Nikola Karabatic, trois mois de prison avec sursis requis

Trois mois de prison avec sursis ainsi qu’une amende de 30 000 euros  ont été requis à l’encontre de Nikola Karabatic par le procureur près la cour de Montpellier lundi.

Nikola Karabatic, une « Tricherie en équipe »

La star du handball français est accusée d’avoir parié sur le match opposant son équipe d’alors, Montpellier, à Cesson. Nikola Karabatic est accompagné dans le box des accusés de sept autres joueurs, dont son frère Luka ainsi que leurs compagnes Geraldine Pillet et Jenny Priez.

Le procureur a mis en avant une « tricherie en équipe » affirmant que leur délit n’est « pas d’avoir truqué toute la première mi-temps », mais d’avoir « géré leur retard » avant la pause. Et d’ajouter que Nikola Karabatic avait fait preuve d’un « moment de faiblesse » en prêtant 1500 euros à son amie.

C’est désormais aux avocats des frères Karabatic et du reste de la défense de faire tomber l’accusation pour faire éviter une condamnation à leur client. Le jugement sera mis en délibéré et pourra être rendu à la mi-juillet.

Read more