Stephen Collins : « Je ne suis pas un pédophile »

Après la révélation de la bande de Stephen Collins qui avouait avoir sexuellement agressé trois mineures, une réputation de pédophile le précédait désormais. Même si Stephen passe publiquement aux aveux, il tient à préciser qu’il n’est pas un pédophile.

Stephen Collins a sexuellement abusé de trois mineures plusieurs années en arrière, mais l’acteur dissocie carrément son image à celle d’un pédophile. La pédophilie étant une déviation sexuelle de l’adulte qui ressent une attirance sexuelle pour les enfants, Stephen Collins dit ne pas correspondre à cette définition. Car selon les dires de sa thérapeute, s’il était vraiment pédophile, il aurait répété l’expérience plus qu’il ne l’a fait. À en juger par cette explication que Stephen donne à Katie Couric, trois agressions sexuelles sur des mineures ne sont pas suffisantes pour faire de lui un pédophile.

Un plaisir qui n’en était pas vraiment un ?

Sûr de sa théorie, Stephen Collins insiste pour dire à Katie Couric qu’il ne se sent pas sexuellement attiré par les enfants et que sa troisième expérience l’avait arrêté dans son élan. Il ajoute : « C’était le contraire de l’excitation ou de la satisfaction. » Peut-être, mais cette victime alors âgée de 10 ans, a indiqué à TMZ que l’acteur avait pourtant pris on pied en éjaculant. Devrions-nous encore chercher la définition de l’excitation ?

Read more

Stephen Collins : Une de ses victimes rejette ses excuses !

On a pour habitude de dire qu’une erreur reconnue est à moitié pardonnée, mais pour l’une des victimes sexuelles de Stephen Collins, la récente confession de l’acteur de 67 ans n’est pas venue de façon naturelle. Des excuses forcées, elle n’en veut pas.

Après plusieurs mois de spéculations sur les différentes accusations d’agression sexuelle, Stephen Collins a décidé de passer aux aveux  et de s’excuser auprès de ses victimes. Des excuses qui arrivent pourtant trop tard du point de vue d’une victime du sexagénaire, selon une information de Times Of India. Cette victime est celle qui a porté plainte contre Stephen Collins auprès de la police du district de New York, accusant l’acteur de l’avoir forcée à toucher son pénis alors qu’elle n’avait que 10 ans. Des faits qui remontent à des décennies et Stephen dit maintenant regretter ses actes.

Une occasion de s’excuser ratée ?

Dans une déclaration de Stephen Collins relayée par People, l’acteur de Sept à la maison confesse : « Quarante ans en arrière, j’ai fait quelque chose de terriblement mauvais que je regrette profondément. J’ai tout fait pour expier cela depuis… Aussi difficile que cela puisse paraître, je voudrais que les gens sachent la vérité. » Après plus de 30 ans, l’acteur qui ne s’excuse que maintenant justifie son silence : « J’ai eu l’occasion de m’excuser 15 ans plus tard auprès d’une des victimes. Et elle était extrêmement aimable. Mais après, j’ai appris au cours de mon traitement que le fait de m’excuser de façon directe pourrait aggraver les choses en ouvrant de vieilles blessures. C’est pourquoi je n’ai pas abordé les deux autres dont l’une est de la cinquantaine et l’autre de la trentaine. »

Read more

Accusé de Viol : Stephen Colins passe aux aveux !

Pour Faye Grant, Stephen Collins est un prédateur sexuel qui a usé de sa notoriété pour abuser de trois jeunes innocentes. Pour le staff juridique de l’acteur de 67 ans, il était victime des machinations de son ex-femme. Quelques mois après la publication d’une bande sur laquelle Stephen Collins reconnaissait son forfait, l’acteur passe publiquement aux aveux.

