Ruquier se sent « coupable » pour « la comète Morano »

Samedi dernier, Nadine Morano a provoqué une onde de chocs en évoquant « la race blanche » et « les racines Judéo-chrétiennes » de la France. Des propos qui ont été tenus sur le plateau de Laurent Ruquier, dans l’émission « On n’est pas couché », sur France 2.

« Dans la nuit de samedi à dimanche, j’ai vu la comète Morano passer à une vitesse… Elle s’est désintégrée ! Je suis malheureux pour elle. Je me sens coupable en fait, je vous jure, alors que je n’y suis pour rien au fond parce que je n’ai pas forcé quoi que ce soit. Je me sens coupable parce que je l’aimais bien moi cette femme en plus ! », a expliqué l’animateur de télévision, ce vendredi, sur les ondes de RTL.

Malgré la vive polémique déclenchée suite à ses propos, Nadine Morano persiste et signe. « Vous voyez, au Congo, ils reconnaissent que la France est un pays de race blanche avec des noirs, comme le Congo est un pays de race noire avec des blancs », a encore déclaré la femme politique, jeudi, après avoir discuté avec un représentant de la République démocratique du Congo (RDC).

Read more

Nadine Morano reprise de volée par Alain Juppé pour ses propos sur « la race blanche »

Samedi dernier, Nadine Morano a totalement dérapé dans l’émission « On n’est pas couché », sur France 2. « J’ai envie que la France reste la France. La France un pays de race blanche », a notamment déclaré la femme politique.

Sur les réseaux sociaux, la polémique n’a pas tardé à enfler. Ce mardi, Alain Juppé ne s’est pas fait prier pour critiquer les propos tenus par l’ancienne députée de Meurthe-et-Moselle. « Un signe d’amitié ce matin à nos compatriotes d’Outre-Mer qui ne sont pas tous de ‘race blanche’ mais qui sont tous Français à part entière », a-t-il écrit sur Twitter.

« Qui a dit le contraire ? J’ai autant de considération que toi pour nos compatriotes d’Outre-mer », a répondu Nadine Morano, qui n’a semble-t-il pas l’intention de présenter d’excuses après son dérapage. Lundi, elle avait déjà été reprise de volée par un allié des Républicains, le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde.

Read more

Enora juge que Maïtena est limitée « en tant qu’intervieweuse politique »

Les propos de tenus par Maïtena Biraben dans le « Grand Journal » de Canal+, notamment sur « le discours de vérité » du Front National, ont provoqué une vive polémique sur les réseaux sociaux.

Vendredi soir, les chroniqueurs «  Touche pas à mon poste » ont débattu à ce sujet. « Pour moi, ce qu’il s’est passé  montre les limites de Maïtena Biraben en tant qu’intervieweuse politique. Maïtena est une habituée depuis très longtemps des émissions enregistrées. Je me dis qu’il faudrait peut-être que le Grand Journal le soit aussi », a estimé Enora Malagré.

Matthieu Delormeau s’est quant à lui montré moins critique envers l’animatrice. « Je connais très bien Maïtena Biraben et je peux vous dire qu’en ce moment, elle a beaucoup de pression. C’est très difficile de prendre comme ça le direct surtout que le Grand Journal marche moyennement et qu’elle en prend plein à la tronche. Il s’agit juste d’une maladresse due à la pression », a expliqué l’ancien animateur phare de NRJ 12.

Read more

Maïtena Biraben s’est-elle rachetée après ses propos controversés sur le FN ?

Jeudi soir, Maïtena Biraben a dérapé dans « Le Grand Journal » de Canal+, en regrettant que ni le Parti socialiste ni les autres partis « classiques » ne tenaient les « propos de la vérité » que le Front national incarne selon elle.

La polémique a vite enflé sur les réseaux sociaux après les propos tenus par l’animatrice. Ce vendredi soir, celle-ci a réagi, sans présenter d’excuses. « Il était question de la forme pas du fond. J’aurais pu dire sans langue de bois ou cash. Cela était sans ambiguïté pour mon invité Maitre Dupont-Moretti. Et d’ironiser sur les confrères qui suivent ses interviews avec autant d’attention », a-t-elle déclaré à l’antenne.

Évidemment, du côté du FN, les paroles de  Maïtena Biraben ont été bien accueillies. « Maïtena Biraben à l’épreuve du conformisme idéologique de sa profession. Toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire… », a notamment tweeté Marion Maréchal Le Pen.

Read more

Maïtena Biraben et sa « connerie » sur le FN !

Jeudi, dans « Le Grand Journal » de Canal+, Maïtena Biraben a évoqué « le discours de vérité » du Front National. L’animatrice de télévision s’est retrouvée au cœur d’une polémique.

« Vous savez que les propos de la vérité sont souvent tenus et incarnés par le Front national aujourd’hui, rarement par le Parti socialiste, très rarement par les partis classiques. C’est quelque chose qui vous pose problème ou que vous entendez et qu’à la fin des fins vous comprenez ? », a-t-elle demandé à son invité, l’avocat Eric Dupont-Moretti.

