Booba tire encore à boulets rouges sur Skyrock !

Même s’il a été diffusé sur Skyrock durant une bonne partie de sa carrière, Booba a toujours entretenu des relations compliquées avec la radio nationale estampillée « Premier sur le rap ».

Dans la nuit de lundi à mardi, le rappeur originaire de Boulogne-Billancourt a posté le message suivant sur son compte Instagram pour faire part de ses reproches à cette radio.

« Si on veut pousser notre musique et la dé-travestir il faut éliminer ces parasites. Il serait temps aussi de changer de nom ! Skyrock ? Premier sur le rap ?! Moi je m’en bats les cojones j’y mettrai plus jamais les pieds et qu’ils me jouent ou pas ma vie continue même si ça doit baisser mes chiffres de ventes. Mais ça fait mal au cœur de voir les nouveaux rappeurs talentueux vendre des 2000 cd juste parce qu’une personne qui a le monopole de notre musique écoute nos sons avec sa rondelle sale. Des ‘Booba’ il devrait y en avoir pleins, des banlieusards partis de rien qui ont réusi à s’en soritr et à faire vivre leur famille et leur entourage correctement. Le rap français c’est nous c’est vous c’est moi ! C’est pas eux !!! »

DANS UN RAP FRANÇAIS IDÉAL IL FAUDRAIT REMPLACER LAURENT BOUNEAU PAR JACKY BROWN DES NEG’MARRONS ET FRED DE SKY PAR DES DJ’S MONTANTS DE LA SCÈNE RAP ET DES PIONNIERS. MAIS TANT QUE LES LABELS ET ARTISTES CONTINUERONT DE CÉDER AUX CAPRICES DE CETTE RADIO OPPORTUNISTE ET MANIPULATRICE LES JEUNES ARTISTES QUI EUX FONT DU VRAI RAP ET NE SONT PAS JOUÉS N’AURONT JAMAIS DE VRAIE EXPOSITION ET FINIRONT EN TALENTS GÂCHÉS À CAUSE D’UN IMPOSTEUR QUI NE VIENT PAS DE LA CULTURE HIP HOP ET NE CONNAIT RIEN DE NOTRE MUSIQUE. SI ON VEUT POUSSER NOTRE MUSIQUE ET LA DÉ-TRAVESTIR IL FAUT ÉLIMINER CES PARASITES. IL SERAIT TEMPS AUSSI DE CHANGER DE NOM! « SKYROCK »? PREMIER SUR LE RAP?! MOI J’M’EN BAT LES CORONES J’Y METTRAI PLUS JAMAIS LES PIEDS ET QU’ILS ME JOUENT OU PAS MA VIE CONTINUE MÊME SI ÇA DOIT BAISSER MES CHIFFRES DE VENTES. MAIS ÇA FAIT MAL AU COEUR DE VOIR LES NOUVEAUX RAPPEURS TALENTUEUX VENDRE DES 2000 CDS JUSTE PARCE QU’UNE PERSONNE QUI A LE MONOPOLE DE NOTRE MUSIQUE ÉCOUTE NOS SONS AVEC SA RONDELLE SALE!!! DES « BOOBA » IL DEVRAIT Y EN AVOIR PLEINS. DES BANLIEUSARDS PARTIS DE RIEN QUI ONT RÉUSSI À S’EN SORTIR ET À FAIRE VIVRE LEUR FAMILLE ET LEUR ENTOURAGE CORRECTEMENT. LE RAP FRANÇAIS C’EST NOUS C’EST VOUS C’EST MOI! C’EST PAS EUX!!! #russelsimmons #funkmasterflex #drdre #diddy #birdman #irvgotti #djkhaled #hot97 #99jamz #qualitycontrol #92i #turfu #ledevoirmappel #noirmat @oklmofficial #pournousparnous

Une photo publiée par KOPP92i In üs we trust (@boobaofficial) le

Read more

Booba clash sur Instagram

Un clash où a priori il n’a rien à voir. Mais au final, Booba s’invite dans le game et fait réagir, encore plus que les deux protagonistes de l’histoire.

