TPMP : Gilles Verdez répond aux critiques de Stéphane Bern

Stéphane Bern n’apprécie pas vraiment les chroniqueurs de l’émission « Touche pas à mon poste » sur D8. C’est ce qu’il a expliqué lors d’un entretien donné au site de VSD.

« Cyril Hanouna est un garçon adorable, dans son émission il arbitre. Mais ses chroniqueurs qui vous jugent violemment, se souviennent-ils d’où ils viennent, de ce qu’ils ont fait ? », s’est interrogé Stéphane Bern.

Hier soir, sur le plateau de « Touche pas à mon poste », Gilles Verdez a tenu à lui répondre. « Sachez que nous, jamais nous ne serions les courtisans de quiconque contrairement à lui », a-t-il commenté.

Enora Malagré s’est également montrée agacée : « Ça fait entre 10 et 20 ans qu’on bosse dans le métier. On représente tout type de gens ».

Read more

Stéphane Bern pointe du doigt les chroniqueurs de TPMP : « Se souviennent-ils d’où ils viennent ? »

Stéphane Bern n’apprécie pas vraiment les chroniqueurs de l’émission « Touche pas à mon poste » sur D8. C’est ce qu’il a expliqué lors d’un entretien donné au site de VSD.

« Ma devise est «Rester à sa place» pour éviter que l’on m’y remette. Mais ces émissions où les chroniqueurs sont payés pour dire «Oui, j’aime», «Non, j’aime pas», «Ah non, c’est le degré zéro de la télévision»… », a fait savoir Stéphane Bern, avant de poursuivre : « Cyril Hanouna est un garçon adorable, dans son émission il arbitre. Mais ses chroniqueurs qui vous jugent violemment, se souviennent-ils d’où ils viennent, de ce qu’ils ont fait ? »

Au mois d’avril dernier, l’animateur de télévision faisait déjà des compliments à Cyril Hanouna. « Je ne suis pas étonné parce qu’il a un savoir-faire. Il a cette tchatche, cette faconde… Il ira très loin ! La seule chose contre laquelle je le mets en garde – il est très gentil avec moi – c’est qu’il flingue tout le PAF ! Il faut qu’il garde quelques amis quand même… Il est très doué mais il faut parfois être diplomate », avait-il confié au Figaro.

Read more

Stéphane Bern présente ses condoléances à la famille de la petite Lilou

Nous en parlions la semaine dernière sur le site, une petite fille de 12 ans nommée Lilou décédait à la suite d’une terrible chute en effectuant une chorégraphie de voltige à l’occasion du tournage de l’émission le Monument préféré des Français, diffusé sur France 2.

Le présentateur Stéphane Bern présente ses condoléances

Particulièrement touché par ce drame, celui qui présentera l’émission en septembre prochain, Stéphane Bern, n’a pas hésité à exprimer toute sa sympathie en son nom personnel ainsi qu’au nom de toute la production à l’occasion de la diffusion du Village préféré des Français hier soir.

« Un terrible drame est survenu sur le tournage d’une autre émission que j’animerai à la rentrée, Le monument préféré des Français. Une jeune voltigeuse de 12 ans, Lilou, a trouvé la mort sur le phare du Cap-Ferret », commence-t-il avant de présenter ses condoléances ainsi que des messages de sympathie.

« À sa famille et à ses proches, j’aimerais dire toute mon émotion, ma profonde tristesse. France Télévisions, les équipes de France 2 et Morgane Productions se joignent à moi pour leur présenter nos très sincères condoléances et les assurer de notre sympathie », a ainsi lâché le producteur plein d’émotion.

Enfin il a eu une pensée pour le papa de la jeune fille, président de la compagnie de voltige, qui a vu l’accident se dérouler sur ses yeux : « Humainement, c’est quelque chose d’effroyable. Je pense à cette famille qui doit être détruite, ça me bouleverse au-delà ce ce que je peux dire. »

Read more

Une acrobate de 12 ans décède lors d’un tournage d’une émission

Après l’accident d’hélicoptère survenu en mars dernier où Camille Muffat, Florence Arthaud et Alexis Vastine ont trouvé la mort, c’est un nouveau drame qui vient de se dérouler à l’occasion du tournage de l’émission « Le monument préféré des Français » présenté par Stéphane Bern et qui devait être diffusé sur les antennes de France 2.

Une jeune fille de 12 ans y laisse la vie

Afin de présenter un numéro de voltige au phare du Cap-Ferret, la société de production Morgane TV avait fait appel à la compagnie bordelaise Adrénaline dans laquelle figurait Lilou, la jeune fille décédée.

Aussitôt l’accident survenu, France Télévisions a demandé l’arrêt immédiat du tournage.

