Marion Maréchal Le Pen s’en prend à Yannick Noah !

Lundi, Yannick Noah a été nommé capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis. L’ancien vainqueur de Roland-Garros succède ainsi à Arnaud Clément à ce poste.

Marion Maréchal Le Pen a profité de cette nouvelle pour le tacler. « Déjà, ce serait bien qu’il puisse revenir payer ses impôts en France avant de se remettre au tennis. Je sais pas, il faisait de la politique depuis très longtemps. C’est bien. Manifestement, dans le tennis, c’est un homme de talent. Moins dans l’analyse politique », a jugé la jeune femme politique sur iTele.

Au mois de mai 2014, Yannick Noah avait perdu son procès en appel contre la présidente du Front national Marine Le Pen, qui avait qualifié l’ancien tennisman « d’exilé fiscal » ayant « planqué » son argent à l’étranger. Il avait également poursuivi le sénateur UMP Pierre Charon, qui l’avait qualifié de « délinquant » fiscal. En première instance, l’élu avait été condamné à 1 000 euros d’amende avec sursis et un euro de dommages et intérêts, ainsi qu’une publication judiciaire. Le procès en appel doit se tenir le 16 octobre.

Read more

PSG – FC Barcelone : match de football ou événement people ?

On pensait que la Fashion Week était l’évènement principal de la semaine, le match PSG – FC Barcelone nous a rectifié. Hier soir, une flopée de stars était présente au Parc des Princes. De Yannick Noah à Jamel Debbouze en passant par le « Super Couple » Beyoncé – Jay-Z, il fallait être à la Porte de Saint-Cloud pour voir des stars.

Hier soir, le parc des Princes était « the place to be ». Le PSG affrontait le FC Barcelone en Ligue des Champions (victoire des parisiens 3 buts à 2), un événement de taille auquel ont assisté de nombreuses personnalités. Les tribunes regorgeaient ainsi de people. De Nicolas Sarkozy à Jamel Debbouze – deux grands habitués des stades – en passant par Louis Bertignac, Patrick Bruel ou encore Yannick Noah (personnage historique du club lors du titre européen en 1996), tout le gratin people s’était donné rendez-vous.

Mais les yeux étaient surtout rivés sur Beyoncé et Jay-Z, visiblement toujours dans la capitale française après leurs concerts au Stade de France les 12 et 13 septembre derniers. C’est ainsi qu’on a pu voir le rappeur converser avec l’ancien Président de la République. Des images quasi surréalistes, qui ont presque fait passer David Beckham, également présent, pour un illustre inconnu ! Sur la toile, de nombreux internautes se sont amusés en parodiant ces conversations insolites.

Du côté des politiques, Nicolas Sarkozy n’était pas le seul à être présent. La maire de Paris Anne Hidalgo ainsi que Valérie Pécresse, Jean Tiberi et Jean-Vincent Placé pouvaient être vu dans les travées du Parc des Princes. C’est donc à se demander si le vrai spectacle était dans les gradins ou sur le rectangle vert !

Read more

Yannick Noah lâche François Hollande

Alors que la rentrée politique est difficile et que le livre polémique de son ex-compagne Valérie Trierweiler Merci pour ce moment paraît demain en librairie, François Hollande fait face à une nouvelle défection. Le Chef de l’Etat perd un nouvel allié en la personne de Yannick Noah.

Il était l’un des derniers piliers du showbiz à croire encore au Président de la République. C’est désormais de l’histoire ancienne. L’ancien champion de tennis Yannick Noah s’est dit désabusé par la politique menée par François Hollande qu’il avait officiellement soutenu lors de la campagne présidentielle de 2012. « Moi là, franchement, je suis abattu« , a déclaré la star au micro de France Bleu mardi, tandis qu’on l’interrogeait sur le Président de la République. Des illusions si nombreuses que le chanteur a presque des difficultés à les énumérer : « Il y a tellement de choses, c’est un peu long… Mais disons qu’il y a eu un espoir, un soutien, un véritable espoir. Et aujourd’hui, c’est vraiment une grosse déception. » Quant au nouveau gouvernement dirigé par Manuel Valls, le chanteur se montre tout aussi dubitatif.

