Après Iggy Azalea, Azealia Banks s’attaque à Kendrick Lamar !

Apparemment, pour Azealia Banks, tout est une histoire de race. Après avoir durement insulté Iggy Azalea en lui reprochant de s’être approprié la culture des Noirs, c’est à Kendrick Lamar que la rappeuse de 23 ans s’en prend, toujours pour une affaire de race.

Récemment aux États-Unis, plusieurs Noirs américains ont été indignés par le déroulement des affaires Michael Brown à Ferguson, Eric Garner à New York et Tamir Rice à Cleveland. Maintenant, les choses sont plus calmes pour beaucoup certainement, mais pas pour Azealia Banks qui semble en avoir faire une affaire personnelle. Après avoir insulté Iggy Azalea sur les réseaux sociaux, accusant la rappeuse de Fancy d’avoir adopté la culture des Noirs sans partager les problèmes de ceux-ci, c’est à Kendrick Lamar que Banks s’en prend, bien qu’il soit un Noir américain.

Azealia Banks à Kendrick Lamar : « Comment oses-tu ? »

Selon Kendrick Lamar, ce qui est arrivé à Michael Brown, à Ferguson, ne devait jamais arriver. Mais « Si nous n’avons pas de respect pour nous-mêmes, comment voudrions-nous que les autres en aient pour nous ? Ça doit commencer par nous. Pas seulement par un rassemblement, encore moins par des pillages. », a-t-il expliqué au magazine Billboard dont il fait la couverture. Du point de vue d’Azealia Banks, Kendrick Lamar aurait mieux faire de se taire. Sur Twitter, elle s’indigne et pour elle c’est « la chose la plus stupide qu’elle ait jamais entendu un Noir dire. » Puis elle ajoute : « Lol. Que sais-tu des effets générationnels de pauvreté, de racisme et de discrimination ? Il y’a des choses dont bénéficie une certaine catégorie ( de Noirs ). Mais ne dénigre pas les autres en disant qu’ils ne se respectent pas. » Azealia Banks paraît hors d’elle : « COMMENT OSES-TU te présenter à une publication et dire que nous ne nous respectons pas… Parle pour toi seul, putain ! »  Un autre clash vient d’être annoncé et cette fois, ce serait plutôt corsé !

Read more

Iggy Azalea : « Révélation de ma sex tape, je m’en fiche ! »

Iggy Azalea et son staff ont formellement interdit à Vivid de commercialiser la sex tape que Hefe Wine, l’ex-petit ami de la rappeuse, a proposée au studio de production de films pour adultes. Mais quand des internautes anonymes menacent de dévoiler la vidéo d’Iggy si elle ne s’excuse pas auprès d’Azealia Banks, la rappeuse ne se laisse pas intimider.

Depuis quelques jours, Azealia Banks a rouvert les hostilités entre elle et Iggy Azalea, méprisant la chanteuse de Fancy qu’elle accuse de s’être approprié « la culture des Noirs qu’est le hip-hop ». Après que Iggy a durement répondu à Azealia Banks, des personnes anonymes ont menacé de dévoiler une sex tape de la rappeuse si elle ne revient pas sur ses propos contre Banks. Loin de l’intimider, Iggy Azalea tire toujours. Sur Twitter, là où plusieurs attendent certainement des excuses d’Iggy, elle écrit : « La plupart des personnes apprennent tout ce qu’elles peuvent selon leur passion et moi, je ne suis pas différente. »

Pas de temps à gaspiller pour les haters !

Même sous l’épée de Damoclès, Iggy Azalea refuse de céder au chantage de ceux qui menacent de ternir son image. « Je trouve qu’il est méprisant d’avancer que je n’ai aucune connaissance de quelque chose qui m’inspire… De toute façon, j’y suis bien habituée maintenant. Je n’en perds pas le sommeil pour autant », a-t-elle twitté avant de préciser qu’elle ne gaspillera  pas son précieux temps à chercher à « convaincre des gens qui ont déjà une idée arrêtée d’(elle). »

Read more

Iggy Azalea vs Azealia Banks : T.I. vole au secours d’Iggy Azalea !

Dans de récents tweets adressés par des auteurs anonymes, Iggy Azalea avait un délai de 48 heures pour présenter ses excuses à Azealia Banks depuis le 20 décembre dernier. L’échéance tire à sa fin et c’est T.I. qui a son mot à dire.

Le rap n’est pas qu’une affaire de Noirs contrairement à ce que prétend Azealia Banks. Et T.I. aimerait que ce soit clair une bonne fois pour toutes. Sur Twitter, il écrit : « Les Blancs qui ont été inspirés par notre culture m’ont permis de comprendre que ce ne sont pas tous les Blancs qui volent notre culture. Il y en a qui souhaiteraient apporter leur contribution. » Voilà ce qu’il tenait à faire savoir aux détracteurs d’Iggy Azalea sur les réseaux sociaux. Parce que « Sans avoir dit cela, je ne serais pas à l’aise… Droits et respect, nous savons que nous le méritons dans d’autres domaines de l’humanité… Nous sommes juste une poignée d’hypocrites. Et ça, ce n’est pas le HIP-HOP. »

Bientôt la fin du clash ?

Enfin quelqu’un qui vient à la rescousse d’Iggy Azalea dans cette guéguerre avec Azealia Banks. La semaine dernière, Solange Knowles a affiché son soutien à Banks contre Iggy. Il y a deux jours de cela, des personnes anonymes menaçaient de dévoiler une sex tape de la chanteuse de Fancy si elle ne présente pas ses excuses à Azealia même si c’est Banks qui a lancé la première pique. Maintenant que le mentor d’Iggy Azalea intervient, il reste à espérer que Banks et ces personnes qui menacent Iggy jouent la carte du fair-play à l’instar de Snoop Dog après l’appel téléphonique de T.I. au plus fort de son clash avec Iggy.

Read more

Iggy Azalea : Sa sex tape sera dévoilée si…

Azealia Banks est un « poison » et « une misérable en colère » d’après des tweets d’Iggy Azalea en réponse aux provocations de Banks via Twitter. La riposte de la chanteuse de Fancy n’est pas du goût de certains hackers qui menacent de dévoiler sa sex tape si elle ne s’excuse pas auprès d’Azealia Banks.

Si Azealia Banks reproche à Iggy Azalea de s’approprier la culture des Noirs tout en ignorant leurs problèmes, des pirates anonymes, eux, l’accusent d’avoir détourné cette culture. « Vous êtes coupable de détournement de la culture des Noirs, d’avoir insulté les manifestants pacifiques. », ont-ils écrit dans des tweets supprimés plus tard, mais relayés par Vulture. Pour la punir, ils menacent de « dévoiler sa sex tape » ou « Vous avez exactement 48 heures à compter de maintenant pour présenter vos excuses à Azealia Banks et aux manifestants de New York (affaire Eric Garner) », ont -il ajouté avant de poursuivre : « Nous avons tellement d’information sur vous. Votre scandale sera plus grand que celui de Bill Cosby. » Comme Snoop Dog, Eminem et Azealia Banks, ces pirates anonymes ont traité la rappeuse de 24 ans de « salope ».

Une échéance à terme ?

Les messages ont été postés le 20 décembre. Étant donné qu’Iggy Azalea avait un délai de 48 heures pour s’excuser, la star se serait-elle retrouvée au pied du mur ? Comme ces internautes anonymes, Solange Knowles avait pris parti pour Azealia Banks dans ce clash. La semaine dernière, elle avait twitté : « Merci Azealia Banks. Signé…… Une fan de ta musique. Une Noire. »

Read more