Exclu – Jessica (Koh-Lanta Johor) : « Les gens me reconnaissent encore beaucoup dans la rue »

Pour la 14e édition de Koh-Lanta, diffusée sur TF1 entre  le 24 avril et le 24 juillet dernier, Jessica restera comme l’une des participantes les plus charismatiques. Retour sur l’aventure de l’animatrice pour enfants de 31 ans.

Nilmirum – Quels sont les meilleurs souvenirs que vous conservez de  l’aventure ?

Jessica – Le premier, c’est lorsque enfin au bout de 9 ans, on m’a annoncé au téléphone que je partais ! Dans l’aventure, le saut du bateau dans la toute première émission reste inoubliable. J’étais remplie d’adrénaline et d’excitation. Sinon, la pèche à la ligne, la pêche au harpon ou lorsque j’ai gagné le parcours du combattant et que j’ai ensuite battu Marc. C’était du l’Oral : du deux en un parce que je le vaux bien (rires).

A l’inverse, quels sont vos souvenirs les plus douloureux ?

C’était l’île de Tinggy, une île pourrie ! C’était la galère totale et puis l’île des bannis aussi, sur laquelle je me suis fait attaquer par des guêpes malaisiennes avec Manon.

Avec quels aventuriers êtes-vous restée en contact depuis la diffusion de la dernière émission ?

Je suis restée en contact avec la plupart des aventuriers. Je n’ai aucun souci mais je suis particulièrement proche de Mélissa. Sinon, je revois souvent Nessim, Cédric et Alban car nous ne sommes pas loin les uns des autres. Quant aux autres, je les ai souvent au téléphone. Que se soit par appels ou textos, nous gardons le contact !

Selon vous, Marc méritait-il sa victoire ?

Marc est un grand aventurier. Mais il ne l’est pas devenu durant l’émission, il l’était déjà avant. Il a su se tirer d’affaire à chaque fois qu’il le fallait. On ne joue pas tout seul mais avec 19 autres personnes. Il a réussi à rester dans le jeu tout le temps grâce aux votes, mais aussi grâce à ses victoires.

Quel est le meilleur aventurier de Koh-Lanta, toutes saisons confondues ?

Je ne sais pas car j’ai très peu regardé les émissions…

Comment s’est passé votre retour à la vie active en France ?

Très bien ! On se réadapte très vite au confort. Dès que Denis Brogniart éteint la torche, on mange dans l’heure qui suit et on dort dans un lit. A notre retour, on a beaucoup de choses à raconter à nos proches.

jessica-koh-lanta-johor-

 

« Participer aux Anges de la télé-réalité ? Non merci »

A l’heure actuelle, les gens vous reconnaissent encore beaucoup dans la rue ?

Nous sommes fin septembre et l’aventure s’est terminée le 24 juillet dernier. Les gens me reconnaissent encore beaucoup dans la rue, même avec mon bonnet, mon make-up et même parfois avec des lunettes de soleil sur les yeux.

Seriez-vous tentée de participer à un Koh-Lanta « All-Stars » si on on vous le proposait ?

« On se revoit dans un mois ! Salut la famille ! » Bien sûr, je fonce direct !

Envisagez-vous de participer à des programmes avec d’anciens candidats d’émissions de télé-réalité, comme « Les Anges » ?

Je suis carrément preneuse. J’aime la télé devant la caméra ou même derrière. Cela me fascine. Par contre, en ce qui concerne « Les Anges », non merci. Ce n’est pas trop ma came.

Quels sont vos projets actuels ?

Je suis à fond dans la maison que je viens d’acheter. Mon mariage approche. Sinon, j’ai un raid aventure 100% féminin à représenter avec Mélissa et Manon très bientôt, un défilé pour le salon du mariage de coupelle-vieille et des séances de dédicaces de temps à autres à gérer. J’adore ça !

Propos recueillis par Arnaud Lapointe

Read more

Koh-Lanta : Chantal en veut à la production d’avoir travesti son image

Finaliste de la dernière édition de Koh-Lanta, face à Marc, Chantal restera dans les mémoires comme étant une femme assez froide, parfois hypocrite.

La championne de kick-boxing estime que cette image ne correspond pas à la réalité. « Je ne me suis pas du tout reconnue. Je me suis vue comme une sorcière, une mégère… Enfin, ça, ce n’est pas moi. Je ne suis pas du tout comme ça, et je n’ai pas du tout aimé  », a-t-elle assuré à l’occasion d’un entretien donné à TV RHUYS.

