Stephen Collins désormais persona non grata !

Stephen Collins s’en est peut-être tiré aux yeux de la loi, mais une réputation de pédophile lui colle dorénavant à la peau et le précède au point de faire même de lui la personne la plus indésirable en tous lieux. Et l’acteur de 67 ans avoue qu’il a maintenant du mal à se faire accepter.

L’équipe de scandal a déjà claqué la porte à Stephen Collins, et son agence a rompu ses engagements envers lui depuis que Faye Grant a révélé la bande audio sur laquelle Stephen Collins avoue avoir sexuellement agressé trois mineures. Et l’acteur n’est pas au bout de ses peines puisqu’il a du mal à se réinsérer dans le tissu social. Car personne ne veut désormais le recruter pour quoi que ce soit selon une information de TMZ.

Faye Grant décrite comme une intrigante !

Mais l’avocat de Stephen Collins a déposé de nouveaux documents dans lesquels il affirme que le processus du divorce de son client et de Faye Grant est devenu beaucoup plus souple d’autant plus qu’il n’y aura pas de dispute sur les revenus des deux partie. Pour Mark Vincent Kaplan, l’avocat,  la seule raison pour laquelle Faye a dévoilé la fameuse bande est l’argent. Et il ajoute : « Stephen souffre énormément du battage médiatique autour de cet enregistrement illégal de Faye. »

Read more

Stephen Collins ne sera pas poursuivi !

TMZ a annoncé plus tôt cette semaine que les victimes de Stephen Collins étaient désormais connues et qu’une enquête serait maintenant ouverte contre l’acteur de 67 ans. Coup de chance ou coup de magie ? Car Stephen Collins ne sera plus poursuivi pour agression sexuelle par l’action publique.

La police du District de New York et celle de Los Angeles avaient ouvert une enquête pour définir la culpabilité ou l’innocence de Stephen Collins dans l’affaire d’agression sexuelle sur trois mineures et exhibitionnisme.  De l’aveu de TMZ, l’enquête a été bouclée par la loi de prescription et le sexagénaire ne sera plus poursuivi parce que les présumés crimes datent de plus de 10 ans. Pour le site, la loi a simplement failli à sa mission.Il en veut pour preuve la lenteur du processus depuis que l’une des victimes de Stephen s’est plainte en 2012 à la police de New York.

Faye Grant sera-t-elle accusée d’extorsion à son tour ?

Par ailleurs, le procès du divorce de Stephen Collins et de Faye Grant se tiendra le mois prochain et l’acteur devra encore faire face à la question d’agression sexuelle que Faye Grant prévoit de soulever une fois de plus. Mais c’est de pied ferme que la défense l’attend, car le camp de Collins accuse Grant d’avoir voulu utiliser l’enregistrement des confessions de son ex-mari pour le faire chanter.

Read more

Faye Grant à Stephen Collins : « Tu ne demandes qu’à être incarcéré, Stephen »

Eh oui ! les films sont le reflet de la réalité et il n’y a qu’à regarder Penance pour s’en rendre compte. En effet, Stephen Collins qui est maintenant répertorié comme un pédophile dans la vie réelle joue le rôle d’un prêtre pédophile dans Penance. Pour Faye Grant, ce n’est qu’une confession publique faite par l’acteur de 67 ans !

Dans Penance, Stephen Collins joue le rôle d’un prêtre confronté à l’une de ses victimes sexuelles. C’en était trop pour Faye Grant qui, deux semaines après la sortie du film en mars dernier, soit un an après que Collins lui a confessé avoir sexuellement agressé trois mineures, a envoyé un email à son ex-mari en écrivant : « Tu as sexuellement agressé une enfant en abusant de ton rôle de défenseur du vrai. Tu ne demandes qu’à être incarcéré, Stephen. »

Les bénéfices de Penance pour venir en aide aux victimes de violence !

Après analyse, Penance se révèle comme une prophétie qui ne tardera pas à se réaliser puisque Stephen Collins sera confronté à ses victimes dans la vie réelle. Faye Grant avait en outre accusé l’acteur de Sept à la Maison d’avoir profité de son rôle de pasteur aimant pour gagner la confiance d’un couple afin de pouvoir abuser tranquillement de leur fille, l’une des trois victimes de Stephen. Par ailleurs, Jeff Wolfe, le producteur réalisateur de Penance, a expliqué à TMZ qu’il n’avait aucune idée du passé sulfureux de Stephen Collins lorsqu’il a recruté le sexagénaire pour son film. Wolfe a donc décidé de faire don de tous les profits gagnés avec Penance à la Fondation James Storehouse, qui aide les victimes de violence.

Read more

Stephen Collins : Faye Grant l’accuse d’abus de confiance !

Stephen Collins a confessé avoir sexuellement agressé trois mineures. L’année de son dernier forfait remonte à 1984 selon ses déclarations. Mais il y a encore une zone d’ombre que Faye Grant aimerait élucider. L’acteur de Sept à la Maison aurait profité de son rôle de révérend dans ladite série pour tromper la vigilance des parents d’une de ses victimes. Si cela est bien vrai, le dernier crime de Stephen Collins est alors plus récent qu’il ne l’avoue.

Des confessions erronées ?

En plus de toutes ces accusations auxquelles il doit faire face, Stephen Collins pourrait être poursuivi pour abus de confiance. Faye Grant révèle que son ex-mari qui campe le rôle du révérend Eric Camden dans Sept à la Maison a profité de l’impact de son personnage pour abuser de la confiance des parents d’une de ses victimes qu’il a sexuellement agressée. Pasteur au grand coeur et père aimant doté d’une grande sagesse dans la série, c’est sans difficulté que ces parents ont laissé Stephen Collins s’approcher de leur petite fille.

Une histoire fabriquée par Faye Grant ?

Quand on sait que la première de Sept à la Maison a eu lieu en 1996 et a été diffusée sur les chaines américaines jusqu’en 2007, les déclarations de Stephen Collins sont remises en doute puisque l’acteur de 67 ans donne 1984 comme date de son dernier crime. Un proche de l’acteur de 67 ans dément ces dernières accusations de Faye Grant sur TMZ : « L’information selon laquelle Stephen a utilisé son rôle dans “Sept à la maison” dans un but malséant est complètement fausse et juste une autre preuve que Faye est en train de fabriquer une histoire pour avoir des avantages dans le processus du divorce. »

Read more