Matthieu Delormeau vide son sac sur Moundir !

Depuis qu’il est devenu chroniqueur dans « Touche pas à mon poste », Matthieu Delormeau n’est pas épargné par les critiques. La dernière personnalité à l’avoir pris en grippe se nomme Moundir.

« Matthieu Delormeau s’était permis de dire des choses diffamantes et diffamatoires, parce qu’à l’époque il avait, ce qu’on appelle un trône, aujourd’hui… C’est différent. Il me dit que j’étais connu pour mes frasques, ok, mais que je tape des femmes ? Je dis non…  Comme je dis, si tu mets Tic et Tac à sa place, ils pouvaient présenter pareil », a déclaré l’ancien participant de  Koh-Lanta à Non Stop People.

Sur le plateau de « TPMP », Matthieu Delormeau a exercé son droit de réponse. « Il commence à me courir celui là, s’est-il énervé. J’avais jamais répondu parce que j’étais persuadé qu’on juge la qualité d’un homme à la qualité de ses ennemis, c’est vous dire si j’avais pas envie de l’avoir comme ennemi. En plus, si on disait vraiment la vérité, j’avais juste dit que quand il dit dans l’émission ‘tiens ta femme’ avec un geste violent, pour moi c’est quand même menaçant pour les femmes. Mais au delà de ça, il s’en est pris à NRJ12, aux Anges, en disant qu’on faisait que de la merde. Sauf que ce qu’il ne dit pas, et je vais le dire : à l’époque, ce garçon faisait des pieds et des mains pour faire ces émissions, qu’il a fait le casting d’Hollywood Girls et n’a pas été pris et qu’il me demandait si je pouvais l’aider pour être pris dans ces émissions. Donc toutes celles qu’il a critiquées il a voulu les faire. »

« Qu’il me lâche maintenant. Il ne vit que de la télé-réalité, il ne fait que ça, il a fait Koh-Lanta X fois, il ne vit que de ça. J’ai envie de lui dire ‘lâche moi sérieux’ ! », a lancé  Matthieu Delormeau lundi soir sur D8.

Read more

Moundir demande-t-il de l’argent pour accorder des interviews ?

Sam Zirah, journaliste people, a publié une interview sur le site du magazine Public dans laquelle il affirme que « Moundir refuse de faire une interview sans un chèque ». L’intéressé nie totalement la véracité de ces accusations.

« Quand on fait de la promo, on n’est pas censé être payé car on est là pour vendre ce qu’on a fait », reproche notamment Sam Zirah à Moundir. Voici la réponse de l’ancien participant de Koh-Lanta, publiée sur sa page Facebook :

Bonjour Mr Sam ZIRAH
Je me permets de vous écrire afin de vous demandez les preuves écrites vous réclamant sois-disant un cachet pour votre web serie  » En toute intimité  » jusqu’à preuve du contraire vous ne m’avez jamais approché pour cela car vos seules démarches envers moi date du 15/09/2014 et du 28/10/2014 pour l’émission NSP que j’ai effectivement décliné faute de temps non pour un sois disant cachet imaginaire.
Puis que vous me définissez « PROCHE DE L’ARGENT » …
Nous aurons la chance de nous croiser un jour sur un plateau TV et je ne manquerai pas de vous dire au combien vous avez manqué de professionnalisme dans vos recherche et de déontologie dans un métier ou la majorité des vrais journalistes font leur travail avec respect et profondeur ( en tout la plupart de ceux avec qui je collabore … )
Je vous invite Mr ZIRAH puisque vous êtes journaliste , producteur et co-producteur de voir avec vos confrère(s) du Dauphiné Lorrain jusqu’au Parisien ( journaux et presse en tout genres ) Télé-loisirs , Télé-star , Télé-poche la liste et bien trop longue en 13 ans de télé Ô COMBIEN je leur ai demandé comme cachets en échange d’une simple ITW ?
Je vous mets au défi de me trouver une proposition monétaire avec ou sans promo cher MR .
Puisque votre vous aimez l’investigation je vous pries de bien vouloir également vous renseigner sur les ITW que je donne à de jeunes étudiants ( pour leur thèse via la TV ou autres ) a qui j’ai demander des sommes exorbitantes !!!!!
Mais vous êtes sérieux ?
Sachez que je suis disponible pour toutes personnes quelqu’en soit la démarche pourvu qu’elle soit saine et non diffamante .
Je ne comprends absolument vos propos si ce n’est de vouloir être en quête de buzz pour votre web serie .
Néanmoins Mr ZIRAH je vous souhaite une longue carrière remplie de réussite(s) et d’honnêteté(s) .
C’est surtout lorsqu’on est doté de cette dernière que de belles choses nous arrivent dans la vie.
Cordialement
Moundir

Read more

Exclu – Samir Benzema : « Je suis carriériste »

Au mois de mai 2014, Samir Benzema nous avait accordé un entretien dans lequel il évoquait ses différents business. Le jeune entrepreneur est toujours aussi actif 16 mois plus tard. Rencontre.