« Quand j’ai vu comment ils m’ont maquillée, j’étais horrifiée. J’avais vraiment l’impression qu’ils voulaient que je sois la sorcière de cette année. Je ne me suis pas du tout aimée », poursuit Chantal, qui n’avait récolté que de maigres voix de la part du jury final à l’issue du dépouillement effectué par Denis Brogniart.

Depuis la fin de l’émission, elle a connu de graves problèmes de santé et a failli être contrainte de se faire amputer un doigt.

Read more

Exclu – Samir Benzema : « Je suis carriériste »

Au mois de mai 2014, Samir Benzema nous avait accordé un entretien dans lequel il évoquait ses différents business. Le jeune entrepreneur est toujours aussi actif 16 mois plus tard. Rencontre.

Nilmirum – Samir, vous revenez tout juste de Mayotte…

Samir Benzema – Oui, j’ai été convié pour l’élection de Miss Mayotte, qui a eu lieu samedi dernier. Je faisais partie du jury, dans lequel se trouvait également l’actuelle Miss France, Camille Cerf ainsi que Miss Réunion. La cérémonie a été diffusée sur la chaîne outre-mer Mayotte 1ère.

Désormais, je prépare la rentrée pour la R Look Academy, l’agence de coaching dont je m’occupe et pour laquelle je suis toujours à la recherche de nouveaux talents.

Je vais d’ailleurs bientôt partir sur l’île Maurice pour en trouver. Sinon, le 7 novembre prochain, je serai parrain pour un événement UNICEF.

sam-benzema-mayotte

Depuis le début de votre carrière, vous avez participé à plusieurs programmes de téléréalité. N’avez-vous pas envie de tourner cette page ?

Même si on va me revoir très prochainement à l’écran, je compte effectivement tourner cette page. Ce sera probablement la dernière émission de la sorte à laquelle je participe. Je suis consultant pour des sociétés suisses, auxquelles je donne des conseils de stratégies de communication et digitale. Aujourd’hui, cette activité me prend beaucoup de temps.

Nombreux sont les candidats de téléréalité à monnayer leur image dans les boites de nuit. En faites-vous partie ?

C’est quelque chose que je fais peu. Je suis carriériste. Je travaille avec de très grosses sociétés qui n’ont pas forcément envie d’être associées à des gens issus de téléréalité. Et de mon côté, je n’ai pas envie d’avoir cette image collée à la peau ni l’avenir de la plupart des anciens participants à ces programmes.

Certains d’entre-eux s’en sortent pourtant plutôt bien. Quel regard portez-vous par exemple sur le parcours de Moundir, qui avait participé à la troisième édition du Koh-Lanta en 2003 et qui a su persévérer dans le monde impitoyable de la télévision ?

Son parcours est respectable. Après, chacun possède ses ambitions et ses objectifs. S’il est heureux dans ce qu’il fait, tant mieux pour lui ! Je serais d’ailleurs très heureux de pouvoir le rencontrer.

En parlant de  Koh-Lanta, c’est une émission que vous regardez ?

Non, je préfère regarder des émissions portées sur le business, comme Enquête exclusive, Envoyé Spécial ou Capital.

sam-benz-cours

« Si Nabilla veut revenir, elle reviendra »

Dans la cinquième saison des Anges de la télé-réalité, vous avez côtoyé Nabilla. Êtes-vous toujours en contact avec elle aujourd’hui ?

Non, plus vraiment, même si je suis au courant des péripéties qui lui sont arrivées. Je ne vous cache pas que cela m’a fait de la peine pour elle car c’est une personne que j’apprécie beaucoup.

Comment imaginez-vous l’évolution de sa carrière ? Ne risque-t-elle pas de retomber dans l’anonymat ?

C’est n’est pas parce qu’elle est aujourd’hui un peu moins sous le feu des projecteurs qu’elle ne fait rien. Certains travaillent en silence. Si elle veut revenir, elle reviendra. Et j’espère qu’elle sera heureuse dans ses futures activités.

Comment imaginez-vous la téléréalité dans dix ans ?

Bonne question ! Je pense que ça existera toujours et qu’il y aura tout le temps des candidats pour y participer. Mais on va revenir à des concepts plus réalistes. Les téléréalités d’enfermement fatiguent beaucoup de téléspectateurs à l’heure actuelle…

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes souhaitant faire de la téléréalité ?

La téléréalité pure et dure ne crée pas de talents. J’insiste là-dessus ! Je conseille aux jeunes ayant envie d’en faire d’établir un plan de carrière et d’avoir de vraies motivations. Il ne faut pas faire ce genre de programme juste pour être connu ou avoir un maximum de fans sur les réseaux sociaux. Il faut utiliser ces programmes comme tremplin.

