Interview exclusive – Lorca : « Je suis inclassable »

Rappeur, entrepreneur, supporter du PSG… Lorca, originaire d’Argenteuil (Val d’Oise), ne manque pas de cordes à son arc. Nilmirum est parti à la rencontre de ce jeune homme de 30 ans, qui regorge de projets ambitieux.

Nilmirum – Peux-tu revenir sur les principales étapes de ton parcours dans la musique ?

Lorca – Mon premier street album, « La rage du ghetto », est paru le 14 novembre 2006. Il s’agissait d’un projet sur lequel j’avais invité des rappeurs tels que Larsen, Nasme, Moubaraka, Kamelancien ou encore Seth Gueko. J’avais rencontré la majorité de ces artistes dans l’émission de radio que j’animais à l’époque, « Quartier Libre », sur 98.fm IDFM RADIO ENGHIEN. Après un deuxième opus sorti en 2007, intitulé « La rage du ghetto II », j’ai fait un break, avant de revenir en 2011 avec une mixtape de 30 titres retraçant mon parcours, porté par le clip « Paris est magic ». Enfin, le 29 avril 2013, j’ai envoyé un autre street album, « Temps réel », en téléchargement légal.

Quelles ont été tes principales influences musicales ?

J’ai commencé par écouter beaucoup de rap américain avant d’être submergé par la vague Time Bomb, des gens comme Lunatic, Zoxea, Bustaflex, Oxmo Puccino, Arsenik… Sans oublier les légendaires IAM et NTM !

Dans le clip « Paris est magic », qui a été visionné près de 350 000 fois sur YouTube, tu apparais aux côtés de plusieurs joueurs ou anciens joueurs du PSG. Comment es-tu parvenu à les convaincre de tourner dans ta vidéo ?

Que ce soit, Nene, Bodmer, Matuidi, Bahebeck… Je ne les remercierai jamais assez d’avoir accepté de tourner ! Comme un simple supporter, je les ai abordé au Camp des Loges, leur centre d’entraînement. Certains avaient déjà entendu le titre au préalable, comme Mathieu Bodmer, qui avait mes disques. Concernant Jean-Christophe Bahebeck, j’ai commencé par discuter avec son père. Il m’a dit : « Ne bouge pas, je te ramène mon fils ». Et il a tenu parole ! D’ailleurs, il m’avait dit : « Ton morceau fera un carton ».

Ce clip a dû t’ouvrir un certain nombre de portes…

Sur le coup terme, c’est certain ! Plusieurs médias grand public en ont parlé, comme RMC ou France 2. TF1 a même utilisé la musique comme fond musical pour l’émission « L’affiche de la semaine ». Ça m’a ouvert les portes de plusieurs médias consacrés au foot. Après, sur du long terme, je me demande si je n’ai pas froissé un certain public, qui a jugé que je revendiquais peut-être trop mon côté supporter du PSG. Pourtant, je ne fais ça que pour le kiff, en mélangeant mes deux passions : la musique et le foot.

Le club du PSG t’a-t-il soutenu dans votre démarche ?

J’ai été déçu par la manière dont les dirigeants de l’époque ont abordé le clip. Robin Leproux, alors président du PSG, et Bruno Skropeta, alors directeur de la communication, m’avaient laissé entrevoir des opportunités. Ils devaient notamment relayer l’information au niveau des médias. Je sais qu’ils  avaient apprécié ce côté fédérateur qui ressortait du clip, sans aucun aspect malsain. La direction de l’époque recherchait ce genre d’état d’esprit. Lorsque les Qataris ont repris le club, à l’été 2011, je m’attendais à une petite attention. Il n’y en a eu aucune. J’ai carrément été snobé. Pour eux je suis inexistant. Enfin, peut-être pas tant que ça puisque j’ai reçu un coup de téléphone pour que je retire mon clip. On m’a reproché d’avoir tourné celui-ci à l’insu des joueurs ! J’ai halluciné. Être filmé dans une voiture avec un joueur, par exemple, je ne vois pas comment ça peut être à son insu. J’ai alors eu un sentiment étrange, celui d’être dans la peau du mauvais supporter qui veut « gratter » le PSG.

