Jennifer Lawrence : « La fin de ma carrière à 35 ans ! »

Reconnue depuis 2012 comme une star mondiale, Jennifer Lawrence voit son travail être de plus en plus récompensé. Des Oscars aux Golden Globes en passant le BAFTA Awards, l’actrice de 24 ans a un palmarès déjà bien rempli. Mais voudait-elle boucler sa carrière à l’âge de 35 ans ?

Hunger Game a explosé le box-office américain et Jennifer Lawrence ne peut qu’en être fière. Cependant, la star avoue avoir pris un risque en jouant le rôle de Katniss Everdeen dans cette trilogie cinématographique réalisée par Gary Ross. « Il y a quelques années, j’avais tellement peur de signer pour ce genre de films parce qu’un truc de cette envergure, soit il vous brise votre carrière, soit il la relance. », a relayé Celebuzz dans une interview avec J-Law. Mais qui ne risque rien n’a jamais rien et grâce au risque qu’elle a pris Jennifer Lawrence est devenue l’une des coqueluches du cinéma américain.

La fin de la carrière de J-Law dans 10 ans ?

L’actrice oscarisée sait que dans un monde aussi aléatoire que celui du cinéma, les bonnes relations sont basées sur le travail et la confiance. « J’ai mis ma confiance en Lionsgate et, à leur tour, ils m’ont fait confiance. Maintenant, nous avons une relation solide et incroyable. Et j’espère que cela durera jusqu’à la fin de ma carrière, à 35 ans. » Pense-t-elle vraiment se retirer de la scène cinématographique à l’âge de 35 ans  ? Connaissant le sens de l’humour de Jennifer Lawrence, cette déclaration doit être classée sur la liste de ses plus grosses plaisanteries…enfin, pour le moment.

« Hunger Game a été un gros échec ! »

Ravissante au Producers Guild of America le 24 janvier, Jennifer Lawrence a été choisie pour remettre le Milestone Award à Jon Feltheimer, le directeur exécutif de Lionsgate. « Normalement, je dis non à ce genre de chose à cause de mon anxiété paralysante et de mon attachement à mon canapé. Mais lorsque j’ai su qu’il s’agissait de Feltheimer, j’ai dû dire :  » Oui « .  Parce que je pensais que mon contrat m’y obligeait. Mais quand j’ai découvert que non, j’avais déjà choisi cette tenue. », a expliqué Jennifer Lawrence. Toujours avec de humour, l’actrice continue : « Jon devait s’assurer que l’incroyable  trilogie Hunger Game de Suzanne Collins s’adapte parfaitement à l’écran et ça été un… gros échec. » Quoi, un échec qui vient en tête de liste au box-office américain ? Évidemment, c’est encore l’un des tours de l’humour indéniable de J-Law !

Comments are closed.