Julie Gayet à l’Élysée : Le personnel fait des révélations !

Alors que les rumeurs sur les noces de Julie Gayet et de François Hollande se sont tues après le démenti du président français, l’actrice se rend de plus en plus dans les locaux de l’Élysée pour rejoindre son prince charmant. Bien que discrète, Julie Gayet est souvent vue par les employés du palais présidentiel qui en parlent.

Julie Gayet se fait très présente dans les appartements de François Hollande à l’Élysée. L’actrice qui a une relation amoureuse très médiatisée avec le président français fait de son mieux pour être vue le moins possible lorsqu’elle se faufile dans les couloirs de l’établissement présidentiel. Mais on n’est jamais assez prudent. L’un des conseillers du palais qui a déjà rencontré la possible future Première Dame de la France fait des révélations dans les colonnes de France Dimanche lors d’une interview  : « Nous savons qu’elle est là quand débute le ballet des portes qui s’ouvrent et qui se ferment. Nous sommes alors cantonnés quelques instants dans nos bureaux. C’est une sorte de secret de polichinelle qui amuse tout le monde au Château. » Et la fiancée du président a bonne presse auprès du personnel de l’Élysée. Pour l’avoir rencontrée, ce conseiller a gardé une bonne image de Julie Gayet : « Elle était très gentille, très timide, très polie avec tout le monde. Discrète. »

« De l’élégance, des sourires, de l’émotion… »

Julie Gayet et François Hollande filent le parfait amour et Valérie Trierweiler fait parler d’elle sur les étagères avec Merci pour ce moment. L’oeuvre de la journaliste a été classée en tête des ventes par GFK/Livres Hebdo avec 603 300 exemplaires écoulés en France. Pour tous ceux qui sont impatients de voir une adaptation du livre sur le grand écran, Valérie Trierweiler leur donne rendez-vous après l’élection présidentielle de 2017. Car la journaliste dit vouloir « prendre (son) temps », avant de conclure : « Pour éviter toute ambiguïté, le film sortira après l’élection présidentielle de 2017. Je veux de l’élégance, des sourires, de l’émotion. Le but n’est pas de nuire à qui que ce soit. »

Read more

Valérie Trierweiler règne avec « Merci pour ce moment » !

Valérie Trierweiler a perdu l’amour de François Hollande, mais l’ex-Première Dame peut se réjouir du succès de Merci pour ce moment qui est classé numéro 1 des ventes de livres en 2014.

Elle n’est plus la reine de François Hollande, mais elle est la nouvelle reine des ventes de livres avec Merci pour ce moment. Selon un classement établi par GFK/Livres Hebdo et relayé par Stars Actu, Valérie Trierweiler est en tête des ventes avec 603 300 exemplaires écoulés en France. L’ancienne compagne de François Hollande devance ainsi l’édition de poche de 50 nuances de Grey écoulé à 576 000 exemplaires contre 556 000 pour Central Park de Guillaume Musso. Bravo à la journaliste devenue l’une des écrivaines les plus célèbres depuis son histoire surmédiatisée avec le président français.

«  Le but n’est pas de nuire à qui que ce soit »

À l’annonce de la publication de Merci pour ce moment, l’oeuvre a été critiquée comme une vengeance vis-à-vis de François Hollande. Mais Valérie Trierweiler avait démenti cela lors d’une interview accordée à The Irish Independent : « Ce n’est pas une vengeance. » C’est d’ailleurs pour ne pas alimenter cette idée que la journaliste a refusé d’adapter son oeuvre sur le grand écran. À Le Parisein elle avait dit : « Il ne s’agit pas d’alimenter je ne sais quelle vengeance. Je vais prendre mon temps. Pour éviter toute ambiguïté, le film sortira après l’élection présidentielle de 2017. Je veux de l’élégance, des sourires, de l’émotion. Le but n’est pas de nuire à qui que ce soit» Surtout pas à François Hollande…

Read more

Valérie Trierweiler : « François Hollande a menti sur toute la ligne. »

Valérie Trierweiler s’est peut-être mise à dos François Hollande son entourage en écrivant Merci pour ce moment, mais cela n’arrête pas l’ancienne Première Dame dans la promotion de son nouveau livre. Si l’ancienne compagne de François Hollande est accusée de vouloir se venger du président en écrivant ce livre, lors d’une récente interview accordée à The Irish Independent, elle remet les pendules à l’heure.

« Ce n’est pas une vengeance. », a tout de suite répondu Valérie Trierweiler à la question de savoir si Merci pour ce moment a été écrit pour se venger de François Hollande. « Humiliée » dans sa relation avec François Hollande et « blessée par les médias » qui l’ont « dépeinte comme une briseuse de couple », Valérie Trierweiler soutient avoir écrit Merci pour ce moment pour raconter « sa vérité, son histoire et reconnaître ses erreurs ».

Une séparation nette et définitive ?

