Yannick Noah lâche François Hollande

Alors que la rentrée politique est difficile et que le livre polémique de son ex-compagne Valérie Trierweiler Merci pour ce moment paraît demain en librairie, François Hollande fait face à une nouvelle défection. Le Chef de l’Etat perd un nouvel allié en la personne de Yannick Noah.

Il était l’un des derniers piliers du showbiz à croire encore au Président de la République. C’est désormais de l’histoire ancienne. L’ancien champion de tennis Yannick Noah s’est dit désabusé par la politique menée par François Hollande qu’il avait officiellement soutenu lors de la campagne présidentielle de 2012. « Moi là, franchement, je suis abattu« , a déclaré la star au micro de France Bleu mardi, tandis qu’on l’interrogeait sur le Président de la République. Des illusions si nombreuses que le chanteur a presque des difficultés à les énumérer : « Il y a tellement de choses, c’est un peu long… Mais disons qu’il y a eu un espoir, un soutien, un véritable espoir. Et aujourd’hui, c’est vraiment une grosse déception. » Quant au nouveau gouvernement dirigé par Manuel Valls, le chanteur se montre tout aussi dubitatif.

Un vrai changement de refrain pour celui qui a toujours marqué son soutien, allant même jusqu’à approuver la taxe à 75 % sur les hauts revenus, au nom de la solidarité nationale en ces temps de crise. Depuis sa participation au meeting du Bourget début 2012, Yannick Noah n’avait cessé de montrer son soutien et sa préférence politique, montant régulièrement au créneau pour défendre le parti au pouvoir. Jusqu’à l’année dernière, l’artiste continuait d’afficher sa solidarité, mais en cette rentrée 2014 le son de cloche est désormais différent …

Il n’est pas la première célébrité à lâcher le président

 » Hollande a été élu largement, et le lendemain de son élection les gens râlaient déjà », expliquait-il. Puis il ajoute : « C’est la crise. Il faut qu’on se serre la ceinture et qu’on y aille tous ensemble. Sincèrement, je ne pense pas que la situation du pays soit la faute de Hollande. Personne ne pourrait faire mieux à sa place. Il arrive, le match est pourri, les balles sont pourries, le court est pourri, les arbitres sont corrompus, et le public a envie qu’il paume. » Un an plus tard, les dernières illusions de Noah semblent bel et bien envolées.

Ce qui peut encore plus surprendre le public est que Yannick Noah n’est pas la première célébrité à exprimer son mécontentement contre la politique du Président de la République. Josiane Balasko, Patrick Sebastien ou encore Laurent Ruquier se sont montrés déçus en faisant un petit bilan des deux premières années du Chef de l’Etat. L’animateur de l’émission On n’est pas couché est même allé fort en regrettant publiquement d’avoir voté pour le candidat socialiste.

François Hollande fait encore face à une rentrée plus que mouvementée. Si la situation sociale ou économique ne s’améliore pas, le Chef de l’Etat risque de passer des prochains mois difficiles.

 

Read more

Valérie Trierweiler : elle raconte comment son couple s’est essoufflé

« Merci pour ce moment » paraît demain en librairie. Dans ce livre, l’ex-Première Dame de France raconte comment sa relation avec le Président François Hollande a pris fin. Une dégradation progressive qui a finalement mené à leur rupture au début de cette année. 

Ceci n’est pas une mode dans l’univers des ex-Premières Dames, mais il leur arrive de publier un livre peu de temps après leur relation avec l’homme le plus puissant du pays. Et Valérie Trierweiler n’en dit pas le contraire. Publié aux éditions Les Arènes, ce livre écrit dans le plus grand secret raconte le début mouvementé du quinquennat de son ex-conjoint débordé par sa vie privée et les polémiques. Dans les extraits publiés, deux thèmes font déjà énormément de bruit.

Des rapports dégradés

Deux extraits du livre évoquent le changement des rapports entre le Président de la République et la journaliste. Valérie Trierweiler raconte deux épisodes qui feront couler beaucoup d’encre. Le premier concerne un repas familial. Ayant des origines modestes et fille d’une famille nombreuse, Valerie Trierweiler est cependant fier de ses origines. Lors de ce repas, elle raconte que François Hollande a bafoué cela en mentant sur son appréciation des « riches » et des « pauvres ». « Il s’est présenté comme l’homme qui n’aime pas les riches. En réalité, le président n’aime pas les pauvres. Lui, l’homme de gauche, dit en privé : ‘les sans-dents’ très fier de son trait d’humour. » déclare l’ex-Première Dame de France. L’autre épisode illustre une certaine dureté du président. François Hollande y déclare à Valerie Trierweiler qu’on ne lui demande que d’être belle. Un passage qui va irriter plus d’une Française et compromettra la popularité du chef de l’Etat. L’ancienne compagne du Président évoque une « déshumanisation du personnage, replié dans le non-dit ».

L’épisode Julie Gayet 

« Je craque, je ne peux pas entendre ça, je me précipite dans la salle de bains. Je saisis le petit sac en plastique qui contient des somnifères (…). François m’a suivie. Il tente de m’arracher le sac. Je cours dans la chambre. Il attrape le sac qui se déchire. Des pilules s’éparpillent sur le lit et le sol. Je parviens à en récupérer. J’avale ce que je peux. Je veux dormir. Je ne veux pas vivre les heures qui vont arriver. Je sens la bourrasque qui va s’abattre sur moi et je n’ai pas la force d’y résister. Je veux fuir. Je perds connaissance. » Le passage choque et va faire beaucoup de bruit dans les prochaines semaines. Voilà comment a réagit Valérie Trierweiler suite aux révélations (photos et détails) de la liaison entre François Hollande et l’actrice Julie Gayet. La journaliste déclare pourtant que le président lui avait juré que ce n’était que « faribole ».  Malgré cela, le lien est brisé et quelques jours plus tard, le chef de l’Etat officialise leur rupture.

Entre l’immersion à l’intérieur de l’Elysée et celle à l’intérieur du couple présidentiel, Merci pour ce moment risque de faire couler beaucoup d’encre. Alors que François Hollande est en difficulté sur le plan politique avec la formation d’un nouveau gouvernement, il doit désormais faire face à une nouvelle épreuve. Quant à Valérie Trierweiler, la sortie de ce livre l’a libérée d’un fardeau qu’elle portait depuis le début de l’année 2014.

 

Read more