Un vrai changement de refrain pour celui qui a toujours marqué son soutien, allant même jusqu’à approuver la taxe à 75 % sur les hauts revenus, au nom de la solidarité nationale en ces temps de crise. Depuis sa participation au meeting du Bourget début 2012, Yannick Noah n’avait cessé de montrer son soutien et sa préférence politique, montant régulièrement au créneau pour défendre le parti au pouvoir. Jusqu’à l’année dernière, l’artiste continuait d’afficher sa solidarité, mais en cette rentrée 2014 le son de cloche est désormais différent …

Il n’est pas la première célébrité à lâcher le président

 » Hollande a été élu largement, et le lendemain de son élection les gens râlaient déjà », expliquait-il. Puis il ajoute : « C’est la crise. Il faut qu’on se serre la ceinture et qu’on y aille tous ensemble. Sincèrement, je ne pense pas que la situation du pays soit la faute de Hollande. Personne ne pourrait faire mieux à sa place. Il arrive, le match est pourri, les balles sont pourries, le court est pourri, les arbitres sont corrompus, et le public a envie qu’il paume. » Un an plus tard, les dernières illusions de Noah semblent bel et bien envolées.

Ce qui peut encore plus surprendre le public est que Yannick Noah n’est pas la première célébrité à exprimer son mécontentement contre la politique du Président de la République. Josiane Balasko, Patrick Sebastien ou encore Laurent Ruquier se sont montrés déçus en faisant un petit bilan des deux premières années du Chef de l’Etat. L’animateur de l’émission On n’est pas couché est même allé fort en regrettant publiquement d’avoir voté pour le candidat socialiste.

François Hollande fait encore face à une rentrée plus que mouvementée. Si la situation sociale ou économique ne s’améliore pas, le Chef de l’Etat risque de passer des prochains mois difficiles.

 

Read more

Jean-Jacques Goldman a fait son grand retour sur scène !

Dimanche soir, Jean-Jacques Goldman a donné un concert dans l’Aude pour un évènement caritatif qu’il parraine. Il a chanté quatre titres de son répertoire lors du festival des Vendanges du cœur, à Ouveillan.

Jean-Jacques Goldman avait décidé d’arrêter sa carrière en 2002 après une tournée de neuf mois. Hier, le chanteur a choisi de faire une entorse à cette décision en remontant sur scène le temps d’interpréter quatre titres. Son apparition aux Vendanges du cœur dans l’Aude a duré une quinzaine de minutes, le temps de reprendre notamment le célèbre tube « Envole moi », en duo avec Michael Jones.

Chaque année depuis 1995, les vignerons d’Ouveillan organisent avec les artistes des concerts de solidarité pour Les Restos du cœur. Le festival a voulu marquer le coup pour son vingtième anniversaire en invitant son parrain historique Jean-Jacques Goldman. Pascal Obispo, Yannick Noah et Tina Arena étaient également de la partie. Les enchères de dimanche soir ont permis de récolter la somme record de 113 000 euros.

Read more

Yannick Noah vend-t-il moins d’albums à cause de son combat contre le FN ?

Même s’il s’est positionné en têtes des charts lors de la sortie, le dernier album en date de Yannick Noah, « Combats ordinaires », connaît un succès commercial largement inférieur à ses prédécesseurs.

A l’issue de ses deux premières semaines d’exploitation, il ne s’est écoulé qu’à 40 000 exemplaires. Même si l’industrie du disque traverse une grave crise, il ne s’agit certainement pas de la seule justification à ce résultat moyen. N’existerait-il pas un lien de cause à effet avec le combat acharné que mène le chanteur face à la montée du Front National (FN) et Marine Le Pen ?

« Son public n’attendait pas forcément un message politique »

« Donner un positionnement politique à une sortie d’album est toujours très compliqué, surtout avant l’été. Le timing n’est pas forcément idéal : il s’agit plus d’un album de rentrée, pour l’automne. Son public attendait sans doute plus des rythmes ensoleillés et sympas, du Noah classique, et pas forcément un message politique, même si cette approche correspond plus au souhait de l’artiste aujourd’hui », analyse Matthieu Renard, le rédacteur en chef du site de musique Charts in France, pour Le Point.

Read more

Les propos très violents de Jean-Marie Le Pen à l’encontre de Patrick Bruel, Yannick Noah, Madonna et Guy Bedos

Patrick Bruel refuse de se produire dans les villes dont les maires sont des élus FN.

« Même si je peux comprendre que des électeurs désespérés répondent à un discours populiste, je ne veux pas me produire devant une institution dont je méprise l’idéologie », avait déclaré le chanteur au magazine Tecknikart pour justifier cette décision. Interrogé à ce sujet, Jean-Marie Le Pen a répondu ans son « Journal de bord n°366 », publié vendredi 6 juin : « On fera une fournée la prochaine fois ».

« Noah, un cochon qui s’en dédit… »

L’ancien leader du Front National s’en est également pris à Guy Bedos et Madonna. « On va les pacser et se seront un couple de pauvres cons », a-t-il déclaré. Quant à Yannick Noah, il n’est pas épargné non plus. « Ah oui, c’est monsieur Noah ça. Monsieur Noah s’était engagé à ne plus chanter en France si le Front national arrivait en tête de l’élection… Cochon qui s’en dédit », a commenté le député européen.

