Patrick Sébastien va-t-il tirer sa révérence ?

Animateur du « Plus grand cabaret du monde » et de « Les années bonheurs » sur France 2, Patrick Sébastien pourrait prochainement tirer sa révérence, et ceci dès l’année prochaine.

Des problèmes financiers

À en croire ses propos lors d’une interview accordée au Parisien, le présentateur français aimerait bénéficier d’un plus gros budget afin de pouvoir organiser son show comme il le voudrait. Des propos retranscrits par PurePeople.

« Moi, j’ai envie de continuer. Bien sûr que j’ai envie. J’ai envie qu’on me donne les moyens. Ça fait neuf ans que la chaîne nous a dit : ‘Bon, on ne peut pas vous donner des sous en plus. Ce n’est pas possible.’ Alors que tout augmente ! (…) À un moment, moi je ne peux plus faire venir les mecs de Russie. C’est une émission qui coûte cher » a déclaré Patrick Sébastien.

Il a ensuite abordé son cas personnel et les difficultés pour prolonger son contrat avec la chaîne : « Logiquement, normalement, il n’y a rien de sûr, je devrais m’arrêter l’année prochaine pour plein de raisons. On a fait des bons résultats cette année. Pour le réveillon, on fait 32% de part de marché.  »

Des difficultés qui n’ont cependant pas fait reculer Patrick Sébastien :  » Malgré la concurrence, qui est énorme, on tient quand même. Malgré cela, j’ai eu un mal fou à signer un an de contrat de plus. J’ai été obligé de me battre pendant trois mois pour réussir à arracher un an de contrat de plus avec aucun moyen en plus. Rien du tout. Je suis un peu fatigué de ça. »

Read more

Le rappeur JoeyStarr se fait refouler à l’entrée du Canada

Alors qu’il devait donner un concert dans le cadre des Francofolies de Montréal sur le territoire canadien, le rappeur JoeyStarr s’est tout simplement fait refouler par la douane locale pour des raisons pas très claires.

Une interdiction liée à son passé ?

Condamné à plusieurs peines de prison ferme et d’amendes depuis les années 1990, et notamment pour des faits de violence et de possession d’armes, ses affaires le liant à la justice française seraient la raison de ce refoulement.

Pour justifier cela, les autorités canadiennes l’ont informé « qu’il est interdit de territoire en vertu de l’alinéa 36(1)B du fait qu’il y a des motifs raisonnables de croire qu’il est un résident permanent ou un étranger qui est interdit de territoire pour grande criminalité parce qu’il a été déclaré coupable à l’extérieur du Canada, d’une infraction qui, commis (sic) au Canada, constituerait une infraction à une loi fédérale punissable d’un emprisonnement maximal d’au moins dix ans. »

Malgré tout, l’artiste français n’a pas manqué de communiquer à ce sujet, et ceci via son compte Instagram.

« Interdiction de rentrer sur le territoire canadien… Retour à la case départ surtout que j’étais déjà venu auparavant sans aucun problème… Le zèle est un cancer !!! »

Le natif de Saint Denis aura donc fait l’aller-retour, France – Canada pour rien !

Read more