Véronique Sanson : « J’aimais bien la cocaïne »

Comme de nombreuses vedettes, Véronique Sanson a été une consommatrice de drogues durant une partie de sa carrière. Notamment à la période où elle était la compagne de Stephen Stills dans les années 70.

Samedi dernier, sur le plateau de « Salut les terriens », la chanteuse s’est confiée au sujet de ses addictions. « C’est du yo-yo un petit peu. La drogue est quelque chose de très très puissant (…) Les pétards, non mais la cocaïne, j’aimais bien. L’héroïne, j’ai essayé une fois. Je suis tombée, je suis devenue bleue… C’était terrible. [Picoler], j’adorais ça ! », a-t-elle confessé à Thierry Ardisson.

En début d’année, Véronique Sanson avait d’ailleurs révélé avoir eu envie de faire disparaître Stephen Stills. « Oui, [embaucher un tueur à gages] ça m’a traversé l’esprit. Ça coûte rien de demander. D’ailleurs, ça coûte pas si cher : ça ne coûte que 8 000 dollars. J’ai même pensé à le pousser d’une falaise ou d’un bateau. Ce qui l’en a dissuadée ? « J’avais tellement peur de me faire prendre. Je me disais pas du tout que c’est mal de tuer, je ne me disais juste que j’avais pas envie de me faire prendre. J’étais sûr que je suis tellement con et désordonnée que je vais laisser traîner un truc et qu’on saura que c’est moi. (…) C’est pour ça que je ne l’ai pas fait ! », avait-elle expliqué dans « On n’est pas couché ».

Read more

Keith Richards (ancien guitariste des Rolling Stones) : Il veut que ses filles sniffent ses cendres après sa mort

Keith Richards, l’ex-guitariste du célèbre groupe Rolling Stones, âgé aujourd’hui de 71 ans souhaite, après sa mort, être incinéré et, chose curieuse, que ses deux filles Theodora 30 ans et Alexandra 28 ans sniffent ses cendres, comme s’il s’agissait d’une ligne de cocaïne.

Il veut être sniffer comme de la coke après sa mort…

Keith Richards sait exactement où il veut finir après sa mort. Dans le nez d’Alexandra et de Theodora, ses deux filles. L’ancien guitariste des Rolling Stones (accro à la cocaïne et à l’héroïne) avait révélé, en 2007 lors d’une interview, avoir lui-même reniflé les cendres de son père.

Une sorte de tradition familiale que ses filles respectivement âgées de 30 et 28 ans se doivent donc de perpétuer, en sniffant les siennes après sa mort.

Selon TMZ en effet, le vieillard aurait explicitement exprimé ses dernières volontés à ses filles, avec l’espoir qu’elles s’y conforment. Drôles de dernières volontés que Théodora et Alexandra n’auraient d’autre choix que de respecter si elle veulent que l’âme de leur père trouve le repos éternel (quand il mourra, chose qui n’est pas encore le cas).

Read more