Iggy Azalea devant les tribunaux !

Justin Bieber est réputé pour être tout le temps convoqué au tribunal. Mais en ce moment, le Canadien se la joue sexy avec Calvin Klein. Et c’est maintenant le tour d’ Iggy Azalea de passer devant les tribunaux.

Hier mardi, Iggy Azalea s’est rendue à un tribunal de Los Angeles pour entamer la procédure de poursuite contre Maurice Williams alias Hefe Wine, son ex-mari qui aurait abusivement usé des droits d’auteur de la rappeuse sur des chansons. Selon le témoignage de Entertainmentwise, Joseph Porter, l’avocat de Hefe Wine, déclare que son client ne compte pas changer sa version des faits, car il a tous les droits légaux sur les maquettes d’Iggy Azalea et la maison de production de la rappeuse de 24 ans ne devrait pas revendiquer la propriété de ces oeuvres. En effet, Maurice Williams soutient qu’Iggy Azalea lui a cédé les droits sur ces oeuvres musicales alors qu’ils étaient encore « mariés sous le régime de la communauté de biens » au Texas en 2008.

Et la bataille commence…

De son côté, le staff juridique d’Iggy Azalea accuse Hefe Wine d’avoir contrefait cesdits droits d’auteur. Cependant, pour l’avocat de la défense, Iggy et son équipe chercheraient simplement à démonter le témoignage de Hefe Wine avec un ordre de l’empêcher de publier ces chansons sans l’accord de la chanteuse de Fancy. La bataille s’annonce déjà rude pour Iggy Azalea et son staff d’autant plus que Joseph Porter confie : « J’aimerais bien gagner. » La star de 24 ans et ses avocats doivent encore se rendre au tribunal de Los Angeles aujourd’hui.

Read more

Iggy Azalea victime d’agression sexuelle !

Hefe Wine, de son vrai nom Maurice Williams, le partenaire d’Iggy Azalea dans une sex tape dernièrement détenue par Vivid, a trouvé un autre moyen d’exploiter la rappeuse après le fiasco de son chantage avec la vidéo pornographique de lui et d’Iggy.

Hefe Wine serait en possession d’un disque dur qui contient des chansons qu’Iggy Azalea a enregistrées lorsqu’elle avait 18 ans. De l’aveu de The Hollywood Gossip, ce serait la nouvelle arme de Hefe contre la chanteuse de Fancy. La star de 24 ans a alors demandé à un juge d’empêcher son ex-petit ami de vendre ses chansons. Dans sa requête, Iggy explique avoir été sexuellement abusée par Hefe Wine.

Des abus à n’en point finir…

Dans une déclaration sous serment, Iggy Azalea avoue : « Les efforts de Williams pour exploiter le matériel qu’il m’a volé sont la continuité des abus auxquels il m’a soumise quand j’étais encore jeune. Je ne veux pas que le public soit confus par les efforts d’un scélérat qui veut faire passer des pastiches pour mon oeuvre.» La star de 24 ans qui ne veut pas que ces pièces vocales soient publiées insiste : « Je n’ai jamais eu l’intention de vendre ces chansons. »

Un troisième échec essuyé !

Iggy Azalea  aurait enregistré ces bandes alors qu’elle vivait encore avec Hefe Wine qu’elle accuse maintenant d’avoir sexuellement abusé d’elle. « J’étais à court d’argent et pensait retourner en Australie. Williams m’avait convaincue de rester en me promettant l’une des propriétés qu’il possédait… J’ai déménagé dans son appartement et Williams était devenu agressif et possessif », a-t-elle dit avant de souligner qu’il abusait sexuellement d’elle. Ces chansons qu’il essaie de vendre seraient la troisième tentative d’escroquerie de Hefe Wine après la sex tape et sa demande de divorce même s’ils n’ont jamais été mariés.

Read more

Iggy Azalea lève le voile sur son « mariage texan » !

Après le coup de la sex tape détenue par vivid, Iggy Azalea s’est retrouvée au coeur d’un autre scandale. Un homme, se proclamant l’ex-mari de la rappeuse de 24 ans, a demandé le divorce à la star. Iggy aura mis du temps à lever le voile sur cette affaire, mais maintenant, elle semble prête pour entamer une poursuite en justice.

Maintenant qu’Iggy Azalea en a fini avec Snoop Dogg, la rappeuse peut se concentrer sur cette affaire de divorce qui a été annoncée par TMZ le 10 octobre dernier. Sur Twitter, pour la première fois, Iggy Azalea en parle.

Une affaire montée de toutes pièces ?

« Parlons-en. Les vrais cas se règlent au tribunal, et non par la presse », a posté Iggy Azalea pour dénoncer le fait que Hefe Wine, son supposé mari, a choisi la presse pour régler une affaire qui devrait pourtant aller droit au tribunal si tant est que les faits sont vrais. Pour la star, c’est juste une supercherie pour se faire de l’argent et elle accuse TMZ de faire feu ou flèche de tout bois pour alimenter la polémique.

Un autre scandale à l’horizon ?

Dans la première déclaration de Hefe Wine publiée par TMZ, le « mari » en question dit avoir partagé le même toit qu’Iggy Azalea au Texas de 2008 à l’an dernier. Un fait que la rappeuse dément en expliquant que cela fait 5 ans qu’elle ne s’est pas rendue sur le territoire texan et quand il lui est arrivé de le faire , c’est sous la protection de la police et des gardes armés « pour de bonnes raisons évidemment », car ledit « mari »traîne une réputation sulfureuse. Quoi qu’il en soit, Iggy Azalea est plus qu’impatiente de régler cette affaire selon la loi, mais le staff de Hefe Wine la menace de déclarer à la presse qu’elle a filé une MST à son « mari ».

Read more

Iggy Azalea poursuit son ex-petit ami en justice !

Iggy Azalea et ses avocats avaient déjà prévenu qu’ils étaient prêts pour une bataille juridique. Eh bien ! La cloche a sonné dans le camp de la rappeuse de 24 ans qui a porté plainte contre Hefe Wine pour avoir piraté le contenu de son ordinateur selon une information de Mirror Uk

Iggy Azalea accuse Hefe Wine, son ex-petit ami d’avoir illégalement téléchargé tout le contenu de son ordinateur alors qu’elle vivait avec lui à Atlanta, en Géorgie, en 2009. Dans les documents jurudiques obtenus par TMZ, Iggy ne fait aucune mention de la sex tape qui menace en ce moment sa réputation, mais affirme que lesdits contenus incluent des enregistrements originaux inédits et soutient que son ex-petit ami essaie de profiter de son succès. Hefe Wine est aussi accusé de faux et usage de faux, car la chanteuse de Fancy explique qu’il a contrefait sa signature sur un document juridique qui stipule qu’elle a cédé ses droits sur ses musiques et ses vidéos.

En effet, TMZ a récemment publié un document juridique de Hefe Wine avec la signature d’Iggy Azalea cédant ses droits sur la fameuse sex tape. Le document indiquait ainsi que Hefe Wine avait le droit de disposer de la vidéo comme bon lui semblait. Mais la rappeuse affirme que ce contrat a été falsifié à partir d’un autre document qu’elle a signé une fois. Désabusée, Iggy a twitté le jeudi dernier : « Nous devons protéger nos femmes et j’espère vraiment que l’Amérique suivra l’Europe et ses lois afin de mieux protéger la vie privée des peuples et leurs droits fondamentaux. »

Read more