Nilmirum – Samir, vous revenez tout juste de Mayotte…

Samir Benzema – Oui, j’ai été convié pour l’élection de Miss Mayotte, qui a eu lieu samedi dernier. Je faisais partie du jury, dans lequel se trouvait également l’actuelle Miss France, Camille Cerf ainsi que Miss Réunion. La cérémonie a été diffusée sur la chaîne outre-mer Mayotte 1ère.

Désormais, je prépare la rentrée pour la R Look Academy, l’agence de coaching dont je m’occupe et pour laquelle je suis toujours à la recherche de nouveaux talents.

Je vais d’ailleurs bientôt partir sur l’île Maurice pour en trouver. Sinon, le 7 novembre prochain, je serai parrain pour un événement UNICEF.

sam-benzema-mayotte

Depuis le début de votre carrière, vous avez participé à plusieurs programmes de téléréalité. N’avez-vous pas envie de tourner cette page ?

Même si on va me revoir très prochainement à l’écran, je compte effectivement tourner cette page. Ce sera probablement la dernière émission de la sorte à laquelle je participe. Je suis consultant pour des sociétés suisses, auxquelles je donne des conseils de stratégies de communication et digitale. Aujourd’hui, cette activité me prend beaucoup de temps.

Nombreux sont les candidats de téléréalité à monnayer leur image dans les boites de nuit. En faites-vous partie ?

C’est quelque chose que je fais peu. Je suis carriériste. Je travaille avec de très grosses sociétés qui n’ont pas forcément envie d’être associées à des gens issus de téléréalité. Et de mon côté, je n’ai pas envie d’avoir cette image collée à la peau ni l’avenir de la plupart des anciens participants à ces programmes.

Certains d’entre-eux s’en sortent pourtant plutôt bien. Quel regard portez-vous par exemple sur le parcours de Moundir, qui avait participé à la troisième édition du Koh-Lanta en 2003 et qui a su persévérer dans le monde impitoyable de la télévision ?

Son parcours est respectable. Après, chacun possède ses ambitions et ses objectifs. S’il est heureux dans ce qu’il fait, tant mieux pour lui ! Je serais d’ailleurs très heureux de pouvoir le rencontrer.

En parlant de  Koh-Lanta, c’est une émission que vous regardez ?

Non, je préfère regarder des émissions portées sur le business, comme Enquête exclusive, Envoyé Spécial ou Capital.

sam-benz-cours

« Si Nabilla veut revenir, elle reviendra »

Dans la cinquième saison des Anges de la télé-réalité, vous avez côtoyé Nabilla. Êtes-vous toujours en contact avec elle aujourd’hui ?

Non, plus vraiment, même si je suis au courant des péripéties qui lui sont arrivées. Je ne vous cache pas que cela m’a fait de la peine pour elle car c’est une personne que j’apprécie beaucoup.

Comment imaginez-vous l’évolution de sa carrière ? Ne risque-t-elle pas de retomber dans l’anonymat ?

C’est n’est pas parce qu’elle est aujourd’hui un peu moins sous le feu des projecteurs qu’elle ne fait rien. Certains travaillent en silence. Si elle veut revenir, elle reviendra. Et j’espère qu’elle sera heureuse dans ses futures activités.

Comment imaginez-vous la téléréalité dans dix ans ?

Bonne question ! Je pense que ça existera toujours et qu’il y aura tout le temps des candidats pour y participer. Mais on va revenir à des concepts plus réalistes. Les téléréalités d’enfermement fatiguent beaucoup de téléspectateurs à l’heure actuelle…

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes souhaitant faire de la téléréalité ?

La téléréalité pure et dure ne crée pas de talents. J’insiste là-dessus ! Je conseille aux jeunes ayant envie d’en faire d’établir un plan de carrière et d’avoir de vraies motivations. Il ne faut pas faire ce genre de programme juste pour être connu ou avoir un maximum de fans sur les réseaux sociaux. Il faut utiliser ces programmes comme tremplin.

Vous êtes un amateur de grosses cylindrées. Combien comptez-vous de bolides dans votre collection ?

Suffisamment (rires). Toute ma vie, je serai fan de voitures !

sam-benz-voiture

 

Read more

Moundir et Inès heureux futurs parents !

Inès et Moundir seront bientôt parents de leur tout premier bébé. Un enfant longtemps attendu et dont la venue prochaine remplie les futurs parents de bonheur.

