Jean-François Copé est fier de sa phrase polémique sur « les pains au chocolat » pendant le ramadam

Au mois d’octobre 2012, Jean-François Copé avait créé la polémique lors d’un meeting tenu à Draguignan. « Il est des quartiers où les enfants ne peuvent pas manger leur pain au chocolat car c’est le ramadan », avait-il lancé.

L’homme politique avait expliqué « comprendre l’exaspération de certains de nos compatriotes, dans certains quartiers, pères ou mères de famille rentrant du travail le soir et apprenant que leur fils s’est fait arracher son pain au chocolat à la sortie du collège par des voyous qui lui expliquent qu’on ne mange pas pendant le ramadan« .

A l’occasion d’un entretien accordé au Point, Jean-François Copé assume totalement ses propos. Il se félicite même d’avoir promu « un produit boulanger » avec « cette formule vraie ». A l’époque de cette polémique, il avait pourtant exprimé des regrets auprès du président du CFCM (le Conseil Français du Culte Musulman), Mohammed Moussaoui. Le député-maire de Meaux explique également dans l’entretien donné au Point qu’il peut devenir président de la République un jour.

Read more