Condamné à 4 mois de suspension de permis, Christophe Dechavanne explique : « Je voulais protéger ma fille »

L’animateur de télévision Christophe Dechavanne a été condamné à quatre mois de suspension de permis de conduire et 1000 euros d’amende par le tribunal de police de Blois pour avoir roulé à 218 km/h sur l’A 71.

« Je rentrais de Paris avec ma fille, a expliqué la star au président Gaël Coudassot, cité par La Nouvelle République. Environ 45 km avant l’interception des gendarmes, une BMW s’est placée à ma hauteur. Le passager avant droit a regardé ma voiture qui est un véhicule convoité par les organisateurs de go fast. La voiture a ralenti et s’est placée derrière moi. J’ai eu un pressentiment désagréable. Quand j’ai ralenti, la BMW a ralenti, quand j’ai accéléré, elle a accéléré. Puis j’ai mis mon clignotant pour faire croire que j’allais sortir de l’autoroute ».

« J’ai ressenti du stress, des amis ont déjà été agressés pour leur voiture, je voulais protéger ma fille, alors j’ai appuyé fort sur l’accélérateur pour les semer. Je les ai largement distancés et quand j’ai vu un gyrophare, je me suis dit ‘ouf ’. Et puis j’ai regardé mon compteur et je me suis dit ‘ah non, pas ouf…’. Je suis sincèrement désolé, j’emprunte cette route depuis 17 ans et je n’ai jamais été arrêté. Je me sens très mal à l’aise de me retrouver ici. »

Read more

Enora Malagré se paye encore Christophe Dechavanne !

Dans « Touche pas à mon poste », Enora Malagré a souvent critiqué Christophe Dechavanne. Pour la nouvelle saison de l’émission phare de D8, la chroniqueuse n’a visiblement pas pris la résolution d’arrêter.

Christophe Dechavanne a récemment été flashé à 230 km/h en voiture sur l’autoroute. Une aubaine pour Enora Malagré. « Pour une fois qu’il fait un record le pauvre… », a-t-elle réagi sur le plateau de TPMP. Par le passé, la Bretonne s’était déjà montrée très acerbe envers l’animateur de télévision. « Ce n’est un secret pour personne, je n’aime pas ce monsieur. […] Je suis venue plusieurs fois sur le plateau où j’ai assisté à des choses. Ma meilleure amie était stagiaire chez lui. Il est odieux dans le privé et ça, tout le monde le sait ».

Selon Enora, la carrière de Christophe Dechavanne est clairement sur le déclin. « Non seulement les talk-shows sur TF1 c’est fini (…) Pour toi aussi (Christophe Dechavanne ndlr) à mon avis c’est fini. Je pense que l’heure est passée. Vous le savez, on n’est pas potes (…) Je pense que l’heure est passée (…) le train est parti de la gare », avait-elle estimé il y a quelques mois.

Read more

Pour ses 40 ans, TF1 cartonne avec 6,3M de téléspectateurs !

TF1 fêtait son 40e anniversaire hier et les téléspectateurs n’ont pas manqué le rendez-vous comme le témoigne l’audience réalisée par l’émission présentée par Gilles Bouleau et Christophe Dechavanne. 

La chaine TF1 a eu 40 ans et l’a dignement fêté avec « TF1 : 40 ans d’émotions », émission présentée par Gilles Bouleau et Christophe Dechavanne. Les téléspectateurs étaient devant leur petit écran pour cet évènement et ils étaient nombreux. La chaine a  enregistré une belle audience avec plus de 6,3 millions téléspectateurs. Pendant l’émission « TF1 : 40 ans d’émotions », Gilles Bouleau et Christophe Dechavanne ont présenté tous les grands évènements heureux, mais aussi malheureux couverts par la chaine depuis son existence. Des bouleversements climatiques aux guerres en passant par les succès dans la musique, le cinéma et la télécommunication. Le carton d’internet et Facebook, etc.

C’était vraiment 40 ans de fidélité célébrée par les deux présentateurs vendredi soir.

Read more

Critiqué par Sophie Favier, Christophe Dechavanne réplique !

Au cours des années 90, Sophie Favier a eu l’occasion de collaborer pendant un certain temps avec Christophe Dechavanne. Ils ont notamment travaillé ensemble pour les programmes « Ciel mon mardi »  et « Coucou, c’est nous ».

En 1993, la Lyonnaise aura même le droit à sa propre émission : « Sophie… sans interdit ». « J’étais la petite blonde, la petite potiche, et il fallait m’abattre. J’ai pris une gifle monumentale. […] Il me trouvait mauvaise et il le disait. Il n’a peut-être pas digéré mon succès alors que je n’étais pas là pour lui piquer sa place. On ne s’est jamais revu depuis ça, c’est terrible. Je n’ai jamais eu le droit ne serait-ce qu’à un café pour s’expliquer de ce qui s’était passé », a révélé Sophie Favier à Thierry Ardisson dans « Salut les Terriens ».

Démenti

Les propos en question sont remontés jusqu’à Christophe Dechavanne. « Alors, je dis que j’aime beaucoup Sophie Favier et que la dernière fois qu’on s’est vu, ça allait très bien. C’était il y a quelques années pour un prime », a répondu l’animateur de 56 ans sur Twitter.

Read more

Christophe Dechavanne critique la bande de Cyril Hanouna et enfonce Enora Malagré !

Christophe Dechavanne ne risque pas d’être l’un des prochains invités de Cyril Hanouna, dans l’émission « Touche pas à mon poste » sur D8.

A la télévision belge, l’animateur de télévision a ouvertement critiqué ce programme. « Ce sont des gens qui font une émission de télévision en disant systématiquement du mal des autres. Personnellement, j’ai plutôt tendance à aimer mon prochain et à en dire du bien. Ils m’ont souvent roulé dans la farine, pour être poli, en parlant de moi dans ma vie privée… », a-t-il regretté sur le plateau de l’émission “69 minutes sans Chichis”, sur la chaîne belge La Deux.

A plusieurs reprises, Christophe Dechavanne a été pris en grippe par les chroniqueurs de Cyril Hanouna. «Ils ont très, très mal parlé de moi en disant que dans la vie privée, j’étais un être odieux. Même ma fille rentrait de l’école en demandant ce que je leur avais fait […] Je ne l’ai pas très bien pris. Surtout de la part de gens qui ne me connaissent pas que je n’ai jamais vu de ma vie », s’insurge l’animateur de 56 ans.

C’est Enora Malagré qui en prend le plus pour son grade. « Il y a une blonde qui travaille là et qui a dit des horreurs sur moi. Elle a fini par dire “oui, enfin ce n’est pas moi, c’est une copine qui a fait un stage il y a quinze ans…” Je ne la déteste pas, je n’en ai rien à taper. Ce sont des gens qui prennent plaisir à dire du mal des autres et moi on m’a dit plein de choses désagréables sur cette jeune femme qui a perdu 80 % de l’audience qu’elle avait à la radio et ça ne me rend même pas joyeux… Enfin je le signale quand même! », a-t-il conclu, sans jamais citer le nom de la sulfureuse chroniqueuse.

Read more