Vous êtes un amateur de grosses cylindrées. Combien comptez-vous de bolides dans votre collection ?

Suffisamment (rires). Toute ma vie, je serai fan de voitures !

sam-benz-voiture

 

Read more

Une demande en mariage en dehors de l’île déserte

Candidate très charmante de cette nouvelle édition de Koh Lanta, Jessica est devenue malgré elle la chouchoute des téléspectateurs. Plutôt sexy, elle a tapé dans l’œil dès le début de l’aventure par son franc-parler.

Son homme la demande en mariage

Le tournage aussitôt terminé, et de retour en France, Jessica s’est vu demander en mariage par son homme Jonathan, comme elle l’annonce dans les colonnes de Closer :

« On s’est rencontrés il y a deux ans à la patinoire (…) Il a attendu mon retour de Koh-Lanta pour me demander ma main. Sur le coup, j’ai cru que c’était une blague parce qu’on était pas trop pour le mariage. Et j’ai finalement dit « Oui ». Autant dire que je suis aujourd’hui la plus heureuse des femmes »

Maman d’une petite fille de 10 ans, la jeune femme en a ensuite profité pour glisser quelques compliments à son futur mari et notamment dans son rôle de père.

« Je savais que ma fille était entre de bonnes mains (…) J’étais d’ailleurs déjà prête à partir il y a neuf ans alors que ma fille était bébé. Jonathan, mon compagnon, a plutôt bien pris ma longue absence car il savait que je réalisais mon rêve. Quant à Shana, je ne lui ai pas dit que j’y allais. J’ai prétexté une formation professionnelle pour justifier mon départ », révèle-t-elle.

Read more

Marc réagit aux propos de Jeff

Éliminé la semaine dernière, Jeff ne poursuivra pas l’aventure Koh Lanta. Et ce à cause de Marc, qui l’a indirectement éliminé par stratégie malgré les liens qui unissaient les deux hommes.

Jeff accuse Marc d’avoir payé d’anciens candidats

En effet, afin d’appréhender au mieux cette aventure et de se faire aider par des habitués, Marc aurait donné de l’argent à d’anciens candidats. Une information démentie par l’entrepreneur lui-même sur sa page Facebook.

« Tu me reproches de t’avoir insulté au téléphone, d’être un menteur, d’être le pire exemple pour mes enfants, d’être un vendu qui a acheté sa valeur en payant Téhéura pour me former, d’être un escro, d’être machiavélique, d’être la pire arnaque de tous les Koh Lanta », a lâché l’homme avant d’aborder ses relations avec d’anciens participants du jeu :

« Je n’ai jamais caché aux aventuriers de notre saison que j’avais rencontré d’anciens candidats tout comme d’autres de notre aventure [il précise qu’il s’agit de gens de la saison 2009 et précédentes, NDLR] […] J’ai rencontré des gens dans une situation de détente, je leur ai fait partager ma passion de chasse, nous avons bu des coups et bien rigolé. […] »

 » Tu ne trouveras personne pour te dire qu’il m’ait appris le moindre rudiment de survie ou qui m’ait entraîné à Koh Lanta car ce serait un mensonge et diffamatoire. » a-t’il conclu avant d’exprimer sa rancoeur :

« Je me suis couché ce soir en colère contre toi. La colère est un sentiment que je connais bien, elle a souvent été mon moteur. (…) C’est très différent de ta haine qui, comme une gangrène, est en train de pourrir ton âme. […] Je ne sais pas ce que tu as vécu pour être perturbé à ce point mais je sais en tout cas que ce dernier épisode était monté à charge contre toi […] »

Expression de la colère terminée par u petit conseil :  » Sors de ta haine et construis toi dans le meilleur et l’optimiste. »

Read more

Koh Lanta mis à mal par un ancien candidat

Depuis plusieurs semaines, la production de Koh Lanta fait face aux nombreuses critiques des anciens candidats de l’émission. Après l’affaire de Jessica qui avait été filmé nue, c’est au tour de Raphaël candidat de la quatrième saison de livrer ses quatre vérités.

Il refuse un chèque de 30 000€

Éliminé dans les dernières épreuves de la 4ème saison du jeu d’aventure, Raphaël dénonce une manipulation de la production qui l’aurait obligé à perdre, comme en témoignent ses propos parus dans le journal 20 minutes :

« J’ai subi des manipulations par la production. Comme un abruti, j’ai accepté de perdre contre de l’argent et de la publicité promis par la production. Et puis sa promesse n’est jamais venue. »

Alors que le candidat aurait voulu témoigner de cette expérience sur le plateau de la Méthode Cauet, la production du jeu télévisé aurait proposé un chèque de 30 000€ pour qu’il se taise. Un montant refusé par l’ancien candidat.

