Ziggy, un chien Jack Russell volé à Paris retrouvé à Cannes

Ziggy, c’est le nom du chien de race Jack Russell appartenant à Clara. Le petit toutou devenu célèbre avait disparu à Paris pour se retrouver à l’autre bout de la France, à Cannes. 

Le voyage de Ziggy de Clara de Paris à Cannes

Ziggy se promenait devant le restaurant de sa patronne Clara, à Paris, dans le Xe, lorsqu’il a été volé par un SDF. Ce dernier l’utilisera pour faire la manche dans la capitale avant de prendre la direction de Cannes, dans les Alpes-Maritimes. Comment Ziggy s’est-il retrouvé à voyager aussi loin sans son amie fidèle Clara, gérante du restaurant Zoé Bouillon de la rue du Faubourg Saint-Martin ?

En effet, le 12 avril dernier, sur le coup de 14h, Clara, en fin de service, discutait avec un client de son restaurant reconverti en service de livraison à emporter. C’est pendant cette conversation que le joli petit chien a pris la tangente pour se retrouver dans les bras d’un SDF. La jeune dame ne se doutait de rien puisqu’elle connait les habitudes de son animal qui reste toujours à ses côtés. Clara confie au site Le Parisien : « Je l’emmène tous les matins sur mon scooter. À vrai dire, je l’emmène partout. » 

Après l’échange avec son client, la jeune dame réalise que son compagnon le plus insérable n’était plus là. Elle se lance alors à sa recherche. Ziggy a disparu. « Je me mets à le chercher dans la rue. Après je suis montée sur mon scooter pour faire des rondes jusqu’à République. C’ était l’horreur. » 

C’est alors que Clara commence à téléverser sur Facebook, Twitter et Instagram de nombreux messages pour retrouver son animal. Comme toujours, l’engouement autour du sujet devient inarrêtable puisqu’un immense réseau solidaire se met en place rapidement pour retrouver le Jack Russell. Un premier signalement est fait vers quai de l’Université. Le chien est aperçu aux bras d’un SDF ! Sans hésite, la propriétaire de Ziggy, malgré les risques de faux signalements, saute sur son scooter pour se diriger vers l’endroit. Pas de chance, le voleur du chien n’est déjà plus là. 

Les policiers refusent d’agir pour un chien, mais…

La jeune restauratrice porte plainte au commissariat, mais les policiers lui expliquent que les chances de le retrouver sont minces puisque ce cas n’est pas une priorité pour eux. Mais face à la détresse de Clara, officieusement, les policiers s’activent. « Salut collègue, est-ce que tu te souviens de la description du SDF avec le chien ? » Chance pour la jeune dame, la réponse de l’autre policier est affirmative. « Salut, affirmatif. Homme 40-45 ans, européen, 1,75 mètre, cheveux mi-longs noirs légèrement frisés, nez crochu. Je l’ai croisé boulevard de l’Hôpital. Le chiot ressemble à une peluche », répond l’autre policier à l’autre bout du fil. 

Ziggy est de nouveau signalé sur le quai Branly, mais impossible de lui mettre la main dessus. La jeune dame interroge même les SDF et visite le camp rom à Vitry (Val-de-Marne), toujours rien. Il parait que faire la manche avec un joli petit chien comme Ziggy pouvait rapporter gros, près de 300 euros/jour. Les signalements se multiplient, mais toujours rien. 

Alors qu’elle se disait « désespérée », le vendredi, une internaute lui écrit un message disant : « Je suis sûre d’avoir vu votre chien à la gare de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) ». Quoi ? Ziggy aurait quitté Paris pour Clermont ? Une autre reconnait le chien à la gare de Cannes. Elle reconnaît formellement Ziggy en compagnie d’un SDF. C’est cette dame qui va soulager Clara puisqu’elle fait croire au SDF qu’elle veut acheter son chien pour « 2 000 euros ». 

Il faut savoir qu’un groupe WhatsApp a été créé et la dame qui a aperçu Ziggy en est membre. Elle prend donc une photo et l’envoie au groupe pour s’assurer qu’il est bien question du compagnon de Clara. Les confirmations tombent de partout avec multiplication de « C’est lui ! »

Quand le groupe WhatsApp “Ziggy” fait bouger les lignes

La jeune dame appelle le commissariat de Cannes pour demander une intervention mais un refus sec lui est opposé pour la même raison qu’à Paris. Loin de se laisser abattre, elle contacte le vétérinaire le plus proche de la gare et là, une action urgente se met en place. La praticienne se rend sur les lieux où elle est quand même rejointe quelques instants plus tard par les policiers fatigués d’être harcelés par les membres du groupe WhatsApp de Clara. 

Le sans domicile fixe refuse de lâcher la poule aux oeufs d’or. Il ment aux forces de l’ordre en affirmant qu’il a acheté l’animal en « Allemagne il y a 5 mois. » Devant des policiers impuissants, ne sachant qui croire, c’est la praticienne qui sort son appareil pour scanner la puce du chien. C’est bien Ziggy de Clara. Le chien bénéficiera d’une consultation gratuite pour s’assurer de son état.

Le réseau d’entraide pour retrouver Ziggy prend de nouveau le relai et le chien est conduit à la gare d’Avignon (Vaucluse) où Clara est venue le récupérer en avion avec le concours d’un couple d’amis pilotes privés. C’est un Ziggy champion que Clara a retrouvé puisque le SDF lui avait collé un joli petit médaillon dans le cou. « Je lui ai laissé. C’est aussi son histoire », déclare la jeune dame au quotidien. 

Post a Comment