La Justice ne lâche pas Justin Bieber !

Accusé de vandalisme pour avoir jeté des oeufs sur la maison de son voisin de Calabasas, Justin Bieber a été reconnu coupable par le tribunal de Los Angeles depuis le mois de juin dernier. Maintenant, le Canadien verse la somme de 80 000 dollars à son ancien voisin.

80 000 dollars, telle est la somme que Justin Bieber vient de verser à son ancien voisin de Calabasas pour avoir lapidé le domicile de ce dernier avec des oeufs, causant ainsi un dégât de 20 000 dollars. Dans le cadre de cette même affaire, Justin Bieber doit suivre une thérapie de 12 séances pour apprendre à maîtriser sa colère. Il doit en outre accomplir des travaux d’intérêt général pendant six jours. Le tout couronné d’un sursis de deux ans. Le chanteur accomplira ses TIG en travaillant pour la fondation caritative MusiCares qui lutte contre les addictions aux substances illicites selon une information d’Entertainmentwise.

Justin Bieber sous l’épée de Damoclès ?

Malgré sa période de sursis de deux ans, Justin Bieber se trouve encore dans le viseur de la police de Beverly Hills. Les voisins du Canadien se plaignent d’odeur de marijuana et de bruits excessifs. À cet effet, la police s’est déjà rendue à plusieurs reprises chez le Canadien. Une source a confié à Times Live que la police de Beverley Hills pourrait accuser Justin Bieber et transmettre le dossier au département de probation de Los Angeles. Ce qui pourrait être considéré comme une violation de sursis. Alors, « The Biebs » n’a qu’à se tenir à carreau !

Read more

Justin Bieber : La police à nouveau chez lui !

C’est presque devenu une routine pour la police de Beverly Hills d’être appelée par les voisins de Justin Bieber pour nuisances sonores. Après ses vacances récentes, « The Biebs » a à peine posé ses valises que ses voisins se plaignent déjà !

Justin Bieber n’est pas le seul à avoir profité de ses récentes vacances, ses voisins de Bervely Hills aussi en ont profité pour se relaxer. Car, absence de Justin Bieber = absences de bruits excessifs. Depuis le début de la semaine, la star canadienne de 20 ans est de retour à son appartement et la police se tient déjà prête pour ses interminables aller-retour chez « The Biebs ».

Un Justin Bieber très coopératif !

TMZ annonce que la police de Bervely Hills s’est rendue à deux reprises chez Justin Bieber après que les voisins de la star se sont plaints de nuisances sonores, tard dans la nuit. La première visite a eu lieu à 11 heures du soir. Mais n’ayant rien entendu, la police s’en est retournée. La deuxième visite a eu lieu aux environs de 12heures 40 minutes du soir. C’est sur l’insistance de plus de 30 plaignants que la police  a frappé à la porte de la star de 20 ans pour lui demander d’arrêter la musique. C’est avec un esprit très coopératif que « The Biebs » a consenti à arrêter la fête.

Read more

Justin Bieber, la police à nouveau chez lui ?

L’immeuble où vit Justin Bieber est devenu l’un des endroits les plus fréquentés par la police de Beverly Hills depuis que la star  y a emménagé. Selon une publication de TMZ, les forces de l’ordre s’y étaient rendues récemment pour une entrevue avec les voisins du chanteur canadien qui ont de plue en plus de mal à supporter les tapages de l’ex-petit ami de Selena Gomez.

Un policier a révélé à TMZ que les forces de l’ordre ont effectué cette visite dans le quartier de Justin Bieber dans le cadre d’une « police communautaire ». Ils ont  parlé à de nombreux locataires de l’immeuble. La personne au centre de cette conversation était la vedette incontestée de l’immeuble, en la personne de Justin Bieber, et le sujet principal était un sujet que le Canadien semble bien maitriser : le bruit. Les officiers ont enseigné les riverains sur les mesures de sécurité et la manière de gérer au mieux les problèmes avec leur nouveau voisin.

Il semble que la police de Beverly Hills veuille prendre des mesures drastiques contre Justin Bieber pour protéger ses voisins. TMZ a récemment révélé que la police a été appelée quatre fois le même week-end par les voisins de Justin Bieber pour bruits excessifs. L’association des propriétaires immobiliers aurait déjà pris soin de confier l’affaire « Justin Bieber » à un avocat.

Read more