Stéphane Bern : « J’étais un enfant insolent »

Stéphane Bern a reçu une éducation très stricte.

« On ne parle pas à table avant qu’on nous adresse la parole, on ne répond pas à ses parents. Moi qui étais très insolent, vraiment insolent (…) J’étais très difficile à contraindre, je n’obéissais pas, je ne faisais jamais mes devoirs convenablement », s’est souvenu le présentateur de télévision dans « La parenthèse inattendue » qui sera diffusée mercredi sur France 2.

Le Franco-luxembourgeois n’a pas toujours reçu l’affection qu’il espérait. « Les câlins qu’on recevait de nos parents étaient indexés selon la manière dont on se comportait. Si j’avais été un bon petit garçon, j’avais le droit d’aller dans les bras de ma mère, sinon on me tenait à distance », a précisé l’animateur de 50 ans.

Comments are closed.