Jean-Marie Le Pen prêt à se battre « jusqu’à la mort » !

Jean-Marie Le Pen a assigné le FN (Front National) devant le tribunal de grande instance de Nanterre. Il demande sa réintégration au parti politique et exige une somme de deux millions d’euros.

Selon une assignation que s’est procurée le journal L’Opinion, Jean-Marie Le Pen souhaite une réparation du préjudice porté « à sa dignité, à son honneur, à sa notoriété et à son action politique ». « Il faut que les gens assument leur responsabilités et ne les balancent pas par-dessus leur épaule. Monsieur Tapie, dont l’honneur me semble plus fragile que le mien, demande 50 millions d’euros. Le Front national ne respecte pas les décisions de justice. Il a été condamné trois fois et persiste dans son intention de m’écarter », a-t-il expliqué.

À la question : « Allez-vous continuer à vous battre ? », Jean-Marie Le Pen répond : « Absolument. Usque ad mortem (jusqu’à la mort, ndlr), avant de poursuivre, Toute ma vie je n’ai pas accepté de plier (…) Le dialogue est toujours possible. Si le bureau du Front national annule sa décision d’exclusion, les choses seront réglées ».

Read more