Inès et Moundir comblés

Moundir, 41 ans, est une ancienne star de télé réalité, découvert dans le jeu d’aventure Koh-Lanta. Marié à Inès, Moundir s’apprête à accueillir un nouveau membre dans sa famille. Une nouvelle qui rend le couple heureux, d’autant plus qu’ils l’ont longtemps espéré.

Moundir confiait à Pure People il y a quelques mois son désir d’avoir un bébé : « Un bébé, j’aimerais bien. C’est en projet, on bosse. » Un projet qui a finalement abouti puisque sa belle Inès s’affiche avec un ventre de plus en plus arrondi. C’est en effet au village Roland-Garros que le couple a été aperçu tout heureux, invité à un déjeuner par Adidas. Toutes nos félicitations au couple !

Read more

Koh-Lanta : Moundir nous dévoile sa lettre de motivation !

Dans cette nouvelle saison de Koh-Lanta, nous découvrons un Moundir totalement différent des éditions précédentes. S’il n’a pas perdu sa franchise, l’aventurier a considérablement changé, comme le prouve sa lettre de motivation pour participer à cette treizième saison.

On l’a connu macho, colé­rique et même explo­sif, en train de hurler « Aucun honneur ! Aucune dignité ! » dans la jungle amazonienne. Mais dans cette nouvelle édition de Koh-Lanta, c’est un Moun­dir trans­formé que l’on a décou­vert à l’écran. Plus posé et réflé­chi que lors des éditions précédentes, c’est un tout nouveau Moun­dir que nous découvrons lors de ce cru 2014. Une évolu­tion qu’il a décidé de mettre en avant dans la lettre de moti­va­tion qu’il a envoyée à la produc­tion pour partir en Malai­sie. Dans un article publié sur son site offi­ciel, entre deux conseils aux Français pour se présen­ter aux castings de Koh-Lanta, il a dévoilé le document qu’il a trans­mis à Adven­ture Line Produc­tions pour rejoindre le casting de cette saison.

Dans la lettre, l’aven­tu­rier a d’abord souhaité rendre hommage à Thierry Costa et à Gérald Babin, tout en saluant la façon dont la produc­tion avait fait face à ce double drame : « Je tenais vrai­ment à vous féli­ci­ter. Je suis très heureux de voir que vous vous êtes bien battus et que vous avez su faire face à tous ce défer­le­ment média­tique qui n’a pas été sans séquelles émotion­nelles pour nous tous. Rien ne sera plus jamais comme avant. » Pour Moun­dir, cette «édition est unique» : « C’est un hommage à Gérald et Thierry, nous avons un devoir vis-à-vis d’eux. Ce sont tous ces senti­ments mélan­gés qui me font penser que ma place est là-bas. Ce n’est pas une édition comme les autres, a-t-il noté. Chaque jour qui passera aura un goût diffé­rent, pour eux, pour vous, pour moi. Cette édition sera pour moi un hommage, un chal­lenge et surtout UN DEVOIR. »

Pour sa « troi­sième et sans doute dernière aven­ture », Moun­dir a voulu montrer aux casteurs qu’il était très motivé et surtout mûr : « J’avais 27 ans lors de ma première parti­ci­pa­tion, 36 pour la seconde. Aujourd’hui, je suis marié et je suis à la vieille de mes 40. Que de chemin parcouru depuis… »Il assure également avoir « trans­formé chacun de ses défauts », mais n’a pas voulu mentir non plus : « Bon, j’ai toujours horreur de perdre, je déteste toujours autant l’injus­tice et je suis toujours cet aven­tu­rier compé­ti­teur au grand cœur », a-t-il reconnu. Ces déclarations semblent avoir convaincu la produc­tion puisque le nouveau Moun­dir a rejoint le casting de cette édition et cesse de nous éton­ner chaque vendredi soir sur TF1. 

 

Read more

Touche pas à mon poste : Règlement de comptes entre Moundir et Enora Malagré

Venu régler ses comptes avec l’équipe de Touche pas à mon poste à propos des déclarations de la semaine dernière, Moundir a eu un vif échange avec Enora Malagré sur le plateau…

L’heure est aux explications… et aux règlements de comptes. En fin de semaine dernière, Moundir, candidat emblématique de Koh-Lanta, s’en prenait vivement aux chroniqueurs de Touche pas à mon poste. « Certains ont trop tendance à s’acharner gratuitement, alors qu’eux-mêmes ne font pas mieux », lâchait l’aventurier dans une interview accordée à Yahoo!. « Les mecs de télé-réalité se font insulter… J’ai entendu des mots horribles ! S’ils n’aiment pas ces gens-là, qu’ils n’en parlent pas. Faites-nous pas ch*er, quoi ! Et toi t’as 70 ans, t’es chroniqueur ? Nous fais pas ch*er ! », renchérissait Moundir, remonté contre l’équipe de Touche pas à mon poste. Lundi soir, l’animateur de D8 avait dit « ne pas comprendre » la réaction de l’aventurier dont il avait « dit du bien » quelques jours auparavant. « On découvre le vrai visage de quelqu’un d’aigri et frustré », estimait de son côté Gilles Verdez.