DJ Skorp vs Benash

DJ Skorp, invité de la nocturne de Skyrock, a parlé; mais il aurait dû faire plus attention à ce qu’il a dit. En se montrant critique envers le groupe 40 000 Gangs, il s’est attiré les foudres de l’un d’eux justement, Benash.

Et le rappeur a décidé d’aller à la sortie de la radio afin de rencontrer le DJ. Une vidéo que Booba a mise en ligne sur son compte Instagram, suivi d’une légende sans équivoque : « flash spécial. Quand tu parles comme une salope dans une radio de salopes aux côtés de Fred de scaille la salope et que tu rencontre les négros concernés. »

Du B2OBA dans le texte. Et si vous vous demandez pourquoi le Duc de Boulogne s’est invité dans le clash. Tout simplement parce que DJ Skorp est un proche de La Fouine, le meilleur ami de Booba sur la scène rap.

Read more

Exclu – Eklips : « Si Booba et Rohff se réconciliaient, ils pourraient remplir des stades ensemble ! »

Beatboxer, imitateur, rappeur : Eklips possède trois solides cordes à son arc. En exclusivité pour Nilmirum, le « Vocal DJ » revient sur son parcours et évoque son actualité.

Nilmirum – Vous avez commencé votre carrière il y a près de 20 ans. Quels en ont été les moments clés ?

Eklips – Je suis né en Bourgogne. Ma passion pour le hip hop a  démarré dans les années 90. A partir de 1998, j’allais sans cesse sur Paris, puis je me suis installé en région parisienne en 2003. Dès cette année-là, tout s’est accéléré pour moi. Au milieu des années 2000, j’ai sorti un street-album avec mon groupe de l’époque, Le Remède. Avec l’arrivée de YouTube, j’ai commencé à faire des vidéos. En 2008, j’ai eu l’opportunité de faire la tournée de NTM : JoeyStarr et Kool Shen avaient décidé de reformer leur groupe emblématique pour monter à nouveau sur scène. Cette tournée m’a rendu fou ! En solo, j’ai également eu l’opportunité de faire un certain nombre de dates à l’étranger. En 2012, j’ai sorti le EP « Skyzofrench Rap », basé sur un concept d’imitation, où je faisais moi-même mes featurings. Désormais, je m’apprête à faire paraître mon album, baptisé « Monster », le 12 mai prochain. Ce sera avec ma vraie voix cette fois !

Quel est l’artiste que vous avez le plus de facilités à imiter ?

C’est Booba. Morphologiquement, nos voix se ressemblent. Le cri de JoeyStarr fait aussi partie de mes rituels !

A l’inverse, avez-vous déjà renoncé à imiter quelqu’un parce que vous n’y arriviez pas ?

Non. J’essaie d’imiter tous les artistes que j’apprécie. Dans mon EP, j’ai un peu fait le tour de la question. J’ai parfois rencontré des difficultés à imiter quelqu’un mais j’ai toujours fini par y arriver. Par exemple, pour Youssoupha, ce n’était pas évident. Il ne suffit pas d’avoir un cheveu sur la langue (rires). Mon travail ne se limite pas à imiter la voix d’un artiste et la caricaturer.

Le beatboxing peine à se démocratiser en France. Comment l’expliquez-vous ?

C’est une bonne question. C’est tellement difficile à bien faire… Souvent, ça étonne les gens. Mais de là à en faire un business, c’est plus compliqué. Il n’est pas évident de conquérir un marché avec un disque consacré à cette discipline. Il s’agit surtout d’un délire à tester sur scène. Sur tout un album, ça deviendrait redondant. Le grand public penserait certainement écouter une machine.

Eklips Monster

Aujourd’hui, ne souhaiteriez-vous pas être reconnu comme un rappeur à part entière plutôt que comme un simple imitateur ?

Totalement ! Je souhaite être reconnu comme un rappeur à part entière qui sait faire des imitations. Après, je comprends que les gens me mettent dans la case « imitateur ». Peut-être que j’aurais besoin de trois albums pour être reconnu comme un artiste à part entière. Mais je sais que j’y arriverai ! La priorité, c’est de me faire plaisir avant tout !