Le Pen attaque Bedos, Madonna, Noah et Bruel… par LeLab_E1

Read more

Yannick Noah s’est retrouvé… en prison !

Lundi, Yannick Noah a trouvé une manière originale de faire la promotion de son nouvel album.

L’artiste de 54 ans s’est produit devant une centaine de détenus de la maison d’arrêt de Fresnes (94). Outre une douzaine de morceaux issus de « Combats ordinaires », l’ancien tennisman, qui a décidé de « laisser tomber » l’humoriste controversé Dieudonné, a interprété deux grands tubes de Bob Marley selon Le Figaro.

« On vient leur donner un peu d’espoir »

« Ce sont des moments très forts. Ce sont des êtres enfermés dans des conditions presque inhumaines et, de temps en temps, on vient pour essayer de leur donner un petit peu d’air, un petit peu d’espoir », a réagi Noah après sa prestation, se permettant même d’aller faire un détour imprévu par le pavillon pour femmes de la maison d’arrêt val-de-marnaise.

Read more

Yannick Noah laisse tomber Dieudonné !

Entre Yannick Noah et Dieudonné, rien ne sera plus comme avant. Le chanteur ne cautionne pas du tout la mentalité de l’humoriste controversé.

Les idées que prônent Yannick Noah sont aux antipodes de celles de l’initiateur de la « quenelle ». « Dieudonné est un ami, je connais ses enfants, sa case au Cameroun n’est pas loin de la mienne. Il m’a vraiment fait rire plus que n’importe quel humoriste. Mais il m’a perdu, je le lâche. Je ne cautionne ni son discours, ni ses amitiés, notamment avec Alain Soral. Ses délires sont à l’opposé de ce que j’essaie de faire de ma vie. Diviser et stigmatiser, ce n’est pas le sens de mon combat », a expliqué l’ancien tennisman dans les colonnes du JDD.

Un « bobo » ?

Récemment, Yannick Noah a de nouveau exprimé son dégoût pour le Front National (FN), déclarant notamment que « si Marine Le Pen existe aujourd’hui, c’est qu’il y a plein de gens qui sont enragés au point de penser qu’elle dit des choses vraies ». Le Directeur du Front National de la Jeunesse lui a répondu en le traîtant de « bobo ».

Read more

Yannick Noah : « Si Marine Le Pen existe, c’est qu’il y a plein de gens qui sont enragés en France »

Le 2 juin, Yannick Noah sortira un nouvel album, baptisé « Combats ordinaires ». Une fois de plus, le chanteur part en croisade contre le Front National.

« Aujourd’hui, il y a beaucoup de racistes en France. Ils sont nombreux, très nombreux… Ça a le mérite d’être clair. Jusqu’à présent, ces gens n’ont pas encore eu de responsabilités. Ou, en tout cas, quand ils en ont eues, ça a été une catastrophe. Si Marine Le Pen existe aujourd’hui, c’est qu’il y a plein de gens qui sont enragés au point de penser qu’elle dit des choses vraies. Il y a du racisme partout », estime l’ancien joueur de tennis lors d’un entretien donné au Parisien Magazine.

« Si tu n’aimes pas la Marseillaise, tu as le droit de ne pas la chanter »

Dès son adolescence, Yannick Noah a été confronté au racisme. « Quand je suis arrivé en pension, à Nice, à l’âge de 12 ans, on m’appelait ‘Bamboula’ », se souvient-il. L’artiste explique également qu’il ne doit pas être obligatoire de chanter la Marseillaise : « Si tu ne l’aimes pas, tu as le droit de ne pas la chanter. Aujourd’hui, on te dit avec qui il faut rigoler, pour qui il faut pleurer. Y en a marre ! ».

Read more

Yannick Noah tacle ouvertement Marine Le Pen !

Le dernier single de Yannick Noah, « Ma colère », critique les idées du Front National.

« Ma colère n’est pas un front, elle n’est pas nationale », chante l’ancien tennisman. « « Je n’aime pas le Front National tout simplement. Je suis un citoyen qui vote, qui a des opinions, qui gardent les mêmes opinions, qui ne change pas de côté », a déclaré l’artiste ce matin sur la radio RTL.

« Les paroles sont assez mauvaises (…), je ne suis pas sûre que ça fasse beaucoup de ventes », avait réagi Marine Le Pen en entendant le morceau de Noah.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Qvhf1k-WP7Y[/youtube]

Read more