Dans une longue déclaration écrite à People Stephen Collins ne veut plus nier les faits : « Quarante ans en arrière, j’ai fait quelque chose de terriblement mauvais que je regrette profondément. J’ai tout fait pour expier cela depuis. J’ai décidé d’en parler publiquement parce que deux mois auparavant, plusieurs nouvelles organisations ont publié un enregistrement fait par mon épouse de l’époque, Faye Grant, pendant une séance de thérapie privée en janvier 2012. Cela a été enregistré sans le consentement du thérapeute ni le mien»

« Je voudrais que les gens sachent la vérité. »

Stephen Collins qui s’est vu déclarer persona non grata du jour au lendemain après la publication de cet enregistrement continue : « Sur la bande, j’ai décrit les évènements qui ont eu lieu  20, 32 et 40 ans avant. La publication de cet enregistrement a abouti à des hypothèses et des insinuations qui vont bien au-delà de ce qui s’était réellement produit. Aussi difficile que cela puisse paraître, je voudrais que les gens sachent la vérité.»

« J’ai eu l’occasion de m’excuser. » 

Bien qu’une des victimes de Stephen Collins ait porté plainte contre l’acteur, il n’a pas été poursuivi. Une autre par contre aurait refusé de porter plainte contre lui selon une information de TMZ. L’acteur regrette-t-il ce qu’il a fait à ces femmes ?  On dirait bien que oui, si l’on en croit ces propos :« J’ai eu l’occasion de m’excuser 15 ans plus tard auprès d’une des victimes. Et elle était extrêmement aimable. Mais après, j’ai appris au cours de mon traitement que le fait de m’excuser de façon directe pourrait aggraver les choses en ouvrant de vieilles blessures. C’est pourquoi je n’ai pas abordé les deux autres dont l’une est de la cinquantaine et l’autre de la trentaine. » Toute cette vérité que Stephen Collins tient à faire savoir aux gens, l’acteur de 67 ans la dira bientôt  dans une interview avec Katie Couric, une journaliste américaine.

Read more

Faye Grant se moque de Stephen Collins !

À cause de sa désormais réputation de pédophile, Stephen Collins est devenu l’acteur le plus indésirable des castings. Et pour Faye Grant, ce n’est que la suite logique des choses !

Stephen Collins a confié à TMZ  qu’il ne trouvait pas du travail à cause de la bande que Faye Grant a dévoilée. Cette bande qui montre le côté obscur de l’acteur de Sept à la Maison qui avoue avoir sexuellement agressé trois mineures. Faye Grant est indignée de la réaction de son ex-mari qui mérite bien plus que ce qui lui arrive selon elle. « La vraie raison pour laquelle il ne peut pas avoir du travail, c’est parce qu’il est pédophile », se moque Faye Grant selon le rapport de TMZ. Et l’avocat de l’actrice de 58 ans renchérit : « la bande audio n’a rien à voir avec la situation de monsieur Collins. C’est la conduite horrible de monsieur Collins et ses actions qui lui causent préjudice. »

L’avocat de Stephen Collins veut Faye Grant au banc des accusés !

De nouveaux documents déposés par l’avocat de Stephen Collins accusent Faye Grant de chantage et de tentative d’extorsion. Mais Marty Singer, l’avocat de l’actrice fustige : « C’est malheureux que monsieur Kaplan essaie de justifier la conduite de son client en blâmant une tierce personne. »

Read more

Stephen Collins désormais persona non grata !

Stephen Collins s’en est peut-être tiré aux yeux de la loi, mais une réputation de pédophile lui colle dorénavant à la peau et le précède au point de faire même de lui la personne la plus indésirable en tous lieux. Et l’acteur de 67 ans avoue qu’il a maintenant du mal à se faire accepter.

L’équipe de scandal a déjà claqué la porte à Stephen Collins, et son agence a rompu ses engagements envers lui depuis que Faye Grant a révélé la bande audio sur laquelle Stephen Collins avoue avoir sexuellement agressé trois mineures. Et l’acteur n’est pas au bout de ses peines puisqu’il a du mal à se réinsérer dans le tissu social. Car personne ne veut désormais le recruter pour quoi que ce soit selon une information de TMZ.