« Nous demandons à interrompre le tournage de l’émission dans l’attente de comprendre les circonstances qui ont conduit à ce drame. France Télévisions et l’ensemble des personnels de France 2 s’associent à la douleur de la famille et lui adressent leurs plus sincères condoléances »

D’après les informations de Sud-Ouest, ce serait la corde qui serait en cause de la tragédie. Trop petite, la jeune acrobate a chuté de plusieurs mètres avant de s’écraser sur la terrasse présente juste au-dessus de la porte d’entrée.

Toute l’équipe du site tient bien évidemment à présenter ses plus sincères condoléances.

Read more

Stéphane Bern refuse de dévoiler son salaire !

Depuis quelques années, de nombreux animateurs de télévision ont pris l’habitude de dévoiler leur rémunération. Cyril Hanouna s’était prêté à ce petit jeu en fin d’année dernière.

« Je gagne 25 000 par mois. Ça peut paraître beaucoup, mais par rapport à d’autres animateurs, c’est très peu », avait déclaré le présentateur de « Touche pas à mon poste » lors d’un entretien donné au JDD. Aujourd’hui, l’animateur phare de D8 assure à Télé 2 Semaines ne pas regretter ses propos, même si son père, médecin, « travaille de 6 h du matin jusqu’à parfois minuit le soir, alors que moi, je fais le con à la télé et je suis payé pour cela ».

« Je ne donnerai pas mon salaire »

« On est dans un pays où on ne peut parler ni de succès ni d’argent, estime quant à lui Stéphane Bern. On trouve beaucoup plus normal de gagner au Loto des millions d’euros que de se tuer à la tâche pour essayer de gagner convenablement sa vie. Moi, je ne donnerai pas mon salaire. Ça ne fait pas partie des choses dont je parle. Je suis intermittent, je me lève à 6h du matin et je me couche à 1h. Franchement je n’ai pas le sentiment de voler ma pitance. »

Read more

Stéphane Bern : « Qu’est-ce que je vais quitter un rendez-vous qui marche pour prendre un risque ? »

A la rentrée, Laurent Ruquier succédera à Philippe Bouvard à la présentation des « Grosses têtes » sur RTL.

La radio aurait pu recruter en interne en choisissant Stéphane Bern pour cette émission culte. Elle a préféré aller débaucher un animateur d’Europe 1. « Je n’ai pas de regret d’abord parce que je ne demandais rien. Qu’est-ce que je vais quitter un rendez-vous qui marche pour prendre un risque l’après-midi ? Il faut être fou ! Je ne peux pas brûler tous mes navires. Je me rends compte que je suis très heureux en mariage, dans mon ménage avec RTL », a expliqué Stéphane Bern à Anne-Elisabeth Lemoine pour « La Nouvelle Edition » de Canal+.

RTL n’a pas écouté Bouvard…

Philippe Bouvard avait pourtant fait de ce dernier son successeur idéal. « Si je devais choisir un héritier, ce serait lui. Il n’y en a pas d’autre ! », avait-il déclaré au mois de décembre 2012, dans les colonnes de TV Magazine.

Read more

Exclu – Audrey Chauveau : « J’apprécie les styles de Maïtena Biraben et Anne-Sophie Lapix »

Comédienne et animatrice de télévision, Audrey Chauveau déborde d’actualité et de projets. Nilmirum est parti à la rencontre de la pétillante jeune femme ! Entretien.

Nilmirum – Vous êtes actuellement en tournage à Lyon pour « Accusé ». Comment avez-vous été sollicitée pour cette série ?  

Audrey Chauveau – Tout simplement parce que je suis comédienne (rires) ! J’ai passé les essais et ça a marché !

Vous serez également au casting du film de Dominic Bachy, « Des amours, désamour – Jeux d’aimants ». Comment faites-vous pour concilier vos différents tournages ?

Mes tournages en télévision sont très compactés. Cela me laisse du temps pour retourner à mes premiers amours. Je ne me suis jamais éloignée de ce qui m’a permis « d’éclore », à savoir la comédie et la danse !

Quel a été votre parcours scolaire avant de vous lancer dans l’animation d’émissions de télévision ?

Mon parcours scolaire est simple. J’ai obtenu un Bac littéraire en 1998. Ensuite, j’ai fait des études d’histoire de l’art et d’arts plastiques. Puis, j’ai suivi une formation au Studio Pygmalion. Initialement, faire de la télévision n’était pas mon but. M6 m’a proposé un casting et j’ai relevé le défi. Voilà comment tout à commencé !

Comment se sont passés vos premiers pas en télévision ?

Ça me paraît déjà tellement loin ! C’était en 2006. J’ ai commencé par un jeu baptisé « Un an de shopping ». Il s’agissait d’un programme court, une pastille sur Teva. J’ai ensuite eu l’opportunité de travailler pour M6, puis France Télévisions. J’ai eu la chance de collaborer avec Frank Saurat, Philippe Thuiller et Thierry Ardisson sur des prime-time qui ont très bien fonctionné !