Tu as ensuite lancé la marque des supporters « Parisi1 ». Comment a germé cette idée ?

En 2013, j’ai constaté que beaucoup de supporters du PSG étaient habillés de la même manière. Moi qui ais toujours revendiqué mon amour pour ce club, je trouvais que ses supporters étaient trop facilement identifiables. Parfois, on aimerait bien soutenir le PSG mais sans trop afficher ce côté supporter. C’est cette première idée que je tente de développer avec la marque Parisi1, dont les prix sont très abordables. Car, comme je le dis souvent : « Revendiquer l’amour de son club, ça n’a pas de prix. Remplir son frigidaire, ça en a un ! ». J’ai donc choisi de trouver une alternative, à la fois en ce qui concerne l’aspect du style et l’aspect financier.

Quels sont les produits que tu proposes ?

La boutique en ligne va très prochainement ouvrir. Pour le moment, nous proposons des coques de téléphone ainsi qu’un large choix de T-Shirt. Dans les prochains mois, des bonnets, casquettes et polos seront également disponibles.

parisi1

lorca-paris

Tu semble être un jeune homme assez polyvalent. Comment comptes-tu percer dans les différents domaines dans lesquels tu exerces ?

Il faut déjà que je pénètre certains médias. Certains médias qui ne relaient que des artistes qui ont du buzz. Mais pour avoir du buzz, il faut déjà qu’on commence à parler de toi. C’est le principe du mec qui peut rentrer en boite parce qu’il fait partie des habitués. Mais comment fait-il pour être habitué si on ne le laisse pas rentrer au moins une fois ? Aujourd’hui, nous sommes dans une culture de buzz. Sans buzz, tu n’existes pas. Avec « Paris est magic », j’en ai fait car certains journalistes ont joué le jeu.

Revenons un peu à la musique. Sur quels projets travailles-tu actuellement ?

Je suis sur une série de vidéos-freestyle, pour faire monter la sauce avant de sortir un album l’année prochaine. A l’heure actuelle, je suis un indépendant, je gère presque tout mon business seul, même si mon gars Naya Stark m’apporte une aide sérieuse. C’est mon associé pour la marque de vêtements. C’est même lui qui fait les design. Il est également beatmaker, notamment pour des artistes comme Mokobe, Ridsa, Gradur.

Comment définirais-tu ton style de rap ?

Sans vouloir me la raconter, je suis inclassable. On peut me considérer comme un artiste tout terrain et je ne parle pas uniquement de musique ici. Je suis à l’aise dans de nombreux domaines. Je sais animer une émission de radio, débattre de politique avec des gens qui ont un niveau d’études bien supérieur au mien, etc. Bref, je suis extrêmement polyvalent !

Pour suivre Lorca sur les réseaux sociaux :

www.facebook.com/lorcarap
www.twitter.com/lorcaofficiel

La chaine YouTube de Lorca : https://m.youtube.com/user/LorcaRapOfficiel

 

Read more

Kevin Trapp en couple avec Rihanna ? Il répond !

Lors du dernier « classique », opposant le PSG à l’OM au Parc des Princes, Rihanna a fait sensation dans les tribunes. Après la rencontre, le gardien du club de la capitale, Kevin Trapp, a eu le droit à un bisou de la part de la chanteuse.

Invité à réagir à ce sujet, le joueur allemand a répondu « no comment » dans les colonnes de Gala. « C’est cool si des célébrités viennent au Parc des Princes pour profiter des matchs. Mais je ne pense pas à ça. Pour moi, l’essentiel, c’est qu’il y ait une bonne ambiance dans le stade et que les supporters du PSG prennent du plaisir lors des rencontres », a-t-il ajouté, précisant être toujours célibataire. « Ma prio­rité c’est le foot­ball et je veux me consa­crer au maxi­mum à mon métier », a-t-il expliqué.

Rappelons que Kevin Trapp a été recruté par le PSG lors de l’été dernier pour un montant de 9 millions d’euros.

