Matthieu Madénian aux Français : « Vous pouvez tuer Charlie si… »

« Je suis Charlie. » Toute personne sensible à la tragédie des employés de Charlie Hebdo n’a que ce slogan sur les lèvres et même dans le coeur. Anonymes et célébrités de toute part le prononcent avec de la tristesse dans l’âme et Mathieu Madénian en appelle à la responsabilité des Français.

Après l’attentat contre Charlie Hebdo, plusieurs personnes et organismes s’unissent pour apporter leur soutien à la rédaction et aux proches des victimes de l’attaque brutale qui a endeuillé toute la France. Une édition du média tirée exceptionnellement à un million d’exemplaires paraîtra le mercredi prochain. Mathieu Madénian, chroniqueur du journal satirique, en appelle à la conscience de tous les Français. « Ils ont pas gagné. Ils n’ont pas tué Charlie, mais vous pouvez tuer Charlie si vous ne l’achetez pas. Il faudrait que chaque semaine les gens achètent ça. »

La lutte doit continuer !

Cet appel de Mathieu Madénian n’est que la relève d’une entreprise de Charb, le directeur de publication de Charlie Hebdo, faisant partie des douze victimes de l’attentat. Charb, de son vrai nom Stéphane Charbonnier, avait déjà lancé un appel aux dons quelques semaines plus tôt, selon les dires de Mathieu Madénian sur le plateau du Grand Journal.

Read more

Mathieu Madénian interdit de spectacle pour des propos anti-FN !

Après avoir été saisi par un conseiller municipal FN qui n’a pas apprécié des propos de Mathieu Madénian remontant à 2011, le maire UMP Georges Ginesta a décidé que l’humoriste ne participerait pas au festival du rire de Saint-Raphaël.

A l’époque, dans une émission de Jean-Marc Morandini, Mathieu Madénian avait traité de « fils de pute » les 18% d’électeurs du Front national. Ses propos ont fait l’objet d’une dizaine de communiqués de presse de la présidente du Front national, Marine Le Pen. A Saint-Raphaël, un conseiller municipal FN a lui demandé au maire de la commune de déprogrammer la venue de l’artiste.

Mathieu Madénian a annoncé qu’il avait l’intention de se produire dans une ville voisine de l’Est Var, « en représailles pour les personnes qui comptaient venir me voir le 21 septembre, je me produirai très prochainement et gratuitement dans une localité proche de Saint-Raphaël », a expliqué l’humoriste.

Read more