Hier soir, Moundir était de passage dans l’émission et souhaitait mettre les points sur le i. Si l’aventurier de Koh-Lanta a tenté de justifier ses propos assez virulents, il s’est aussi écharpé avec la grande gueule de l’émission, Enora Malagré. Reprochant à la chroniqueuse d’avoir dit qu’il avait « le boulard », Moundir a rétorqué que, si tel était le cas, il « ferait des doigts d’honneur aux téléspectateurs et insulterait les handicapés ».

Le débat continue entre les deux protagonistes. « J’aimerais te dire une chose », a poursuivi Moundir devant une Enora Malagré qui semblait totalement perplexe. « On est en cours d’école », a ironisé la chroniqueuse.« Toi aujourd’hui tu as une tribune, tu as pu t’en servir (…) mais les gens qui n’ont pas cette tribune ne peuvent pas se défendre », a enchaîné Moundir. « C’est mon métier de le faire », s’est défendue Enora Malagré. « Mais pas d’insulter ! », a rétorqué l’aventurier de Koh-Lanta. La réponse est à l’image de la chroniqueuse, cinglante : « Je n’insulte pas, je fais mon métier… C’est là où ton cerveau a ses limites ». Après ce débat houleux, on peut dire que l’amitié n’est pas au beau fixe entre l’aventurier et la chroniqueuse.

Read more

L’équipe de Touche pas à mon Poste répond aux remarques de Moundir

Hier soir dans Touche pas à mon poste, l’équipe de Cyril Hanouna a réagi aux attaques de Moundir. La semaine dernière, l’aventurier de Koh-Lanta avait attaqué l’animateur et ses chroniqueurs, qui, selon lui, ont « trop tendance à s’acharner gratuitement ».

En donnant un avis assez tranché chaque soir de la semaine, l’équipe de Touche pas à mon poste exagère-t-elle par moment ? C’est ce que pense Moundir, candidat emblématique de Koh-Lanta, de retour dans l’édition « all-stars » du jeu d’aventures, actuellement diffusée sur TF1. « Certains chroniqueurs de Touche pas à mon poste ont trop tendance à s’acharner gratuitement, alors qu’eux-mêmes ne font pas mieux », a lâché le sulfureux aventurier en fin de semaine dernière dans une interview accordée à Yahoo!. « Les mecs de télé-réalité se font insulter… J’ai entendu des mots horribles ! S’ils n’aiment pas ces gens-là, qu’ils n’en parlent pas. Faites-nous pas ch*er, quoi ! Et toi t’as 70 ans, t’es chroniqueur ? Nous fais pas ch*er ! », a renchéri Moundir, remonté contre Cyril Hanouna et ses chroniqueurs.

Hier soir, l’animateur de Touche pas à mon poste s’est révélé étonné par cette réaction. « J’avais dit du bien de lui la semaine d’avant ! (…) On a été sympa, il nous a  massacrés. Je ne comprends pas », a indiqué Cyril Hanouna. Quelques jours auparavant, Cyril Hanouna avait en effet déclaré que Moundir était « un amour de mec ». Visiblement, ce dernier a plus retenu les critiques que les louanges. Il faut dire que, ce soir-là,  les chroniqueurs de l’émission de D8 ne s’étaient pas tous montrés tendres envers Koh-Lanta lors du passage de Denis Brogniart.

« On en parle parce que c’est notre métier de parler des candidats de télé-réalité. Et chacun à son avis », a réagi, quant à elle Enora Malagré. De son côté, Jean-Michel Maire pense que les critiques de Moundir sont « injustes ». « La façon dont on attaque la télé-réalité n’est jamais en rapport avec l’âge », a souligné l’ancien journaliste du Figaro. Enfin, Gilles Verdez a indiqué qu’il trouvait le comportement de Moundir « vulgaire et pas clean ». « On découvre le vrai visage de quelqu’un d’aigri et frustré », a souligné le journaliste. L’aventurier de Koh-Lanta s’est rapidement emparé de son compte Twitter pour répondre au journaliste : « Avec plaisir Gilles Verdez. Et pour la détresse, je te rassure, tout va bien ». Nous verrons si ce coup de gueule de Moundir calmera l’équipe de Touche pas à mon poste à l’avenir …

 

 

 

Read more