Read more

Mort de Tiburce Darou, ancien prof de la Star Ac’

Tiburce Darou est mort hier des suites d’une longue maladie à l’âge de 72 ans. Le préparateur physique a collaboré avec de très grands sportifs, et est apparu dans les saisons 3 et 4 de la Star Academy sur TF1.

Une carrière bien remplie pour Tiburce Darou

Tiburce Darou s’est fait connaître d’abord en collaborant avec les tennismans, dont Yannick Noah, Bjorn Borg et Jimmy Connors. Il quitte ensuite la balle jaune pour le foot.

Il sera le préparateur physique du PSG, de l’OM et d’Arsenal FC, entre autres. Tiburce Darou prendra en charge Robert Pires après sa blessure en 2002 notamment.

En 2003 et 2004, Darou se fait connaître du grand public en participant à la Star Academy. Il est alors le préparateur physique des élèves du château. Une expérience réussie pour lui et qui lui offrira en plus une certaine visibilité.

En 2013 il participera au premier sacre européen de Toulon en rugby. Une carrière riche et intense.

Read more

OL : Aulas réagit à son recadrage par le patron du PSG

Jean-Michel Aulas n’apprécie pas la fuite de son recadrage par le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi et s’en est plaint ce vendredi.

Aulas recadré par Nasser Al-Khelaïfi, il s’énerve

Alors que les médias annoncent qu’il a été repris par le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi pour ses récurrentes critiques contre son club, le patron des Gones, sans démentir les faits, regrette leur fuite dans les médias.

« Le compte rendu du CA de la LFP : Quand Al-Khelalaïfi (sic) recadre Aulas, ou c’est un CR officiel de la LFP et il n’est pas juste, ou c’est un communiqué du PSG », s’interroge le président de club le plus actif sur Twitter de France, et peut-être même d’Europe. Il s’est ensuite indigné en rajoutant : « Je suis choqué par de tels procédés qui montrent combien il est important de dénoncer les forces obscures qui veulent imposer leur loi ».

Et comme avec Jean-Michel Aulas il n’y a jamais qu’un seul sujet au menu, il s’intéresse aux recours demandés par le PSG et l’OM auprès du CNOSF pour les sanctions de Zlatan Ibrahimovic et de Dimitri Payet. À ce propos, il déclare : «Le lobby du PSG et de l’OM pour disculper Ibra et Payet est inique et met injustement la commission de discipline en cause ! »

Nasser Al-Khelaïfi reprend Aulas

Le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi aurait lancé à Jean-Michel Aulas, lors du dernier conseil d’administration de la LFP : «Le PSG ne critique jamais les autres clubs, les autres clubs non plus. Seul vous, vous vous permettez cette attitude. Laissez-nous faire avancer le PSG comme on le souhaite.»

Read more

PSG – Toulouse : Le groupe parisien avec 13 pros !

Le PSG va affronter Toulouse au Parc des Princes samedi soir avec beaucoup d’absences dans son groupe. Laurent Blanc est obligé de composer avec un groupe renforcé de plusieurs joueurs amateurs cette 26e journée de L1.

Le Groupe du Paris Saint-Germain : 

Augustin, Marquinhos, Bahebeck, Camara,  Cavani, Digne, Douchez, Silva, Ibrahimovic, Kimpembe, Lavezzi, Matuidi, Pastore, Pereira, Rabiot, Maxwell, Sirigu, Van der Wiel. Absents : THIAGO MOTTA, AURIER Serge, CABAYE Yohan et LUCAS (blessures), DIAW Mory (choix), DAVID LUIZ et VERRATTI Marco (suspension), MAIGNAN Mike (CFA).

Read more

Laurent Ruquier, Charlie Hebdo et la Corse !

Toutes les blagues ne sont pas bonnes à faire et Laurent Ruquier l’a bien appris à ses dépens. L’animateur de On n’est pas couché a provoqué le courroux de plusieurs Corses après une plaisanterie que ces derniers jugent de très mauvais goût.

