuelle, je suis un indépendant, je gère presque tout mon business seul, même si mon gars Naya Stark m’apporte une aide sérieuse. C’est mon associé pour la marque de vêtements. C’est même lui qui fait les design. Il est également beatmaker, notamment pour des artistes comme Mokobe, Ridsa, Gradur.

Comment définirais-tu ton style de rap ?

Sans vouloir me la raconter, je suis inclassable. On peut me considérer comme un artiste tout terrain et je ne parle pas uniquement de musique ici. Je suis à l’aise dans de nombreux domaines. Je sais animer une émission de radio, débattre de politique avec des gens qui ont un niveau d’études bien supérieur au mien, etc. Bref, je suis extrêmement polyvalent !

Pour suivre Lorca sur les réseaux sociaux :

www.facebook.com/lorcarap
www.twitter.com/lorcaofficiel

La chaine YouTube de Lorca : https://m.youtube.com/user/LorcaRapOfficiel

 

Read more

Kendji : « C’est un peu plus dur de sortir dehors »

Fort du succès commercial de son premier album solo, Kendji Girac revient avec un deuxième opus, « Ensemble », sur lequel il a co-écrit et co-composé l’intégralité des titres.

Notoriété soudaine pour Kendji

A seulement 19 ans, Kendji bénéficie d’une notoriété folle en France. « Je fais quand même les choses que j’ai envie de faire et je me dis tant pis. Je ne vais pas me cacher non plus et rester enfermé chez moi. C’est vrai que c’est un peu plus dur maintenant de sortir dehors ou d’aller boire un verre. Mais parfois je tente quand même », a-t-il confié à l’occasion d’un entretien donné à Pure Charts.

A l’instar de Louane, serait-t-il tenté par le cinéma ? « Pourquoi pas ! Mais plus tard alors. Je viens de terminer cet album et j’aime vraiment beaucoup la musique. Il y a en plus une belle tournée qui s’annonce pour bientôt. Donc il n’y a pas de film prévu pour le moment. J’avoue que j’aime bien jouer la comédie. Je sors mon petit talent d’acteur dans le clip ‘Me quemo’ », ironise le chanteur d’origine gitane.

Read more

Jean-Luc Reichmann dévoile les railleries subies durant son enfance à cause de sa tache sur le nez

Le 05 novembre prochain, Jean-Luc Reichmann  sortira son autobiographie, intitulée « T’as une tâche, pistache ». Ce titre fait évidemment référence à la tache de naissance que l’animateur de télévision a sur le nez.

Jean-Luc Reichmann, une tache pour la vie…

France Dimanche est parvenu à se procurer quelques pages de cet ouvrage, dans lesquels  Jean-Luc Reichmann évoque les railleries dont il a souffert durant l’enfance. « Qu’est-ce que t’as bu, Nez rouge ? », « Tiens, v’là l’alcoolique ! » ou encore « Hé, la tâche, ta mère a toujours envie de fraises ? », a-t-il pu entendre de la part de ses camarades à l’école.

« Inconsciemment, au plus profond de moi, j’ai accepté l’idée de cette trace de peinture. Ce coup de pinceau violacé mal placé m’accompagnera toute la vie. A partir de maintenant, il faudra donc définitivement faire avec. La douleur d’un enfant de 5 ans laisse place à la tristesse et à la solitude », écrit-il dans sa biographie.

Read more

Émilie Nef Naf ne veut plus entendre parler de Vanessa !

Révélée dans la troisième saison de « Secret Story », Émilie Nef Naf était à l’époque la meilleure amie d’une certaine Vanessa. Celle-ci a d’ailleurs fait son retour cette année dans le programme de télé-réalité, dissimulée sous le pseudonyme de Lisa.

Des liens rompus entre Émilie Nef Naf et Vanessa

Mais, à l’heure actuelle, les deux jeunes femmes entretiennent-elles encore des contacts ? « Aujourd’hui, on n’a plus du tout de nouvelles et je n’en veux plus. On était vraiment proches. On a eu un petit différend. J’ai eu quelques contacts dernièrement avec elle mais j’ai été un peu déçue, elle aussi sûrement. Dans la vie on évolue, on prend des chemins différents et là, c’est qui s’est passé », a expliqué Emilie Nef Naf sur le plateau du Debrief de « Secret Story 9 » mercredi.

Emilie Nef Naf a totalement tiré un trait sur le monde de la télé-réalité. Depuis quelques années, elle est la compagne du footballeur Jérémy Ménez, ancien joueur du PSG qui évolue désormais à l’AC Milan.

Read more

Benoît Paire évoque sa relation amoureuse avec Shy’m

Pendant un certain temps, Benoît Paire et Shy’m n’ont pas souhaité communiquer au sujet de leur idylle. Après avoir posté des photos officialisant leur relation, ils parlent désormais normalement de celle-ci.

Benoît Paire et Shy’m ne se cachent plus !

C’est notamment le cas du tennisman dans les colonnes de L’Equipe. « Chanteuse, ça se rapproche du milieu du tennis, avec des sacrifices et des tournées. Il faut trouver une bonne personne qui est capable de comprendre mon métier. En ce moment, ça se passe très bien. Pour les paparazzi, c’est quelque chose que je ne connaissais pas, ça m’a un peu surpris mais je l’ai plutôt bien géré. Ça fait partie de leur job je l’ai accepté, ça s’est vite calmé », a expliqué Benoît Paire.

Sa relation avec Shy’m lui a même ouvert certaines portes. « Avant, les sponsors avaient un peu peur de se mouiller, vu ma réputation. En tapant Benoît Paire sur internet, c’était cassage de raquette, et ce n’était pas forcément bon pour la marque. (…) Maintenant, je suis non seulement celui qui est bon au tennis, mais dont en parle beaucoup », a-t-il fait remarquer.

Read more