Faye Grant décrite comme une intrigante !

Mais l’avocat de Stephen Collins a déposé de nouveaux documents dans lesquels il affirme que le processus du divorce de son client et de Faye Grant est devenu beaucoup plus souple d’autant plus qu’il n’y aura pas de dispute sur les revenus des deux partie. Pour Mark Vincent Kaplan, l’avocat,  la seule raison pour laquelle Faye a dévoilé la fameuse bande est l’argent. Et il ajoute : « Stephen souffre énormément du battage médiatique autour de cet enregistrement illégal de Faye. »

Read more

Stephen Collins : Sa victime refuse de porter plainte !

Des hommes les plus chanceux, Stephen Collins en fait définitivement partie ! Après que l’action publique a renoncé à poursuivre l’acteur de » Sept à la Maison » pour avoir agressé sexuellement trois mineures, l’une des victimes du sexagénaire refuse à son tour de porter plainte contre lui.

La première victime connue de Stephen Collins qui a dénoncé l’acteur en 2012 à la police du district de New York refuse de poursuivre son bourreau en justice alors qu’il a lui-même avoué avoir exhibé son pénis en présence de ladite victime avant de l’obliger à le toucher. Pour la victime, aucune poursuite n’est nécessaire, car elle ne veut pas de l’argent de Stephen Collins. Elle avait porté plainte contre l’acteur dans le seul but d’encourager les autres victimes de l’acteur à sortir de leur silence selon une information de TMZ.

Faye Grant et Stephen Collins divorceront-ils le mois prochain ?

Comme annoncé précédemment par le site, Stephen Collins ne sera pas poursuivi pour la simple raison que les présumés crimes datent de plus de dix ans. Toutefois, le processus du divorce de l’acteur et de Faye Grant suit son cours et à cet effet, un procès se tiendra le mois prochain.

Read more

Stephen Collins : La police sur les traces de sa dernière victime !

Des trois victimes que Stephen Collins avoue avoir agressées sexuellement, deux se sont déjà présentées. La première à New York et l’autre à Los Angeles. Maintenant, la police est à la recherche de la troisième victime de l’acteur de 67 ans.

La police de New York connait maintenant l’identité de la troisième victime sexuelle de Stephen Collins. Par souci de confidentialité, elle tait le nom de la jeune femme, mais donne quand même des détails à TMZ. La victime a été abusée dans l’état de New York alors qu’elle n’avait que 13 ans, il y a dix-huit ans de cela. Et à cette époque, elle était la baby-sitter de la fille de Stephen Collins et de Faye Grant.

Stephen Collins, un pédophile doublé d’une casquette d’exhibitionniste !

Faye Grant a expliqué à la police que son ex-mari lui a confié avoir à plusieurs reprises exhibé son sexe toutes les fois qu’il était en voiture avec la jeune femme de 13 ans et leur fille de six ans assise à l’arrière du véhicule. Sa victime, elle, s’asseyait sur le siège voisin au sien. Selon les dires de Faye Grant, c’est en voulant dédramatiser les faits que Collins indique que ni la baby-sitter encore moins leur fille n’ont vu le pénis qu’il exhibait pourtant intentionnellement. Cependant, la police n’a pas encore eu la déposition de la victime présumée.

Read more

Stephen Collins : Faye Grant l’accuse d’abus de confiance !

Stephen Collins a confessé avoir sexuellement agressé trois mineures. L’année de son dernier forfait remonte à 1984 selon ses déclarations. Mais il y a encore une zone d’ombre que Faye Grant aimerait élucider. L’acteur de Sept à la Maison aurait profité de son rôle de révérend dans ladite série pour tromper la vigilance des parents d’une de ses victimes. Si cela est bien vrai, le dernier crime de Stephen Collins est alors plus récent qu’il ne l’avoue.

Des confessions erronées ?