L’actualité française est loin d’être drôle en ce moment. Heureusement, il y en a qui essaient de détendre l’atmosphère, comme Laurent Ruquier. Mais attention, toutes les blagues ne sont pas forcément rigolotes.

« Le Qatar finance le PSG et le terrorisme »

Au cours de son traditionnel Flop Ten d’On n’est pas couché, comme d’habitude, Laurent Ruquier retrace l’actualité avec humour. L’animateur avait choisi d’évoquer la banderole déployée par des supporters bastiais lors du match de football opposant Bastia au PSG. Sur cette banderole affichée au moment de l’hommage aux victimes des attentats survenus la semaine dernière, on pouvait y lire: « Le Qatar finance le PSG et le terrorisme. » C’est choquant, mais pour Laurent Ruquier, rien n’est jamais assez choquant pourvu qu’il arrive à en faire une plaisanterie. Ironisant, il commente : « Bon l’avantage, c’est que la banderole n’a pas trop choqué les joueurs du Paris-Saint-Germain, vu qu’il n’y en a que deux qui savent lire le français. »  La banderole n’a peut-être pas choqué, mais ce commentaire pourrait bien le faire.

Terroristes corses vs terroristes islamiques !

Toujours dans un élan de drôlerie, Laurent Ruquier continue : « Il faut d’ailleurs aussi faire l’effort de comprendre nos amis corses. Ils sont jaloux. Eux, quand ils font un attentat, il n’y a pas 4 millions de personnes qui défilent dans la rue, tout le monde s’en fout. En plus, les extrémistes corses n’ont rien à envier aux terroristes islamistes, ils pourraient même se prêter leurs cagoules, ça leur ferait moins de frais...» Il voulait faire rire, mais pour la Corse, ce n’est pas le genre de chose qui chatouille. Les internautes se déchaînent. Entre menaces et insultes, Laurent Ruquier s’excuse en expliquant que son commentaire vise « non la majorité des Corses, mais des extrémistes parfois violents ». Pour se justifier, il soutient vouloir dénoncer « l’intolérance et l’extrémisme, pas la majorité des Corses ».

C’est un « humour irrespectueux ! »

Selon le témoignage du Figaro, le journal Corse-Matin a consacré sa Une de ce lundi  à cet épisode avec pour titre : « Laurent Ruquier dérape à nouveau sur la Corse». En outre, le journal accuse l’animateur de France 2 de s’être «fourvoyé dans une indécence irresponsable au vu du contexte national » et d’avoir fait un « humour irrespectueux qui ne fait rire personne sur une île, première à se libérer du joug du fascisme ». Désapprouvant visiblement cette boutade de l’animateur, le journal ajoute : « Un tel amalgame stigmatise une nouvelle fois la population insulaire. »

Read more

PSG – FC Barcelone : match de football ou événement people ?

On pensait que la Fashion Week était l’évènement principal de la semaine, le match PSG – FC Barcelone nous a rectifié. Hier soir, une flopée de stars était présente au Parc des Princes. De Yannick Noah à Jamel Debbouze en passant par le « Super Couple » Beyoncé – Jay-Z, il fallait être à la Porte de Saint-Cloud pour voir des stars.

Hier soir, le parc des Princes était « the place to be ». Le PSG affrontait le FC Barcelone en Ligue des Champions (victoire des parisiens 3 buts à 2), un événement de taille auquel ont assisté de nombreuses personnalités. Les tribunes regorgeaient ainsi de people. De Nicolas Sarkozy à Jamel Debbouze – deux grands habitués des stades – en passant par Louis Bertignac, Patrick Bruel ou encore Yannick Noah (personnage historique du club lors du titre européen en 1996), tout le gratin people s’était donné rendez-vous.

Mais les yeux étaient surtout rivés sur Beyoncé et Jay-Z, visiblement toujours dans la capitale française après leurs concerts au Stade de France les 12 et 13 septembre derniers. C’est ainsi qu’on a pu voir le rappeur converser avec l’ancien Président de la République. Des images quasi surréalistes, qui ont presque fait passer David Beckham, également présent, pour un illustre inconnu ! Sur la toile, de nombreux internautes se sont amusés en parodiant ces conversations insolites.