« C’est une entreprise qui marche bien », lui réplique ce dernier. « C’est le premier parti de France », renchérit  Maïtena Biraben, qui aurait sûrement mieux fait de se taire… Les internautes et les journalistes ont souligné le dérapage de la présentatrice. Philippe Gildas, ancien présentateur de « Nulle Part ailleurs », a estimé qu’elle avait dit « une connerie ».

Read more

Jean-François Copé est fier de sa phrase polémique sur « les pains au chocolat » pendant le ramadam

Au mois d’octobre 2012, Jean-François Copé avait créé la polémique lors d’un meeting tenu à Draguignan. « Il est des quartiers où les enfants ne peuvent pas manger leur pain au chocolat car c’est le ramadan », avait-il lancé.

L’homme politique avait expliqué « comprendre l’exaspération de certains de nos compatriotes, dans certains quartiers, pères ou mères de famille rentrant du travail le soir et apprenant que leur fils s’est fait arracher son pain au chocolat à la sortie du collège par des voyous qui lui expliquent qu’on ne mange pas pendant le ramadan« .

A l’occasion d’un entretien accordé au Point, Jean-François Copé assume totalement ses propos. Il se félicite même d’avoir promu « un produit boulanger » avec « cette formule vraie ». A l’époque de cette polémique, il avait pourtant exprimé des regrets auprès du président du CFCM (le Conseil Français du Culte Musulman), Mohammed Moussaoui. Le député-maire de Meaux explique également dans l’entretien donné au Point qu’il peut devenir président de la République un jour.

Read more

Shy’m fait référence à Dieudonné sur Instagram : la polémique enfle immédiatement !

Dans la nuit du 8 au 9 avril, Shy’m a créé la polémique sur Twitter. La chanteuse n’a pas hésité à faire référence à Dieudonné.

Pour accompagner une courte vidéo qu’elle a partagé sur Instagram, l’artiste de 28 ans a utilisé le hashtag « #AudssusCestLeSoleil ». Or, il s’agit de l’une des expressions favorites de l’humoriste controversé.

Aussitôt, des débats houleux sont survenus entre les pro et anti-Dieudonné. Pour le moment, Shy’m n’a pas tenté de désamorcer la polémique…

Read more

Audrey Pulvar : « Rémi Gaillard est un sombre connard »

La dernière vidéo de Rémi Gaillard a créé une immense polémique.

Pour de nombreux observateurs, elle banaliserait la violence sexuelle et pourrait même inciter au viol. « J’ai regardé l’ensemble de la vidéo et j’ai eu du mal à aller jusqu’au bout. J’ai trouvé ça absolument immonde, de très mauvais goût. C’est une agression. C’est ce que subissent des milliers de jeunes filles, tous les jours, dans les transports en communs, en entreprise, au collège, au lycée… Ce sont les mains baladeuses, les attitudes équivoques, des propos déplacés… », a estimé Audrey Pulvar, ce lundi, dans « Le Grand 8 » sur la chaine D8.

La chroniqueuse n’a pas hésité à insulter le trublion du net : « Ce monsieur est un sombre connard, je le dis. C’est un sombre con qui ne me fait pas rire. Ce qu’il fait là, c’est caractéristique des agressions sexuelles. Il impose à des femmes des choses qu’elles n’ont pas demandées ».

 

Read more

Polémique : Amel Bent revient sur ses propos sur la France !

« Je suis fière d’être Algérienne, fière d’être la fille de ma mère, mais je ne peux pas dire encore que je suis fière d’être Française », avait déclaré Amel Bent, en octobre 2008, lors d’une interview dans l’émission « Hit Machine ».

Pour ces propos, la chanteuse a été très critiquée sur les réseaux sociaux. « Cette phrase a été sortie de son contexte. J’étais une gamine, on était en plein débat sur l’identité nationale », s’est-elle justifiée à l’occasion d’un entretien donné au Parisien.

« Moi, j’aime mon pays, j’aime la France. Avec les concerts, je connais plus de villes, de villages que n’importe qui. Mais, pour certains, si je critique le président, mon président, on va me dire « retourne dans ton pays », que je n’aime pas la France, parce que je suis une enfant d’immigrés. C’est triste », a poursuivi l’artiste, qui sort son cinquième album ce lundi.

Read more

Fabrice Eboué joue l’avocat de Dieudonné !

Samedi soir, Fabrice Eboué se trouvait sur le plateau de l’émission « On n’est pas couché », sur France 2.

A cette occasion, l’humoriste a tenu à défendre Dieudonné. « L’interdiction du spectacle c’est purement scandaleux (…) Nous quand on parle à nos potes, à des gens de notre famille, la plupart d’entre eux soutiennent Dieudonné. Il faut dire les choses ! Ils ne soutiennent pas forcément tous les propos mais ils soutiennent le droit à son existence et de dire qu’il soulève des questions intéressantes qui sont souvent soit cachées soit dissimulées », a expliqué l’acteur, qui était venu faire la promotion de son dernier film, « Le Crocodile du Botswanga », en compagnie de Thomas Ngijol.

« C’est quelqu’un qui faisait des spectacles depuis dix ans dans son théâtre. Ceux qui voulaient y aller, y aller et ceux qui ne voulaient pas, n’y allaient pas », a poursuivi Fabrice Eboué, qui souhaite mettre fin aux polémiques incessantes.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=MQwOL1VgMn8[/youtube]

Read more