Échanges tendus entre Yann Moix et Olivier Besancenot

Samedi soir, Olivier Besancenot était l’un des invités de l’émission « On n’est pas couché » sur France 2. L’homme politique a eu un échange houleux avec Yann Moix.

« Il est où, le peuple syrien ? » a demandé le journaliste. « C’est quoi, c’est une garde à vue, ça se passe comment, on peut répondre ? » a répondu Olivier Besancenot.

« Vous avez une analyse politique qui devrait interroger et intéresser une majorité de Français qui sont dans la difficulté. Et donc, ce qui me surprend, c’est pourquoi aussi peu de Français vous suivent ? », s’est étonné le chroniqueur de Laurent Ruquier. Alors que vous décrivez une réalité qui devrait entrer en résonance avec leurs soucis quotidiens. Pourquoi est-ce que vous n’êtes plus qu’à 1 % ? Vous étiez à 10 % en 2009. » « Je suis bien d’accord avec vous, moi non plus, je ne comprends pas et j’espère qu’après ce soir ça va régler le problème ! », a répliqué le facteur.

Read more

On n’est pas couché : Éric Naulleau donne un conseil à Yann Moix

Entre 2007 et 2011, Éric Naulleau a formé un binôme avec Eric Zemmour qui a marqué le programme de l’émission « On n’est pas couché » sur France 2. Aujourd’hui, ce sont Léa Salamé et Yann Moix qui officient en tant que chroniqueurs de Laurent Ruquier.

Yann Moix a remplacé Aymeric Caron pour la saison 2015-2016. « J’ai regardé deux ou trois de ses prestations. J’attendais quelque chose de plus nerveux, notamment face à Nadine Morano (…) Il y a quelque chose qui bride sa personnalité, qui est beaucoup plus flamboyante, subversive. Je crois qu’il faut qu’il se lâche ! », a analysé Eric Naulleau pour Télé Loisirs.

Depuis le mois de septembre dernier, le vendredi à 8 h 45, Éric Naulleau anime une chronique littéraire et cinématographique sur Sud Radio en compagnie de Christine Bouillot. Il anime également les émissions  Zemmour et Naulleau et Ça balance à Paris.

Read more

Shy’m pointe du doigt l’inculture musicale de Yann Moix

Il y a quelques jours, Yann Moix s’était fait rabattre le caquet par la jeune Marina Kaye sur le plateau de « On n’est pas couché », sur France 2.

Samedi soir, c’est une autre chanteuse, Shy’m, qui a remis le chroniqueur de Laurent Ruquier à sa place. « Vous dites : ‘Oh oh come on girl, Shymy Shymy yeah Shymy yo Shymy Shy’m Singing baby Let’s go’ (dans le titre ‘Oublie-moi’, ndlr) Je voulais savoir ce que vous enten­diez par là, exac­te­ment », a demandé Yann Moix.

« C’est un peu risible effectivement, dit comme ça. (…) C’est une référence à une artiste que vous ne connaissez probablement pas, Missy Elliot », a répondu Shy’m. « C’est une bonne réponse, là, t’es un peu cassé », a alors renchéri Léa Salamé en s’adressant à Yann Moix. « On en parlera plus que Daech la semaine prochaine ! », a conclu l’écrivain.

Read more

Marina Kaye enterre un peu plus Yann Moix : « Il ne connaît rien à la musique »

A seulement 17 ans, Marina Kaye ne manque pas de répartie. Invitée sur le plateau de « On n’est pas couché », samedi dernier, la chanteuse a su rabattre le caquet de Yann Moix.

Quelques jours plus tard, elle juge que le chroniqueur de Laurent Ruquier était « frustré de ne pas savoir pourquoi il n’aimait pas ». « Je pense qu’il ne connaît rien à la musique. Il a voulu s’aventurer sur un terrain qu’il ne connaît pas », précise-t-elle chez nos confrères de Télé Loisirs.