« Il y a eu un moment où j’aurais pu me rapprocher de lui, mais j’ai voulu continuer coûte que coûte, afin que notre séparation soit nette et définitive. », a-t-elle expliqué après avoir avoué qu’au « début elle n’était pas sûre de pouvoir écrire Merci pour ce moment jusqu’au bout. » Mais pour la journaliste qu’elle est, Valérie Trierweiler dit avoir écrit ce livre dans lequel elle revient sur leur vie commune ou encore sur son passage à l’hôpital après le  » Gayetgate » pour « s’occuper, car du jour au lendemain, elle s’est retrouvée sans avoir plus rien à faire. »

Valérie Trierweiler- Julie Gayet : pas de rancunes !

Valérie Trierweiler n’a peut-être pas écrit Merci pour ce moment pour se venger de François Hollande, mais la journaliste a profité de son interview avec  The Irish Independent pour tacler le président français, une fois de plus. « Il était encore en train de me mentir. Il a menti sur toute la ligne. », a-t-elle affirmé en faisant référence à son ex-compagnon qui lui avait dit que « Julie Gayet ne venait jamais à L’Élysée ». Une affirmation démentie plus tard par le magazine Voici. Toutefois, Valérie Trierweiler dit ne pas en vouloir à celle qui partage désormais la vie de son ex : « Elle ne m’a pas menti, ce n’est pas par rapport à elle que j’ai voulu écrire ce livre. Ce n’était pas à elle de me dire la vérité. »

Read more

Valérie Trierweiler : elle raconte comment son couple s’est essoufflé

« Merci pour ce moment » paraît demain en librairie. Dans ce livre, l’ex-Première Dame de France raconte comment sa relation avec le Président François Hollande a pris fin. Une dégradation progressive qui a finalement mené à leur rupture au début de cette année. 

Ceci n’est pas une mode dans l’univers des ex-Premières Dames, mais il leur arrive de publier un livre peu de temps après leur relation avec l’homme le plus puissant du pays. Et Valérie Trierweiler n’en dit pas le contraire. Publié aux éditions Les Arènes, ce livre écrit dans le plus grand secret raconte le début mouvementé du quinquennat de son ex-conjoint débordé par sa vie privée et les polémiques. Dans les extraits publiés, deux thèmes font déjà énormément de bruit.

Des rapports dégradés

Deux extraits du livre évoquent le changement des rapports entre le Président de la République et la journaliste. Valérie Trierweiler raconte deux épisodes qui feront couler beaucoup d’encre. Le premier concerne un repas familial. Ayant des origines modestes et fille d’une famille nombreuse, Valerie Trierweiler est cependant fier de ses origines. Lors de ce repas, elle raconte que François Hollande a bafoué cela en mentant sur son appréciation des « riches » et des « pauvres ». « Il s’est présenté comme l’homme qui n’aime pas les riches. En réalité, le président n’aime pas les pauvres. Lui, l’homme de gauche, dit en privé : ‘les sans-dents’ très fier de son trait d’humour. » déclare l’ex-Première Dame de France. L’autre épisode illustre une certaine dureté du président. François Hollande y déclare à Valerie Trierweiler qu’on ne lui demande que d’être belle. Un passage qui va irriter plus d’une Française et compromettra la popularité du chef de l’Etat. L’ancienne compagne du Président évoque une « déshumanisation du personnage, replié dans le non-dit ».

L’épisode Julie Gayet 

« Je craque, je ne peux pas entendre ça, je me précipite dans la salle de bains. Je saisis le petit sac en plastique qui contient des somnifères (…). François m’a suivie. Il tente de m’arracher le sac. Je cours dans la chambre. Il attrape le sac qui se déchire. Des pilules s’éparpillent sur le lit et le sol. Je parviens à en récupérer. J’avale ce que je peux. Je veux dormir. Je ne veux pas vivre les heures qui vont arriver. Je sens la bourrasque qui va s’abattre sur moi et je n’ai pas la force d’y résister. Je veux fuir. Je perds connaissance. » Le passage choque et va faire beaucoup de bruit dans les prochaines semaines. Voilà comment a réagit Valérie Trierweiler suite aux révélations (photos et détails) de la liaison entre François Hollande et l’actrice Julie Gayet. La journaliste déclare pourtant que le président lui avait juré que ce n’était que « faribole ».  Malgré cela, le lien est brisé et quelques jours plus tard, le chef de l’Etat officialise leur rupture.

Entre l’immersion à l’intérieur de l’Elysée et celle à l’intérieur du couple présidentiel, Merci pour ce moment risque de faire couler beaucoup d’encre. Alors que François Hollande est en difficulté sur le plan politique avec la formation d’un nouveau gouvernement, il doit désormais faire face à une nouvelle épreuve. Quant à Valérie Trierweiler, la sortie de ce livre l’a libérée d’un fardeau qu’elle portait depuis le début de l’année 2014.

 

Read more