Pourquoi Patrick Timsit en veut beaucoup à Dieudonné ?

Au mois de décembre 2008, Dieudonné avait invité sur la scène du Zénith de Paris le négationniste Robert Faurisson, qui conteste la réalité de l’Holocauste. Il lui avait alors décerné un « prix de l’infréquentabilité et de l’insolence ».

Patrick Timist n’a pas du tout apprécié et en veut encore toujours beaucoup à l’humoriste controversé. « Pourquoi on ferait un spectacle sur Dieudonné ? Pourquoi j’en parlerai ? Je ne lui parle que quand il me parle et après le jour où il a pris Faurisson dans ses bras, et bien notre relation s’est arrêtée là. J’ai plus jamais voulu savoir, c’est drôle, pas drôle, il a le droit, pas le droit…Moi je ne prends pas un mec du klux klux klan dans mes bras et il ne prend pas Faurisson dans ses bras. Et tout va bien on sera à notre place », a-t-il expliqué, jeudi dernier, dans « Le Grand Journal » de Canal+.

« Dans ses spectacles, Dieudonné utilise des propos antisémites. Il y a des lois, donc il doit répondre à ces lois. C’était évident. J’avais moi-même des soucis avec Dieudonné : il m’avait attaqué en justice parce que je l’avais comparé à Hitler. J’avais dit que, depuis qu’il avait pris Faurisson dans ses bras, je ne pouvais plus le défendre. C’est-à-dire qu’il n’était plus humoriste. Il avait passé un cap », avait déjà commenté le comédien, dans la même émission, l’an passé.

Read more