Départ de Claire Chazal : Anne Sinclair dénonce la « brutalité » de TF1

Dimanche soir, c’est presque une page de l’histoire de TF1 qui se tournera avec le départ de Claire Chazal. Anne Sinclair a tenu à rendre hommage à la journaliste.

« Nous serons tous un peu nostalgiques dimanche soir quand Claire Chazal dira au revoir. Elle rythmait les week-ends, sa blondeur et sa grâce nous disaient que c’en était fini de la douceur des fins de semaine. On célèbre aujourd’hui son professionnalisme, son exigence. Mais on parle peu d’elle, de sa loyauté, de sa droiture. On a beaucoup dit qu’elle était l’image de la bourgeoisie tranquille. Elle était en fait le gage qu’il restait une part d’invariance dans un monde en mouvement » a écrit Anne Sinclair dans une tribune du Huffington Post intitulée « Jamais (plus) le dimanche ».

L’ancienne compagne de Dominique Strauss-Kahn en profite au passage pour critiquer la première chaîne. « TF1 a perdu son lustre, sa suprématie, beaucoup de ses téléspectateurs, mais les journaux de Claire moins que d’autres cases d’une chaîne qui se sent menacée. Brutalité des médias. Brutalité d’une maison qui ne s’est jamais encombrée d’élégance », juge-t-elle.

Read more

« Welcome to New York », pas de procès d’Anne Sinclair contre Ferrara

« Welcome to New York » est le film inspiré de l’affaire DSK du Sofitel. Celui-ci a fait le buzz au Festival de Cannes 2014 et ce n’est pas forcement pour sa qualité. Anne Sinclair, l’épouse de l’ancien patron du FMI, du temps de l’affaire, a exprimé son « dégoût » pour le film du réalisateur Abel Ferrara.

Gérard Depardieu pas très crédible en DSK

Ce film est inspiré de la célèbre affaire du Sofitel de New York dans laquelle Dominique Strauss-Kahn a été accusé d’avoir violé Nafissatou Diallo. La façon de jouer DSK de Gérard Depardieu ne fait pas l’unanimité chez les critiques. Même si l’homme est un acteur dont le talent n’est plus à discuter, son langage et l’exposition permanente de son corps enlèvent de la crédibilité à ce film. Anne Sinclair n’apprécie pas la façon dont elle est présentée dans « Welcome to New York » dans le rôle de Simone. La patronne du Huffingtonpost, a déclaré sur le site de son média : « Je n’ai pas l’habitude, dans ces colonnes… Mais comme le personnage de Simone dans le film « Welcome to New York » prétend me représenter, je veux seulement dire ici mon dégoût. Dégoût, d’un film où l’exhibition permanente du corps de Gérard Depardieu, présentée comme une audace, donne en fait le haut le cœur. »

Anne Sinclair « Je n’attaque pas la saleté, je la vomis. »

L’ex-épouse de DSK continue son indignation en pestant contre un : «  Dégoût des dialogues minables et grotesques. Dégoût de la façon dont M. Ferrara représente les femmes… » À la question de savoir si elle avait l’intention de poursuivre le réalisateur en justice, Anne Sinclair refuse l’idée puisqu’elle ne veut en aucun cas donner plus de médiatisation à ce film. « Je ne ferai pas à Messieurs Ferrara et Maraval le plaisir de les attaquer en justice. Ils l’ont dit, ils n’attendent que cela. Je n’attaque pas la saleté, je la vomis. », dit-elle.

Read more

Affaire DSK-Nafissatou Diallo, Anne Sinclair croit Dominique Strauss-Kahn !

Anne Sinclair, ancienne compagne de Dominique Strauss-Kahn, a évoqué la célèbre affaire Nafissatou Diallo de l’hôtel Sofitel de New York sur France 2.

Invitée de Laurent Delahousse, dans son émission Un Jour, un destin, Anne Sinclair a évoqué la fameuse affaire « Nafissatou Diallo » qui a barré la route de la présidence française à Dominique Strauss-Kahn.

Anne Sinclair avait décidé d’ignorer les rumeurs

Évoquant l’épreuve qui a descendu DSK de son poste de directeur général du FMI, la patronne du Huffington post français a expliqué qu’elle avait soutenu son mari de l’époque parce qu’elle le savait innocent. « Je n’y ai pas cru, dit-il elle avant de rajouter : je ne le crois pas et je sais que ce n’est pas le cas. C’était aussi la conviction du procureur de New York ».

Concernant les légèretés qui sont régulièrement reprochées à son ex-mari, Anne Sinclair répond qu’elle savait tout. « Quand j’ai épousé Dominique, je savais que c’était un charmeur, que c’était un séducteur. Ça, je le savais ».

Celle qui aurait pu devenir la première dame de France assure également avoir eu connaissance des « rumeurs » qui circulaient sur son ancien compagnon de l’époque, mais qu’elle avait pris la décision de les ignorer.


Anne Sinclair sur l’affaire DSK : « Je n’y ai… par francetvinfo

Read more