Silvio Berlusconi traite Nicolas Sarkozy de « crétin », « suffisant » et « jaloux »

A l’occasion d’un livre d’entretiens avec le journaliste britannique Alan Friedman intitulé « My way », Silvio Berlusconi révèle que son entente avec Nicolas Sarkozy était particulièrement compliquée.

L’Italien dresse un portrait vraiment très peu flatteur pour Nicolas Sarkozy. Celui d’un « politicien bouillonnant doté d’un ego sur-dimensionné », « personnage napoléonien à l’esprit vif et au tempérament emporté ». Le Cavaliere évoque aussi « la jalousie » et « l’obsession pour l’argent » de l’ancien président de la République française.

Nicolas Sarkozy aurait été carrément impoli et irrespectueux envers lui. Lors d’un sommet européen en 2011, Silvio Berlusconi aurait été repoussé par l’homme politique français. Cette rencontre a eu lieu alors que la France avait décidé d’intervenir en Libye. La situation avait franchement refroidi les relations entre Rome et Paris.

Silvio Berlusconi rapporte que les relations entre les deux hommes se sont durcies quand Nicolas Sarkozy s’est marié avec Carla Bruni, qui n’apprécie guère le dirigeant italien.

Read more

Clash entre Robert Ménard et Guy Bedos !

Traité de « petit con » par l’humoriste Guy Bedos, le maire de Béziers Robert Ménard (Rassemblement Bleu Marine), lui a répondu face caméra sur le plateau du Grand Journal de Canal+.

« Guy, tu n’as plus d’argent si j’en crois ton dernier livre, a déclaré l’homme politique controversé. On ne va pas se lâcher comme ça au milieu de la détresse, j’ai réservé pour lui une place à la maison de retraite de Béziers. Tu es le bienvenu ! « 

Robert Ménard fait donc référence à la situation financière délicate dans laquelle se trouve Guy Bedos. « Six mois après avoir mis un terme à ma carrière de show-man, des salles pleines à craquer depuis cinquante ans, forcé de vendre ma maison corse pour survivre. Fauché. Plus un rond à la banque », a écrit l’humoriste de 81 ans dans son autobiographie, « Je me souviendrai de tout », sortie le 14 septembre dernier chez Fayard.

Read more

Rohff insulte Booba de « fils de pute de soulard » !

Mais jusqu’où va aller le clash entre Booba et Rohff ? Ce dernier surfe sur l’altercation de son rival avec Dam16 pour accentuer les hostilités.

Vendredi, Booba a publié le message suivant sur son compte Instagram : « #Validée numéro 1 sur iTunes. Ceux qui critiquent la musique Africaine écoutez autre chose mais surtout allez b***** vos morts !!! Nous on a grandi avec et c’est notre culture comme jamais ». Ici, le rappeur originaire des Hauts-de-Seine fait allusion à son dernier single, Validé.

La réponse de Rohff ne s’est pas faite attendre. « Nous on préfère la version originale malienne fils de pute de soulard !!! Vive la musique africaine mais pas la tienne… », a écrit l’ancien membre de la Mafia k’1 Fry sur sa page Facebook. « Pendant que ta propre ceinture te faisait smurfer, t’as perdu ta chaussure et t’as dis ‘Attends j’remet ma chaussure’… », a-t-il surenchéri en référence à la bagarre entre Booba et Dam16.

Read more

Booba se fait insulter lors d’un showcase au Maroc !

Ce week-end, Booba se produisait dans une boite de nuit de Marrakech (au Maroc), le « So Night Lounge ». Une partie du public s’est montré hostile envers le rappeur français.

Mauvaise soirée pour Booba au So Night Lounge

Alors que l’artiste originaire des Hauts-de-Seine interprétait le titre « Adieu mon pays », issu de son dernier album « DUC », plusieurs spectateurs l’ont insulté de « zoulette ». Ce mot fait référence à un morceau de son rival Rohff, baptisé « Wesh zoulette », dans lequel ce dernier s’en prend à Booba.

Plutôt impulsif de nature, « B2O » a failli en venir aux mains. « Vas-y balance ta bouteille Salope ! », a-t-il lancé à l’un des jeunes hommes qui le conspuait. Sur la vidéo, on aperçoit des membres de la sécurité tenter de tenir les perturbateurs à distance afin d’éviter une bagarre générale.

Read more

Rémi Gaillard répond aux insultes d’Audrey Pulvar !

Lundi, Audrey Pulvar s’est montrée indignée par la dernière vidéo de Rémi Gaillard.

La journaliste et chroniqueuse n’a pas hésité à qualifier le trublion du net de « sombre connard » dans « Le Grand 8 ». Roselyne Bachelot  a acquiescé.  Sur sa page Facebook officiel, l’humoriste s’est fendu d’un droit de réponse.

« Pour info : 100% des femmes présentes dans la vidéo qui fait polémique, ont accepté sa diffusion.
Merci, donc, de laisser à ces femmes le droit de penser, le droit de disposer de leur image comme elles l’entendent. Merci de respecter leur libre-arbitre, leur liberté, leur humour et… Leur joie de vivre.
Les femmes ne sont pas des objets et, pourtant, tous les médias s’emparent de cette vidéo humoristique pour faire leurs choux gras. Si la vidéo ne fait pas rire tout le monde, c’est un autre sujet…

Y a t-il une pensée unique pour la femme ? Est-ce que toutes les femmes sont obligées de s’offusquer ? Est-ce que certaines ont, quand même, le droit de rire ?
Pourquoi pour illustrer leurs articles, les médias ne capturent pas l’instant ou je simule un acte sexuel avec le policier : parce que c’est un homme ? Parce que la thèse de « la violence contre les femmes » ne marcherait plus ?

En attendant, YouTube vient de lever la restriction d’âge sur la vidéo : vidéo vue plus 3 millions de fois, « liké » plus de 75.000 fois… Mais peut être que par des hommes, c’est ça ?

Enfin, voici un lien utile que les médias feraient mieux de diffuser : http://stop-violences-femmes.gouv.fr/
Mais ça ferait, sans doute, moins d’audience… »

Read more