Valérie Trierweiler : son livre cartonne en France mais déplaît à l’étranger

Le livre de Valérie Trierweiler « Merci pour le moment » est en librairies depuis ce jeudi 4  septembre. Alors que sa sortie suscite un certain engouement chez les français, la presse étrangère a un tout autre avis sur celui-ci. 

C’était la surprise de la semaine et en 24 heures, « Merci pour le moment » est presque déjà assuré de devenir le succès du mois. Sorti hier dans la matinée, le livre a amassé le grand public dans les librairies et bibliothèques. En effet, la population souhaite découvrir la vie intérieure de l’Élysée et du couple présidentiel. Une réaction positive qui n’a cependant pas été ressentie de la même façon part les proches de François Hollande. Le chef du gouvernement Manuel Valls ainsi que les ministres Ségolène Royal (mise en cause dans le livre sur l’histoire du tweet) et Najat Vallaud-Belkacem se sont indignés de certains récits de l’ex-Première Dame de France qu’ils qualifient de mensongers et contraires à la politique du Chef de l’État.

Malgré l’opposition de certaines personnalités politiques, « Merci pour le moment » est donc déjà un best-seller à tel point qu’il a dépassé le roman « Cinquante Nuances » de Grey au classement des plus gros démarrages en France avec 15000 exemplaires vendus en une demi-journée. Si ceci peut paraître extraordinaire, que dire des dizaines de librairies qui ont déjà appelé des fournisseurs pour remplir de nouveau leur stock. Le succès est foudroyant. Avec le succès de son livre, Valérie Trierweiler devrait empocher une belle somme d’argent. En effet, si les 200 000 exemplaires imprimés sont vendus, l’ancienne journaliste de la chaîne D8 pourrait toucher un peu plus de 600 000 euros !

Si le succès de cet ouvrage dérange très peu de personnes en France, il fait jaser à l’étranger ! La presse américaine évoque un danger pour le futur respect de l’institution. « C’est la première fois qu’un président en exercice est l’objet d’un livre sur sa vie privée » évoque le New York Times. Le Washington Post parle même de « commérages ». En Europe, c’est le même son de cloche. « Détails affligeants », « séisme », « jalousie et vengeance » : voici comment anglais et Allemands décrivent le livre de celle que le Daily Mail appelle Valérie « Rottweiler ».

Et vous, que pensez-vous de cet ouvrage ?

Read more

Yannick Noah lâche François Hollande

Alors que la rentrée politique est difficile et que le livre polémique de son ex-compagne Valérie Trierweiler Merci pour ce moment paraît demain en librairie, François Hollande fait face à une nouvelle défection. Le Chef de l’Etat perd un nouvel allié en la personne de Yannick Noah.

Il était l’un des derniers piliers du showbiz à croire encore au Président de la République. C’est désormais de l’histoire ancienne. L’ancien champion de tennis Yannick Noah s’est dit désabusé par la politique menée par François Hollande qu’il avait officiellement soutenu lors de la campagne présidentielle de 2012. « Moi là, franchement, je suis abattu« , a déclaré la star au micro de France Bleu mardi, tandis qu’on l’interrogeait sur le Président de la République. Des illusions si nombreuses que le chanteur a presque des difficultés à les énumérer : « Il y a tellement de choses, c’est un peu long… Mais disons qu’il y a eu un espoir, un soutien, un véritable espoir. Et aujourd’hui, c’est vraiment une grosse déception. » Quant au nouveau gouvernement dirigé par Manuel Valls, le chanteur se montre tout aussi dubitatif.

Un vrai changement de refrain pour celui qui a toujours marqué son soutien, allant même jusqu’à approuver la taxe à 75 % sur les hauts revenus, au nom de la solidarité nationale en ces temps de crise. Depuis sa participation au meeting du Bourget début 2012, Yannick Noah n’avait cessé de montrer son soutien et sa préférence politique, montant régulièrement au créneau pour défendre le parti au pouvoir. Jusqu’à l’année dernière, l’artiste continuait d’afficher sa solidarité, mais en cette rentrée 2014 le son de cloche est désormais différent …

Il n’est pas la première célébrité à lâcher le président

 » Hollande a été élu largement, et le lendemain de son élection les gens râlaient déjà », expliquait-il. Puis il ajoute : « C’est la crise. Il faut qu’on se serre la ceinture et qu’on y aille tous ensemble. Sincèrement, je ne pense pas que la situation du pays soit la faute de Hollande. Personne ne pourrait faire mieux à sa place. Il arrive, le match est pourri, les balles sont pourries, le court est pourri, les arbitres sont corrompus, et le public a envie qu’il paume. » Un an plus tard, les dernières illusions de Noah semblent bel et bien envolées.

Ce qui peut encore plus surprendre le public est que Yannick Noah n’est pas la première célébrité à exprimer son mécontentement contre la politique du Président de la République. Josiane Balasko, Patrick Sebastien ou encore Laurent Ruquier se sont montrés déçus en faisant un petit bilan des deux premières années du Chef de l’Etat. L’animateur de l’émission On n’est pas couché est même allé fort en regrettant publiquement d’avoir voté pour le candidat socialiste.

François Hollande fait encore face à une rentrée plus que mouvementée. Si la situation sociale ou économique ne s’améliore pas, le Chef de l’Etat risque de passer des prochains mois difficiles.

 

Read more