Vous avez également eu l’occasion de travailler avec des personnalités importantes du PAF, comme Patrick Sabatier, Stéphane Bern ou encore Sébastien Folin…

Avec Patrick Sabatier, c était un « one shot ». Avec Stéphane Bern, nous avons fait de nombreux prime-time ainsi qu’une quotidienne ensemble. Il est drôle et très fin. C’était une très bonne expérience. Quant à Sébastien Folin, c’est un « pote » : on a présenté une cérémonie tous les deux, « Les Trophées des arts afro-caribéens », en 2011. Ça nous plairait d’ailleurs de travailler à nouveau ensemble.

audrey chauveau itw3

« Les questions à propos de ma couleur de peau me fatiguent »

Quelle est la rencontre la plus importante que vous ayez faite depuis vos débuts dans le métier ?

J’ai fait énormément de rencontres depuis mes débuts. Vous dire celle qui a été la plus importante est compliqué. J’ai eu et j’ai encore la chance de travailler avec des gens, des producteurs et des diffuseurs qui m’apprennent énormément. Toutefois, mes rencontres avec Patrick De Carolis et Nicolas Pernikoff ont sans doute été déterminantes. En ce qui concerne la comédie, je peux compter sur mon agent Nadié Koné chez Cineart Talentbox.

Parmi les animateurs de télévision, avez-vous eu ou avez-vous encore un modèle ?

Non, pas vraiment. Mais je dois dire que j’apprécie les styles de Maïtena Biraben  et Anne-Sophie Lapix. Concernant les hommes, comment ne pas citer Thierry Ardisson ?

Votre métissage a-t-il été un atout pour vous frayer une place dans le milieu impitoyable de la télévision ?

Pour être très franche, ce genre de question me fatigue un peu. Quand j’ai commencé la télévision, on ne me questionnait pas sur ma couleur de peau. Aujourd’hui, cela revient souvent. Quel retour en arrière !

Quel serait le programme que vous rêveriez de présenter ?

Un show à l’américaine avec des artistes qui jouent vraiment le jeu ! Du chant et de la danse seraient évidemment au programme. Mais je désire surtout présenter des programmes que je peux défendre et qui sont dans mon ADN.

Quels sont vos projets pour la saison prochaine ?

Il est encore tôt pour le dire…

Read more

Stéphane Bern : « J’étais un enfant insolent »

Stéphane Bern a reçu une éducation très stricte.

« On ne parle pas à table avant qu’on nous adresse la parole, on ne répond pas à ses parents. Moi qui étais très insolent, vraiment insolent (…) J’étais très difficile à contraindre, je n’obéissais pas, je ne faisais jamais mes devoirs convenablement », s’est souvenu le présentateur de télévision dans « La parenthèse inattendue » qui sera diffusée mercredi sur France 2.

Le Franco-luxembourgeois n’a pas toujours reçu l’affection qu’il espérait. « Les câlins qu’on recevait de nos parents étaient indexés selon la manière dont on se comportait. Si j’avais été un bon petit garçon, j’avais le droit d’aller dans les bras de ma mère, sinon on me tenait à distance », a précisé l’animateur de 50 ans.

Read more

Stéphane Bern tacle Stéphane Guillon sur le plateau d’Hanouna !

Stéphane Bern était l’un des invités de l’émission « Touche pas à mon poste » lundi soir.

« Vous préférez aller à un spectacle de Stéphane Guillon ou te faire tatouer « I love Louis XIV » sur l’épaule ? », lui a demandé l’animateur de la chaîne D8, à l’occasion d’un jeu consacré aux dilemmes.

« Doublement I love Louis XIV sur l’épaule… Et puis « morts aux cons » aussi, en même temps. Ça c’est spécial dédicace (…) Ça s’est bien passé, puisque je l’ai fait venir à France Inter quand j’y étais, je l’ai emmené à Canal +, j’ai fait pas mal de choses pour lui… Certaines personnes se souviennent plus que d’autres ce qu’on fait pour eux. L’amnésie est une maladie à la télévision », a répliqué le journaliste de 50 ans.

Read more

Benjamin Castaldi : « Tout le monde a refusé d’animer Loft Story »

En 2001, sur M6, « Loft Story » a été le premier programme de télé-réalité diffusé en France.

Il a notamment permis à Benjamin Castaldi de se faire connaître du très grand public. « Vous savez pourquoi je l’ai présenté ? Parce que personne ne voulait l’animer. Tout le monde l’a refusé. Je suis vraiment arrivé comme la dernière roue du carrosse », a révélé l’animateur de télévision dans l’émission « Comment ça va bien ! » , sur France 2.

« Dans ma carrière, je n’ai pas été gêné d’avoir présenté cette émission. J’en ai gardé des bons souvenirs. J’ai reçu une formation accélérée incroyable. J’étais chroniqueur à l’époque avec vous Stéphane. J’ai appris mon métier d’animateur », a poursuivi le petit-fils de Simone Signoret, qui est aujourd’hui l’une des personnalités incontournables du PAF.

Read more