« Ce n’est pas que je m’ennuie, ou que je m’ennuie pas, il se passe rien en fait. Mais il y a une impossibilité de dire du mal de vous parce que techniquement, cliniquement, vous avez 17 ans, et intellectuellement vous avez l’air d’en avoir 44. Mais moi artistiquement j’en ai 12, et à 12 ans j’aurais détesté votre album. Là j’ai 47 ans et je peux dire que j’adore votre album », lui avait lancé Yann Moix le week-end dernier.

Read more

« On n’est pas couché » : Marina Kaye rabat le caquet de Yann Moix !

Dans la nuit de samedi à dimanche, Marina Kaye était invitée de l’émission « On n’est pas couché », sur France 2, pour faire la promotion de son dernier album, « Fearless ».

La jeune chanteuse a dû faire face aux critiques de Yann Moix. « Il y a eu Dave, Delpech et Sardou dans ce fauteuil et on a l’impression que c’est les Sex Pistols à côté de vous… Vous les faites passer pour des punks. J’ai l’impression, depuis qu’on reçoit des artistes, des chanteurs et des chanteuses ici, j’ai l’impression que les vrais artistes, c’est nous », a commencé le chroniqueur.

« Ce n’est pas que je m’ennuie, ou que je m’ennuie pas, il se passe rien en fait. Mais il y a une impossibilité de dire du mal de vous parce que techniquement, cliniquement, vous avez 17 ans, et intellectuellement vous avez l’air d’en avoir 44. Mais moi artistiquement j’en ai 12, et à 12 ans j’aurais détesté votre album. Là j’ai 47 ans et je peux dire que j’adore votre album », a-t-il poursuivi.

Marina Kaye a su faire preuve d’une excellente répartie. « Je comprends complètement, j’ai adoré travailler sur cet album, j’en suis incroyablement fière. Je comprends que vous ne l’aimiez pas… Après si vous aviez une explication avec ce serait plus logique », a-t-elle répondu.

Read more

TPMP : Gilles Verdez se fait l’avocat d’Hanouna face à Yann Moix

Samedi dernier, dans « On n’est pas couché », Yann Moix a évoqué la venue de Jack Lang dans « Touche pas à mon poste ». « Il s’agissait d’une rencontre au sommet entre l’ancien ministre de la culture et le ministre de l’inculture », a lancé l’écrivain.

Gilles Verdez n’a pas apprécié la formule. « Yann Moix peut s’attaquer à moi mais pas à vous. Quand on s’attaque à vous, on s’attaque aux milliers de gens qui vous regardent. Je sais qu’il méprise les gens qui vous regardent. Lui, dans son monde de privilégiés, il ne les côtoie pas les gens. Vous n’êtes pas le ministre de l’inculture mais le ministre de la culture populaire », a expliqué le chroniqueur de « TPMP » lundi soir.

Dans la foulée, Cyril Hanouna a révélé avoir appelé Yann Moix. « C’est assez étonnant car au téléphone, c’est est un bonbon. Je pense qu’il fait du spectacle. Il m’a même dit samedi quand je l’ai eu qu’il pensait que nous faisions lui et moi une farce télévisuelle », a indiqué l’animateur phare de D8.

Read more

Léa Salamé (On n’est pas couché) : « Le mariage ne me fait pas rêver »

La carrière de Léa Salamé a pris un nouveau tournant depuis qu’elle est devenue chroniqueuse de Laurent Ruquier en 2014, pour l’émission de France 2 « On n’est pas couché ».

Dans un entretien donné à Paris Match, la journaliste de 35 ans a accepté de se livrer au sujet de sa vie privée. « Pour un homme, je ne suis pas un cadeau. Je suis une fille dure, pas très romantique, et que le mariage ne fait pas rêver », a-t-elle expliqué, avant d’évoquer sa propre vie de couple. « Je suis plutôt heureuse, même si l’évolution de ma carrière complique forcément les choses. »

Pour cette saison, Léa Salamé a vu arriver un nouveau collègue, en la personne de Yann Moix. « J’ai eu un très bon feeling avec lui. (…) Il m’a beaucoup fait rire avec son autodérision. Il cite Charles Péguy et Léon Bloy dans le texte, ce qui me plaît. Je crois que nous sommes assez complémentaires », imagine-t-elle.

Read more

Gilles Verdez propose un tête à tête à Yann Moix !

