PPDA en veut énormément à TF1 d’avoir viré Claire Chazal

Avant que Claire Chazal ne présente son dernier JT sur TF1, dimanche dernier, Patrick Poivre d’Arvor avait déjà dénoncé la brutalité dont avait fait preuve la direction de la première chaine pour licencier la journaliste.

PPDA en a remis une couche dans Paris Match. « A quoi ça sert ?, interroge-t-il. Il s’agit avant tout d’humilier publiquement… Et de faire vite, de peur de regretter sa mauvaise action ! Quel gâchis ! Quelle politique du vide ! Me concernant, je n’ai pas publié, bien sûr, la première décision du tout nouveau patron de TF1, il y a sept ans, pour complaire à des ordres, alors que tout allait bien pour l’information de sa chaîne. »

« Voilà qu’aujourd’hui, à quelques mois de sa propre retraite de président, son dernier acte d’autorité est de virer Claire Chazal, sans ménagement et sans un mot de remerciement. Chaque fois, le stratagème est le même : on fait fuiter l’information dans la presse, on attend que les malfaisants se déchaînent et on finit par confirmer la nouvelle en une ligne sèche », a poursuivi le journaliste de 67 ans, qui avait connu le même sort que Claire Chazal en 2008.

Read more

Claire Chazal négocie une énorme prime de licenciement avec TF1

Quelques jours après avoir présenté son dernier journal télévisé sur TF1 et évoqué son « immense tristesse », Claire Chazal négocie désormais ses indemnités de départ de la chaîne.

D’après L’Obs, elle chercherait à obtenir une prime de licenciement qui devrait avoisiner 2 millions d’euros. La journaliste a écouté avec attention les conseils de Patrick Poivre d’Arvor, qui fut lui aussi évincé de la présentation des JT. Débarqué en 2008 au bout de 21 ans, ce dernier avait dû rembourser 400 000 euros de dommages et intérêts à la première chaîne.

« On a fait un calcul très très simple par rapport aux indemnités de départ de Claire Chazal, avait expliqué Thierry Moreau dans TPMP. Elle gagnait en 2010 35.000 euros brut par mois. Chez TF1, les salariés sont payés un peu plus de 13 mois, elle est là depuis 24 ans et ajoutez à cela le pretium doloris (le préjudice morale), ce qui veut dire qu’elle va repartir avec un chèque à sept chiffres, aux alentours du million d’euros. Cela signifie qu’elle ne sera pas à la rue. »

Read more

PPDA estime que TF1 a « exécuté Claire Chazal en place public »

Patrick Poivre d’Arvor a présenté son dernier journal télévisé de 20 heures le 10 juillet 2008. Son éviction de TF1 avait été très brutale à l’époque. Claire Chazal va connaître le même sort dans les prochains jours.

« Je suis toujours très étonné de voir que ce sont des entreprises de communication qui devraient s’y connaître en relations humaines. Je suis toujours étonné que les choses soient dites brutalement, sans un mot de remerciement », a réagi le journaliste de 67 ans sur RTL, après que TF1 ait annoncé l’éviction future de sa consœur.

« Évidemment personne n’est opposé au renouvellement. On a tous bénéficié de renouvellement mais ces choses là se préparent, s’annoncent, se discutent avec les intéressés. Il n’y a pas besoin de les exécuter en place publique. Je crois qu’il faut remercier ceux qui nous ont engagés et oublier ceux qui nous ont virés », estime le natif de Reims, qui anime tous les soirs une tranche d’information à Radio Classique entre 19 h et 20 h.

Read more

Les Guignols de l’Info : PPD se retrouve « placardisé » !

La marionnette de Patrick Poivre d’Arvor se trouve mise au placard. « PPD », qui présentait l’émission culte de Canal+ depuis 1988, ne présentera plus « Les Guignols de l’Info ».

Selon le site Télé2Semaines, le présentateur de l’émission depuis 1988, le fameux PPD, clone de Patrick Poivre d’Arvor, aurait perdu sa place de présentateur. Cette décision aurait été prise pour une question de décor et de positionnement éditorial. Pour cette nouvelle rentrée des Guignols, la direction de Canal+ a décidé de donner une nouvelle direction à son programme qui sera désormais davantage tournée vers l’international, et moins axé sur l’actualité franco-française.

« Adieu mon ami virtuel ! Je ne t’ai peut être pas assez regardé mais franchement,à 20h50 et en crypté, j’aurais été trop perturbé ! Longue vie ! », a réagi le journaliste Patrick Poivre d’Arvor, ce vendredi après-midi, sur son compte Twitter. « PPD » ne disparaîtra toutefois pas complètement, il sera relégué au second plan.

Read more