Keen’V : « Nabilla ? Autant parler à une canette de Coca, c’est plus rempli »

Ce mois-ci, Keen’V fera son retour dans les bacs avec un nouvel album, baptisé « Là où le vent me mène » (Warner Music).

Dans le titre « Comme les autres », l’artiste de 32 ans aborde le thème de l’homosexualité. « J’avais juste envie de parler de ce sujet. Si j’avais été homo, mes parents l’auraient bien pris car ils sont très ouverts. Ado, j’étais la tête de turc des autres élèves à l’école parce que mon humour de petit coin passait pour de l’arrogance. Du coup, l’exclusion est un sujet qui me touche », a-t-il confié au magazine Public.

Qu’en est-il au niveau de ses attirances physiques ? « Je n’ai pas de fixette physique et je m’intéresse plus au charme qu’à la beauté. J’aime les femmes naturelles et, surtout, pas superficielles. Les bimbos me laissent de marbre : Nabilla, c’est non. Il n’y a pas de discussion possible, autant parler à une canette de Coca, c’est plus rempli. Je cherche une femme avec laquelle je puisse partager, discuter de tout », assure le natif de Rouen.

Read more

Emmanuel Moire raconte la réaction de sa mère quand il a fait son coming-out

Emmanuel Moire est actuellement en pleine promotion de son quatrième album, intitulé « La rencontre ». Il y a dix ans, le chanteur avait révélé être homosexuel.

« Quel est l’aveu le plus difficile que vous  ayez eu à faire de cours de votre vie ? » Voici la question posée par Roselyne Bachelot au chanteur, mercredi, sur le plateau du Grand 8. « Le plus difficile, c’était d’aller dire à ma maman que j’étais homosexuel. C’était génial parce que ma mère a été d’un exemplaire (sic) incroyable », a répondu Emmanuel Moire.

« Parfois, on imagine, on fait beaucoup de suppositions. J’en parle parce que je trouve ça important pour les gens surtout. Quelle que soit la différence. On s’imagine, on suppose comment ça va se passer, alors que parfois on se trompe littéralement. C’est parfois ce qui nous empêche d’être soi-même et de se confier et de dire les choses qui sont importantes pour nous », a poursuivi le natif du Mans.

Read more

Emmanuel Moire : « Je suis un des rares artistes qui assume pleinement son homosexualité »

Emmanuel Moire est actuellement en pleine promotion de son quatrième album, intitulé « La rencontre ». Il y a dix ans, le chanteur avait révélé être homosexuel.

Un choix qu’il ne regrette pas. « Aujourd’hui je suis un des rares artistes en France qui assume pleinement son homosexualité. Je n’ai rien à cacher. Je n’ai aucun problème à en parler et de m’adresser à tout le monde et pas seulement à une communauté », confie à Gala celui qui a incarné le roi Louis XIV dans la comédie musicale « Le Roi Soleil ».

« On m’avait déconseillé de faire mon coming out en m’expliquant que ça pourrait nuire à ma carrière… Je me suis longtemps fait passer pour quelqu’un d’autre, de peur qu’on ne m’accepte pas », poursuit le natif du Mans, qui a fait un retour gagnant avec son nouvel album, en vendant 16 000 exemplaires de « La rencontre » en une seule semaine.

Read more

Copé réagit aux propos de Boutin sur l’homosexualité : « C’est insupportable, inacceptable et impardonnable »

Lors d’un entretien donné au magazine Charles, Christine Boutin a déclaré que l’homosexualité était une « abomination ».

Des propos qui n’ont pas du tout plu à Jean-François Copé. Le président de l’UMP les a qualifiés de « insupportables, inacceptables et impardonnables ».

Deux autres responsables de l’UMP ont appelé leur parti à « condamner » les propos de l’ancienne présidente du Parti chrétien-démocrate (PCD).

Read more

Christine Boutin : « L’homosexualité est une abomination ! »

A l’occasion d’un entretien donné au magazine Charles, Christine Boutin a évoqué divers sujets comme l’affaire DSK, le sexe ou encore l’homosexualité.  

L’ancienne présidente du Parti Chrétien Démocrate assure ne pas être homophobe. « Je n’ai jamais condamné un homosexuel. L’homosexualité est une abomination. Mais pas la personne. Le péché n’est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné. (…) Je suis dans le péché, moi aussi, je suis une pécheresse, mais vous ne me verrez jamais faire l’apologie d’un péché », a expliqué la femme politique de 70 ans.

Au mois de mai dernier, Christine Boutin s’était interrogée sur RMC à propos de la Palme d’or du festival de Cannes attribuée à « La Vie d’Adèle », un film mettant en scène une passion homosexuelle entre deux femmes.

Read more