En plus de toutes ces accusations auxquelles il doit faire face, Stephen Collins pourrait être poursuivi pour abus de confiance. Faye Grant révèle que son ex-mari qui campe le rôle du révérend Eric Camden dans Sept à la Maison a profité de l’impact de son personnage pour abuser de la confiance des parents d’une de ses victimes qu’il a sexuellement agressée. Pasteur au grand coeur et père aimant doté d’une grande sagesse dans la série, c’est sans difficulté que ces parents ont laissé Stephen Collins s’approcher de leur petite fille.

Une histoire fabriquée par Faye Grant ?

Quand on sait que la première de Sept à la Maison a eu lieu en 1996 et a été diffusée sur les chaines américaines jusqu’en 2007, les déclarations de Stephen Collins sont remises en doute puisque l’acteur de 67 ans donne 1984 comme date de son dernier crime. Un proche de l’acteur de 67 ans dément ces dernières accusations de Faye Grant sur TMZ : « L’information selon laquelle Stephen a utilisé son rôle dans « Sept à la maison » dans un but malséant est complètement fausse et juste une autre preuve que Faye est en train de fabriquer une histoire pour avoir des avantages dans le processus du divorce. »

Read more

Stephen Collins : Une agence lui claque la porte au nez à cause de sa réputation de pédophile !

Stephen Collins n’est pas encore au bout de ses peines. L’acteur continue toujours de payer le prix après la révélation de la bande sur laquelle il  » confesse  » avoir sexuellement agressé trois mineures.

The Performing Arts, une agence avec laquelle Stephen Collins travaille depuis maintenant cinq ans a décidé de rompre leurs engagements envers l’acteur de 67 ans selon une information de Aceshowbiz. L’agence a en effet rompu son contrat avec l’acteur de Sept à la Maison pour ne pas être associée à la réputation de pédophile qui le précède désormais.

Stephen Collins déclaré persona non grata ?

Ce n’est pas la première fois que Stephen Collins se voit claquer la porte au nez depuis que Faye Grant a révélé un enregistrement des confessions de son ex-mari expliquant qu’il a sexuellement agressé trois mineures. Sans autre forme de procès, l’acteur a été éjecté du casting de la prochaine saison de Scandal, série télévisée américaine réalisée par Shonda Rhymes. Récemment, des internautes ont refusé que le sexagénaire prenne part à une campagne de prélèvement de fonds pour une enfant malade. Ils prévenaient : « Maintenez vos filles loin ! » À cette allure, il ne serait pas étonnant que Stephen Collins devienne persona non grata !

Read more

Stephen Collins, une réputation de pédophile le précède désormais !

Il n’a pas encore été reconnu coupable d’agression sexuelle sur mineures, mais Stephen Collins est devenu la personne à maintenir loin des enfants désormais, même quand il est rempli de bonnes intentions.

Hannah Robinson est née prématurément l’an dernier au Canada et les médecins lui ont diagnostiqué plusieurs maladies du coeur, de la peau et des intestins. Pour pouvoir payer les frais médicaux exorbitants pour la santé de Hannah, Denver, son père, a sollicité par des tweets plusieurs célébrités y compris Stephen Collins qui a retwitté le message. L’élan de coeur de l’acteur que Faye Grant accuse de pédophilie a été le geste de trop dans cette campagne de collecte de fonds.

Des accusations qui terniront à jamais la réputation de Stephen Collins ?

Denver a raconté à TMZ que la participation de Stephen Collins à cette campagne a provoqué le courroux des compatissants de Hannah qui détestent voir un pédophile associer son image à l’action. « Maintenez vos filles loin », mettent-ils en garde sur Twitter. Craignant l’impact négatif que pourrait avoir l’image de Collins sur la campagne, Denver a supprimé le tweet de l’acteur. Ce n’est pas la première fois que les accusations de pédophilie portent préjudice à la star. TMZ a récemment annoncé que l’acteur de 67 ans a été écarté du casting de Scandal, la célèbre série américaine crée par Shonda Rhimes pour ces mêmes accusations.

Read more