Au Rwanda, Stromae rend hommage à son père décédé

Samedi dernier, lors d’un concert donné au Rwanda, Stromae a multiplié les références à ses origines. Son père, un Rwandais, a été assassiné en 1994 pendant le génocide des Tutsis.

« Je ne l’avais jamais fait mais je crois que c’est l’heure, l’endroit. Pour la première fois j’aimerais faire une grosse dédicace à mon papa. Merci papa », a lancé le chanteur belge au public. « Une venue à Kigali ça se fête n’est-ce pas ? », a-t-il demandé à la foule, provoquant un tonnerre d’applaudissements. « Comme vous le savez je suis à moitié belge… Et à moitié rwandais. »

En marge de sa prestation, Stromae avait également prévu de rencontrer des membres de sa famille paternelle vivant au Rwanda, puis de se rendre au mémorial du génocide. « C’est un peu le destin qui fait que l’on termine la tournée ici à Kigali et je suis vraiment ravi de ça », a-t-il précisé samedi en conférence de presse.

Read more

Menaces de mort contre la famille Stromae ?

Stromae a été rapatrié d’urgence de l’Afrique en Europe et contraint d’annuler sa tournée pour de graves problèmes de santé. Mais la raison de l’annulation pourrait être tout autre.

Son frère menacé de mort

En effet, il y a deux semaines le chanteur belge avait été rapatrié d’urgence en Europe à la suite d’une urgence médicale.

« Les examens effectués par l’artiste montrent qu’il subit les effets secondaires sérieux d’un traitement prophylactique (préventif) antipaludique. Cette situation a nécessité une mise au point hospitalière immédiate qui s’ensuivra d’un suivi médical dans les prochaines semaines. », rapporte Closer.

Cependant, les raisons de ce retour précipité serait totalement différentes. Juste après cela, le chanteur faisait apparition lors d’une vidéo diffusée sur Internet, et où l’artiste était en pleurs à la suite du génocide rwandais.

Et c’est cette vidéo qui serait la cause de tout, à en croire les information du magazine belge TV Familie. Stromae serait rentré à la suite de menaces de mort des rebelles congolais. Ce serait son frère qui serait particulièrement visé.

Voulant éviter tout incident, le chanteur aurait donc préféré rentrer en « terres sûres ».

Read more