Les princes de l’amour : L’étonnante révélation de Sarah !

Dans le bain de Jeremstar, tout se dit et s’explique. C’est ce qu’a récemment fait Sarah de Les princes de l’amour 2, à propos de Noémie et de Charles.

Charles et Noémie étaient-ils en couple avant de participer aux Princes de l’amour 2 ? Depuis un certain temps, c’est la question que se posent plusieurs internautes. Même  si cela semble être vrai, Sarah fait une confession dans le bain de Jeremstar. « Quand je suis venu pour Charles, Noémie ne me faisait pas peur. Mais j’ai eu des craintes quand j’ai appris qu’ils étaient en couple… Enfin, ils n’étaient pas en couple, mais ils se connaissaient déjà d’avant. » Une information qui fait aussi bien le buzz que la forte poitrine de Sarah dans le bain du blogueur. Charles et Noémie ne sont pas en couple selon les dires de la star de téléréalité qui émet quand même un doute.

« ils se sont fréquentés »

« Je ne sais pas, j’ai pas eu la confirmation parce que moi, quand je lui avais parlé, je lui avais dit clairement : » J’ai l’impression que vous êtes un couple  »  . Il m’avait dit : «  Non, pas du tout. » » Oui, ils se connaissaient, ils se sont fréquentés en boîte de nuit, mais ils n’ont jamais été en couple. », a expliqué Sarah. Cependant, l’une des plus grandes surprises de Sarah dans Les princes de l’amour 2 a été le fait que Charles la garde aussi longtemps dans l’aventure. Bien que déçue d’avoir été éliminée, Sarah dit avoir relevé un défi pour toutes les femmes en chair. Comme quoi, « les femmes en chair avaient une chance de séduire les « princes» ».

Read more

Exclu – Anthony Lyricos (Les princes de l’amour) : « J’ai peur des femmes »

Anthony Lyricos ne possède pas le profil classique du candidat de télé-réalité. Bien au contraire ! Mais c’est certainement ce qui lui a permis de tirer son épingle du jeu dans cette « jungle ». Rencontre.

Nilmirum – Pouvez-vous nous faire un récapitulatif de vos apparitions en télé-réalité ?

Anthony Lyricos  – J’ai un parcours télévisuel très vaste. J’ai commencé avec « La France a un incroyable talent » sur M6, pour la révélation de l’année 2006. La France m’a alors découvert, ce fut la plus belle de mes aventures ! Par la suite, j’ai continué dans une autre direction, portée sur l’amour. Parfois, on se retrouve face à des éclairages un peu abstraits et étonnants mais qui s’avèrent intéressant pour montrer ce que nous sommes réellement. J’ai eu la chance d’enchaîner deux saisons consécutives de « La belle et ses princes presque charmants ». Récemment, j’ai participé à l’émission « Les princes de l’amour », sur W9. C’était également une autre merveilleuse aventure : je me suis vraiment bien amusé ! Après tout ça, je peux dire que je suis vraiment bien rôdé en matière de télé-réalité. J’ai également eu l’occasion d’être invité sur de nombreux plateaux de télévision, notamment ceux de Cyril Hanouna et Sophie Davant.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=klKr0prkwbA[/youtube]

Parmi les candidats de télé-réalité, avez-vous eu un modèle en particulier ?

Je n’ai pas de modèles précis. Je pense qu’il faut posséder sa propre authenticité et s’approprier son propre personnage pour ensuite pourvoir l’exacerber. J’apprécie beaucoup Caroline Receveur par exemple. Son élégance, sa simplicité et son très beau parcours son respectables. Elle a fait du chemin depuis qu’elle a été révélée lors de la deuxième édition de « Secret Story ».

JeremStar vous a contacté pour faire son interview dans la baignoire. Vous avez refusé. Partager un bain avec lui vous aurait vraiment posé problème ?

Je pense qu’il ne faut pas être prêt à tout pour être dans la lumière. Je ne veux pas me retrouver comme toutes « les pouf’ » de télé réalité qui doivent venir dans son bain pour se sentir exister et devoir faire des révélations dans l’unique but de faire parler de soi. Non ! Cela ne m’intéresse vraiment pas. De plus, je ne trouve pas très raffiné de s’afficher dans une baignoire, presque nu, pour se faire tailler de « carotte brûlée » ou se faire poser ce genre de question : « As-tu trempé ton biscuit ? ».