 

« Si je fais un un morceau avec Snoop, les Français vont se réveiller »

 

Contrairement à ce que beaucoup de jeunes peuvent imaginer, il est compliqué de bien gagner sa vie en faisant du rap français. En ce qui vous concerne, parvenez-vous à vivre correctement grâce à votre art ?

J’arrive à en vivre, je suis un intermittent du spectacle. Ce n’est pas la fête tous les jours mais je m’en sors. Je tourne beaucoup, j’arrive à faire des dates un peu partout. J’ai notamment pu faire une tournée des clubs avec DJ Mouss en Asie. Nous avons été reçus comme des rois ! Pareil en Suisse. En France, même si ce n’est pas mort, c’est plus compliqué. Les organisateurs d’événements essayent toujours de « gratter ». Si demain, je fais un morceau avec Snoop Dogg (aujourd’hui devenu Snoop Lion, Ndlr), les Français vont se réveiller. Je serais alors appeler pour participer à tous les plus gros festivals alors que ça fait plus de 15 ans que je fais du beatbox…

Rohff n’a pas vraiment apprécié votre imitation de son rap sur le titre « La réconciliation »« Il imite très très mal, je lui ai déjà dit […] Il aura jamais mon flow, il peut imiter Eminem, Jay-Z, Busta Rhymes, moi il n’arrivera jamais à m’imiter. Faudrait qu’il se mêle un peu de ses fesses », a-t-il déclaré sur Skyrock. Pourquoi sa réaction a-t-elle été aussi vive ?

L’idée de ce morceau était de faire un son impossible. Faire poser Rohff et Booba sur le même titre, c’était un véritable challenge. Je voulais qu’il se passe quelque chose au niveau des paroles. Faire dire : « Je suis pour le mariage pour tous » à Rohff, c’était osé ! Malheureusement, il l’a pris au premier degré. Mais je suis persuadé qu’il a  l’impression que c’est vraiment lui qui le dit. Donc, c’est que je ne l’imite pas si mal. Honnêtement, je ne suis pas là pour profiter des clashs. Je possède une vraie mentalité hip hop. Ce morceau, Rohff l’a pris tellement à cœur : tout le monde a dû lui en parler. Je ne le voyais pas réagir en disant : « Respect, tu as tout déchiré ! ».

Booba a également déclaré ne pas aimer vos imitations. Cela vous affecte-t-il qu’une telle tête d’affiche du rap français ne « valide » pas votre talent ?

Ça ne me pose pas le moindre problème. Que ce soit Rohff ou Booba, ils sont dans un business. Moi, je les imite et je sais que ça doit les toucher parce que je le fais bien. C’est le public qui juge. Les pro-Rohff vont insulter, les pro-Booba également. Je peux comprendre. Il n’en demeure pas moins que le public kiffe. Après, je ne vais pas les imiter toute ma vie non plus. S’ils se réconciliaient, Booba et Rohff pourraient faire des stades ensemble. Au lieu de ça, ils continuent leurs conneries, ça me rend fou ! Ils refusent de se mélanger : c’est propre à la mentalité française. D’ailleurs Booba crache sur la France alors que la grande majorité de son public se trouve dans ce pays…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=993q2s9LPIQ[/youtube]

Read more

Clash : Kaaris répond à Booba en direct sur Skyrock !

Booba a déclenché la guerre à son désormais ex-poulain, Kaaris.

Visiblement, le rappeur de Sevran a été très surpris par les propos tenus par  « le Duc de Boulogne ». « Moi je vais retourner dans mon trou, il n’y a pas de problème. À une condition ! Si lui retourne dans la forêt, à Meudon-la-forêt (une ville du 92 dans laquelle Booba a vécu, Ndlr). Il retourne à Meudon-la-forêt avec les 7 nains et les cabanes enchantées, moi je retourne dans mon trou à Sevran », a-t-il ironisé sur Skyrock, mardi, dans l’émission « Planète Rap ».

Ce clash n’est-il pas une mise en scène de la part des deux artistes, à l’heure où Kaaris se trouve en pleine promotion de la réédition son album « Or Noir » ?

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=I3PsakUzQX0&list=UU5BYACI8gIm3wDlVnhKFG5A[/youtube]

Read more