« Ils ont voulu acheter mon silence avec de l’argent.  J’ai refusé un chèque de 30.000 euros », a révélé Raphaël avant que la production ne réagisse à ces dénonciations.

« Ce n’est pas la première fois que Raphaël nous porte ces accusations. Il avait été loin dans son aventure et il y a peut-être de sa part de la rancœur de ne pas avoir gagné. La manipulation de grande ampleur dont il parle aurait provoqué d’autres plaintes parmi les seize candidats de sa saison si elle avait eu lieu. Or, il est le seul… », s’est défendu Julien Magne.

Puis le directeur des programmes du flux ALP a fait étalage d’autres accusations lancées par l’ancien aventurier :

« Il nous accuse d’avoir voulu empoisonner les candidats, ça va très loin. Ce n’est évidemment pas une pratique de la production. Koh Lanta raconte l’histoire d’aventuriers qui vivent des choses très fortes. Nous ne sommes pas là pour les affaiblir et les empoisonner. C’est une aventure difficile mais il n’y a pas de place pour la tricherie ou je ne sais quel poison qu’on irait mettre dans l’eau. »

Qui a raison dans cette histoire ? Telle est la question…

Read more

Koh-Lanta : Chantal raconte son calvaire

L’une des leaders de l’édition de Koh Lanta de cette année, Chantal, était sur le point d’adopter une jeune fille venue de Madagascar, avant que celle-ci ne soit emportée par la maladie. Possédant habituellement un caractère très fort, la jeune femme a cette fois-ci fait tomber le masque.

Emportée par une maladie parasitaire

Dans les colonnes de Voici, celle qui a risqué l’amputation d’un doigt s’est livrée sur son caractère très réservé avant d’aborder cette période difficile. À cet effet, voici ce qu’elle déclare :

« On me dit toujours que je suis très froide. C’est surtout une protec­tion. J’es­saie de ne pas montrer mes faiblesses. Je ne montre pas trop mes senti­ments. J’ai été très déçue dans la vie […] La fillette que je devais adopter est décédée en juin 2008, alors que je venais de terminer les papiers internationaux qui finalisaient la démarche d’adoption. C’était un gros coup dur. »

Puis Chantal s’est épanchée sur la cause de la mort : « Elle a été empor­tée par une mala­die para­si­taire trans­mise par les cochons. Elle a eu des calci­fi­ca­tions dans le cerveau et elle est partie dans d’atroces souf­frances. »

À la fin de l’entretien, Chantal a assuré que si elle gagnait Koh Lanta et la somme de 100 000€, elle se servirait de ses gains a pour « offrir une tombe décente à cette petite fille. »

Beau geste de sa part.

Read more

Kho-Lanta : Filmée nue, Jessica pousse un coup de gueule !

Lors de l’épisode de Koh Lanta diffusé vendredi dernier sur les antennes de TF1, les internautes du jeu d’aventure ont pu apercevoir une scène plutôt sexy pour un programme censé être tout public.

Filmée nue en train de se doucher

Jessica, âgée de 31 ans, avait remporté le jeu de confort lui permettant de pouvoir se rendre dans un hôtel de luxe afin de pouvoir bénéficier de tous les services disponibles.

Problème, au moment de prendre sa douche, avant de se rendre dans la piscine de l’établissement, le cadreur de la production n’a pu s’empêcher de filmer le corps dénudé de la jeune femme, alors que cette dernière lui avait interdit de le faire.

Dans les colonnes de Télé Star, la candidate au physique avantageux (il faut le reconnaître) a tenu à mettre les points sur les « i » quant à cette situation, qu’elle n’a jamais acceptée.

« Lorsque j’ai gagné le jeu de confort et quitté le camp, on m’a dit que je pouvais partir en short et que je n’avais pas besoin de prendre de maillot de bain. Je suis donc partie en short avec des sous-vêtements. Or, j’avais emporté des strings confortables et faciles à laver dans l’eau de mer et le sable », a-t-elle avoué avant d’expliquer les raisons de ce refus.