Vous cherchez à vous préserver…

Je ne me donne pas facilement, j’ai une âme et un cœur ! Surtout dans le milieu dans lequel je vis. Certes, les femmes sont présentes. Mais quel est leur unique but ? Pourquoi viennent-elles vers moi ? Sont-elles sincères ? Jouent-elles un jeu avec moi pour me séduire, et par la suite profiter de moi dans le but de finir par m’abandonner dans la douleur ? Il faut savoir se poser les bonnes questions ! La vie est un éternel questionnement. Elles savent que je suis un garçon parfois un peu trop gentil et naïf, qui donne beaucoup de lui. Elles sont très malines. Donc oui, j’ai peur des femmes, et il y a de quoi ! Même si je sais qu’elle ne sont pas toutes des vipères et qu’il reste un espoir sur terre. Je cherche d’un œil perdu celle qui changera vraiment ma vie.

Anthony Lyricos ITW2

« Je ne sombrerai pas totalement dans l’anonymat »

 

Votre couleur de cheveux (roux) est souvent raillée par les jeunes hommes et femmes. N’a-t-elle finalement pas été un avantage pour vous démarquer lors de certains castings ?

Depuis toujours, j’ai été l’objet de nombreuses critiques à cause de ma couleur de cheveux. Mais, après tout, chacun est comme il est ! Devrais-je critiquer quelqu’un  parce qu’il est brun, blond ou châtain ? Non ! Nous avons tous des différences, mais le monde d’aujourd’hui est cruel et méchant. Cela va du racisme à la violence verbale et physique. Je ne comprend pas le monde dans lequel je vis, ni même les gens parfois qui y vivent. Nous n’avons guère le choix que de nous y adapter. Pour les castings, ma couleur de cheveux ne m’a pas aidé, c’est plutôt ma personnalité qui m’a permis d’être recruté.

Vous aimez le piano, l’opéra et les comédies musicales. Avez-vous des projets concernant la musique ?

J’aimerais beaucoup sortir un single très moderne, lyrique avec des élans romantiques de musique de films dans les accords. J’ai d’ailleurs pris contact avec une maison de production. J’attends de savoir combien cela pourrait me coûter d’un point de vue financier. Le fait d’imaginer d’avoir un titre rien qu’à moi, qui serait très commercial et agréable à écouter, où les gens pourraient se retrouver… Ce serait formidable ! Je serai à la fête de la musique, le 21 juin prochain, à Perpignan, pour une scène où 10 000 personnes seront présentes. Je chanterai quelques chansons pour mon plus grand plaisir et celui de mes fans !

Comment vivez-vous votre notoriété actuelle ?

J’essaie de gérer comme je le peux cette notoriété. J’aime être proche des gens, les écouter, leur donner le sourire. Ça me fait plaisir de les rendre heureux. Bien sûr, il n’est pas toujours évident de sortir comme je le souhaiterais. Je ne suis jamais a l’abri de quelques regards fixés sur moi, de demandes de photos et de dédicaces. Les gens s’accrochent a mon personnage et s’y identifient en raison de mon histoire, de mon passé ou de ma petite taille, mais aussi du charisme que j’ai pu développer avec le temps. Bref, ils m’aiment et ça me fait très chaud au cœur ! J’ai parfois certaines craintes quand je dois affronter la foule en boite ou lors d’autres événements en public. J’ai toujours un peu peur des réactions et suis parfois tant étonné de voir autant de monde venant me saluer et m’embrasser. Il est parfois difficile de réaliser ce grand engouement auprès de moi, même depuis toutes ces années de télé…

Ne craigniez-vous pas le retour à l’anonymat ?

Bien sûr que oui ! On a peur de l’ombre. Qui n’en aurait pas peur ? Mais je sais que je ne sombrerai pas dans l’anonymat total, car j’ai marqué le cœur des gens de mon empreinte. Et, ça, voyez-vous : c’est la plus grande des réussites !

Read more