Enrico Macias supplie les Musulmans et les Juifs : « Ne restez pas en France si Marine Le Pen vient au pouvoir »

Sur BFM TV, le week-end dernier, Enrico Macias assurait qu’il partirait de la France pour aller vivre en Israël si Marine Le Pen était un jour élue présidente de la République.

« Je le dis aux musulmans et à la communauté juive : si Marine Le Pen vient au pouvoir, je vous en supplie, ne restez pas en France. Je reste en France, parce que j’aime la France, c’est le pays qui m’a tout donné, c’est le pays qui m’a rendu comme je suis, et je ne veux pas que la France redevienne la France de Vichy », a précisé le chanteur sur TV5 Monde.

« Marine Le Pen est une menace similaire à Pétain ? », lui demande alors l’intervieweur. « Son père a dit que la Shoah était un détail de l’histoire et elle a été en Autriche pour un bal nazi dès le début où elle a été élue présidente du FN. Non, je n’ai pas confiance. Le FN, l’extrême droite, reprend tous les poncifs de ce qui a précédé la Shoah« , a répondu Enrico Macias.

Read more

Jean-François Copé est fier de sa phrase polémique sur « les pains au chocolat » pendant le ramadam

Au mois d’octobre 2012, Jean-François Copé avait créé la polémique lors d’un meeting tenu à Draguignan. « Il est des quartiers où les enfants ne peuvent pas manger leur pain au chocolat car c’est le ramadan », avait-il lancé.

L’homme politique avait expliqué « comprendre l’exaspération de certains de nos compatriotes, dans certains quartiers, pères ou mères de famille rentrant du travail le soir et apprenant que leur fils s’est fait arracher son pain au chocolat à la sortie du collège par des voyous qui lui expliquent qu’on ne mange pas pendant le ramadan« .

A l’occasion d’un entretien accordé au Point, Jean-François Copé assume totalement ses propos. Il se félicite même d’avoir promu « un produit boulanger » avec « cette formule vraie ». A l’époque de cette polémique, il avait pourtant exprimé des regrets auprès du président du CFCM (le Conseil Français du Culte Musulman), Mohammed Moussaoui. Le député-maire de Meaux explique également dans l’entretien donné au Point qu’il peut devenir président de la République un jour.

Read more