Entre Gilles Verdez et Yann Moix, le torchon brûle ! « Je ne suis pas là pour plaire à Cyril Hanouna et son aréopage de pétomanes appointés », a récemment déclaré le chroniqueur de « On n’est pas couché » dans 20 Minutes.

« Nous insulter, c’est insulter les millions de gens qui nous regardent, a réagi Gilles Verdez, jeudi soir, sur le plateau de « Touche pas à mon poste ». Ce que je lui reproche, c’est d’attaquer les gens qui nous regardent, c’est facile. Ce sont des gens qui rentrent, qui ont vécu une journée difficile et qui veulent se détendre. Ce soir, grâce à Yann Moix, nous sommes des millions à être fières d’être pétomanes. Et nos pets valent bien mieux que ces petits mots misérables ! »

Cyril Hanouna a alors proposé à Gilles Verdez d’appeler Yann Moix en direct. Sans succès. « J’étais sûr que vous ne répondriez pas. Vous n’osez pas. Mais moi, je vais vous proposer quelque chose. Vous êtes un lâche, je suis quelqu’un de courageux, donc je viens vous voir où vous voulez, quand vous voulez pour discuter avec vous. J’accepterais éventuellement vos excuses. J’espère que nous n’aurons pas à nous battre et vous savez où me trouver. Je vous attends maintenant », a prévenu Verdez.

Read more

Yann Moix : « Je me tire une balle dans la tête si je tape mon nom sur le net »

Depuis la rentrée, Yann Moix a remplacé Aymeric Caron comme chroniqueur dans l’émission « On n’est pas couché », sur France 2. Dans un entretien accordé à 20 Minutes, l’écrivain évoque son intégration à l’émission.

« C’est un poste auquel j’avais déjà songé. Quand Naulleau et Zemmour sont partis, J’avais glissé à Laurent Ruquier que ça pouvait m’intéresser. Je n’ai pas la télévision, mais c’est la seule émission que je regarde sur Internet. C’est ce qu’il y a de mieux à la télé. Il y a des chroniqueurs, Laurent y montre son côté intellectuel. Et puis il y a des invités politiques, des écrivains. C’est une des rares émissions où il peut se passer quelque chose… », estime Yann Moix, qui n’a pas été épargné par les chroniqueurs de « Touche pas à mon poste » après sa première.

« Je ne suis pas là pour plaire à Cyril Hanouna et son aréopage de pétomanes appointés. Je ne vais baisser de quinze crans pour un public qui n’existe pas. Quand vous faites plaisir à 10 personnes vous faites déplaisir à 10 autres. Et inversement. C’est comme ça que je parle dans la vie », prévient-il. Quant aux différentes critiques sur la toile, il préfère les ignorer. « Je ne tape jamais mon nom sur Internet sinon je me tire une balle dans la tête. C’est ultra-violent, c’est de la haine. Mais c’est bizarre. Dans la réalité, les gens sont adorables et dans la virtualité, ils sont infectes », juge le natif de Nevers (Nièvre).

Read more

Yann Moix répond aux vives critiques de Gilles Verdez !

Samedi dernier, Yann Moix a fait ses grands débuts dans l’émission de Laurent Ruquier, « On n’est pas couché », sur France 2. Ses premiers pas en tant que « sniper » ne sont pas passés inaperçus.

La prestation de l’écrivain et réalisateur a suscité la critique. Notamment celle de Gilles Verdez. « Il est nul et il est antipathique, et comme il n’a aucune idée, il ne fait que citer les autres. Je sais que Laurent Ruquier nous regarde, et bien je lui dis : ‘Laurent, virez Moix, tout de suite !’ », s’est permis de déclarer le chroniqueur de Cyril Hanouna dans « Touche pas à mon poste ».

Invité par Marc-Olivier Fogiel à réagir à ces propos, Yann Moix n’a pas choisi de faire dans la surenchère. « J’ai cité Bataille et Roland Barthe ou Levinas, vous citez Gilles Verdez … chacun sa culture ! Je vous dis la vérité, je connais Gilles Verdez », a-t-il répondu sur les ondes de RTL.

Read more