« Cela ne veut pas dire que je ne suis pas fière de cette image de fille sexy. Mais je ne peux pas me permettre d’apparaître dénudée pour la simple raison que je suis animatrice pour enfants. Je travaille avec des gosses. Pas question de les choquer. »

4864131_jessica3

Read more

Une candidate de Koh Lanta risque l’amputation d’un doigt

Victorieuse de l’épreuve d’immunité du huitième épisode de Koh Lanta, Chantal, triple championne de kick-boxing, pourrait se voir amputer d’un doigt. Explications.

Un risque d’amputation

Résidente à Madagascar, la candidate du jeu d’aventure s’est fait une vilaine et grosse coupure au niveau d’un doigt comme le montre la photo ci-dessous (attention aux âmes sensibles)

Et par manque de soins cette blessure n’a pas cicatrisé, pire son doigt s’est infecté. « Mais comme d’habitude, je ne me suis pas vrai­ment soignée. Il s’est infecté et main­te­nant il est gangréné. J’ai dû rentrer en France pour qu’on tente de me sauver le doigt », a-t-elle confié à Télé Star.

Rapatriée en France afin d’obtenir des soins de meilleure qualité, la grande sportive a ensuite exprimé son mal quotidien ainsi que sa peur de perdre un de ses doigts si précieux dans la vie de tous les jours.

« Ce doigt m’empêche de dormir tellement il me fait souffrir. Je préfère faire trois Koh-Lanta de suite qu’avoir une seule bles­sure comme celle-là. Il n’est pas encore sûr que je ne le perde pas. J’espère encore ne pas devoir être amputée », soupire-t-elle.

Cependant aux dernières nouvelles, le risque d’amputation serait écarté.
CGqXFNIWwAAA9W5

Read more

Koh-Lanta : Moundir nous dévoile sa lettre de motivation !

Dans cette nouvelle saison de Koh-Lanta, nous découvrons un Moundir totalement différent des éditions précédentes. S’il n’a pas perdu sa franchise, l’aventurier a considérablement changé, comme le prouve sa lettre de motivation pour participer à cette treizième saison.

On l’a connu macho, colé­rique et même explo­sif, en train de hurler « Aucun honneur ! Aucune dignité ! » dans la jungle amazonienne. Mais dans cette nouvelle édition de Koh-Lanta, c’est un Moun­dir trans­formé que l’on a décou­vert à l’écran. Plus posé et réflé­chi que lors des éditions précédentes, c’est un tout nouveau Moun­dir que nous découvrons lors de ce cru 2014. Une évolu­tion qu’il a décidé de mettre en avant dans la lettre de moti­va­tion qu’il a envoyée à la produc­tion pour partir en Malai­sie. Dans un article publié sur son site offi­ciel, entre deux conseils aux Français pour se présen­ter aux castings de Koh-Lanta, il a dévoilé le document qu’il a trans­mis à Adven­ture Line Produc­tions pour rejoindre le casting de cette saison.

Dans la lettre, l’aven­tu­rier a d’abord souhaité rendre hommage à Thierry Costa et à Gérald Babin, tout en saluant la façon dont la produc­tion avait fait face à ce double drame : « Je tenais vrai­ment à vous féli­ci­ter. Je suis très heureux de voir que vous vous êtes bien battus et que vous avez su faire face à tous ce défer­le­ment média­tique qui n’a pas été sans séquelles émotion­nelles pour nous tous. Rien ne sera plus jamais comme avant. » Pour Moun­dir, cette «édition est unique» : « C’est un hommage à Gérald et Thierry, nous avons un devoir vis-à-vis d’eux. Ce sont tous ces senti­ments mélan­gés qui me font penser que ma place est là-bas. Ce n’est pas une édition comme les autres, a-t-il noté. Chaque jour qui passera aura un goût diffé­rent, pour eux, pour vous, pour moi. Cette édition sera pour moi un hommage, un chal­lenge et surtout UN DEVOIR. »

Pour sa « troi­sième et sans doute dernière aven­ture », Moun­dir a voulu montrer aux casteurs qu’il était très motivé et surtout mûr : « J’avais 27 ans lors de ma première parti­ci­pa­tion, 36 pour la seconde. Aujourd’hui, je suis marié et je suis à la vieille de mes 40. Que de chemin parcouru depuis… »Il assure également avoir « trans­formé chacun de ses défauts », mais n’a pas voulu mentir non plus : « Bon, j’ai toujours horreur de perdre, je déteste toujours autant l’injus­tice et je suis toujours cet aven­tu­rier compé­ti­teur au grand cœur », a-t-il reconnu. Ces déclarations semblent avoir convaincu la produc­tion puisque le nouveau Moun­dir a rejoint le casting de cette édition et cesse de nous éton­ner chaque vendredi soir sur TF1. 

 

Read more