Nicki Minaj a-t-elle des troubles de sommeil !

Nicki Minaj est le nouveau visage du prochain numéro de GQ, magazine dans lequel la chanteuse d’Anaconda donne une interview. Cependant, selon une information de Softpedia, la tâche n’a pas été facile pour le journaliste qui a dû regarder la star somnoler quatre fois, évoquant une mystérieuse urgence médicale survenue l’an dernier.

Interroger Nicki Minaj pour le prochain numéro de GQ n’a pas été chose facile pour le reporter chargé de percer quelques mystères relatifs la chanteuse. Tout au long de l’entretien, Nicki ne s’est pas arrêtée de somnoler. Pour se justifier, la chanteuse d’Anaconda avance le stress dû à une ordonnance médicale prescrite depuis l’an dernier à la suite d’une urgence médicale.

L’Anaconda de Nicki Minaj « n’ a rien de sexuel. » 

Téméraire, le journaliste a quand même fait fi de cet état de somnolence de Nicki Minaj pour lui poser des questions sur sa vie avant les scènes musicales et sur Anaconda, son récent single. La chanteuse qui était une serveuse pas très courtoise avant d’être la « Riene du Hip Hop » soutient qu’Anaconda « n’a rien de sexuel », contrairement à ce que la vidéo du clip laisse croire. Anaconda n’est pas une « ode aux postérieurs imposants » non plus. C’est simplement l’histoire de « deux de (mes) ex-petits amis », a indiqué la star de 31 ans avant de dire : « C’est comme une histoire drôle. » La chanteuse va jusqu’à relever le côté féministe d’Anaconda en disant : « C’était important pour nous de montrer ce qui se passe en cuisine parce que c’est toujours à la femme de reprendre le pouvoir, mais si vous voulez être sexy et drôles, c’est très bien, mais en gardant toujours le contrôle de tout. »

Read more

Nicki Minaj : « Je suis sexuelle »

Nicki Minaj fait la couverture du prochain numéro de GQ qui paraîtra le 28 octobre prochain. La star, qui travaille d’arrache-pied en ce moment dans le but de sortir son troisième album intitulé The Pinkprint, s’est vu récemment critiquer pour le caractère trop sexuel d’Anaconda, son récent single. Lors d’une interview accordée au magazine, Nicki revient sur Anaconda.

Dans un haut hyper sexy blanc qui révèle une poitrine défiant toute concurrence et une jupe bleue qui souligne gracieusement sa généreuse silhouette, Nicki Minaj pose pour GQ avec un caniche bleu qu’elle tient en laisse dans une main et un caniche rose dans l’autre.

Anaconda, une vidéo comme les autres ? 

Interrogée sur Anaconda, chanson controversée, qui a pourtant enregistré plus de 250 millions de vues sur YouTube selon les données de Rap-Up, Nicki Minaj explique : « Je pense que la vidéo montre ce que les filles font. Les filles aiment être avec d’autres filles. Quand nous sommes encore plus jeunes, nous aimerions faire des pyjamas-party et aimerions danser avec nos amies. » La « Reine du Hip Hop » ne trouve rien d’incommodant à sa vidéo que beaucoup qualifient de  » trop sexuelle «  : « Je ne sais pas ce qui fait autant jaser dans cette vidéo. Je suis sérieuse. Je vois la vidéo comme une vidéo normale. » 

Anaconda et le féminisme

Bien que Nicki Minaj refuse de lever l’équivoque sur le caractère trop sexuel du clip, elle explique quand même : « Au début, je suis un peu sexuelle avec la banane et ensuite je me dis ha ha, non », avant d’ajouter une petite note de féminisme à Anaconda : « C’était important pour nous de montrer ce qui se passe en cuisine parce que c’est toujours à la femme de reprendre le pouvoir, mais si vous voulez être sexy et drôles, c’est très bien, mais en gardant toujours le contrôle de tout. »

Read more