Du côté des politiques, Nicolas Sarkozy n’était pas le seul à être présent. La maire de Paris Anne Hidalgo ainsi que Valérie Pécresse, Jean Tiberi et Jean-Vincent Placé pouvaient être vu dans les travées du Parc des Princes. C’est donc à se demander si le vrai spectacle était dans les gradins ou sur le rectangle vert !

Read more

Beckham, Beyoncé et Jay-Z au Parc des Princes pour PSG – Barça

Il y aura du beau monde au Parc des Princes ce soir puisqu’en plus des célébrités françaises, David Beckham, Beyoncé et son mari Jay-Z devraient assister au match PSG-Barcelone du Groupe F de Ligue des Champions.

C’est aujourd’hui à 21 h 45 que le PSG recevra le FC Barcelone pour leur match de la deuxième journée de Ligue des Champions. Pour cette rencontre, le public sera de prestige puisque David Beckham, Beyoncé et Jay-Z seront dans la même tribune que le président Nasser Al-Khelaïfi, d’après le quotidien sportif L’Équipe.

Le couple star a récemment donné un concert au Stade de France. Il découvrira l’autre grand stade de la région parisienne pour cette rencontre. Reste à savoir s’ils salueront le public sur la pelouse ou pas. Pour la star anglaise David Beckham, cette rencontre devrait lui rappeler son dernier match de coupe européenne puisqu’il avait joué contre le Barça sous les couleurs du Paris Saint-Germain en 2013.

Read more

Mélenchon est scandalisé par le salaire de Ribéry !

« Ce n’est pas normal que les footballeurs soient payés des millions pour courir après un ballon. » Voici une phrase qui revient fréquemment dans la bouche des personnes qui ne s’intéressent pas au football.

Jean-Luc Mélenchon en fait partie. « J’y connais rien au foot, moi, ça m’intéresse pas, on a vous a prévenu, j’espère. Pas de blague, ça sent le traquenard », a-t-il lancé avant de donner un entretien au magazine So Foot. Aujourd’hui, Franck Ribéry est dixième footballeur le mieux payé de la planète. Le joueur du Bayern Munich gagne 16,5 millions d’euros par an.

Des émoluments qui font tressaillir Jean-Luc Mélenchon. « C’est scandaleux que Franck Ribéry gagne un SMIC toutes les quarante minutes ! Et quoi ? Il en est au même point que n’importe quel être humain : le matin il se lève, va se laver et boire un café… », estime l’homme politique.

Ce dernier n’hésite pas à s’interroger sur la provenance des fonds des Qataris qui ont racheté le PSG en 2011. « On ne sait rien du tout sur la fortune de ces princes qataris et vous savez pourquoi ? Parce que personne ne peut leur demander de comptes ! C’est incroyable », s’insurge celui qui a été le candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle de 2012,

Read more

Djibril Cissé tacle fortement Zlatan Ibrahimovic !

Zlatan Ibrahimovic a beau être l’un des tous meilleurs joueurs de football de la planète, il n’est pas épargné par les critiques.

C’est surtout pour son comportement sur le terrain que l’attaquant du PSG s’attire les foudres de certains adversaires. Samedi dernier par exemple, Djibril Cissé n’a pas apprécié son attitude lors de la rencontre entre Bastia et le club de la capitale.

« Je ne suis pas fan d’Ibra. Il en fait trop. Il manque d’humilité. Ce n’est pas parce que c’est un joueur au-dessus du lot qu’il doit prendre les gens de haut et manquer de respect à des joueurs qui n’ont peut-être pas son talent. Il a dit deux-trois trucs sur le terrain qui me dérangent. C’est ce que je lui reproche. Il s’en fout sûrement parce que je ne suis personne pour lui et qu’il ne lira pas mon avis, mais ce n’est pas cool », a confié l’international français dans les colonnes du Parisien.

Read more