Touche pas à mon Poste : pour ses 40 ans, Cyril Hanouna envoie une photo … de son derrière

Hier soir dans Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna fêtait ses 40 ans. Pour l’occasion, Jean-Luc Lemoine n’a pas hésité à raconter ce que son patron lui avait envoyé par SMS ce weekend…

Grosse ambiance mardi soir dans Touche pas à mon poste. Cyril Hanouna fêtait ce jour-là ses 40 ans et pour le célébrer comme il se doit, l’animateur le plus déliré du PAF a mis les petits plats dans les grands. Pour cette édition de l’émission, le jour de son anniversaire, Cyril Hanouna a fait fort en mettant en jeu un téléviseur pour un téléspectateur et en offrant une tablette à toutes les personnes présentes dans le public !

Mais ce n’est pas tout ! Durant le weekend, l’animateur avait également gâté ses chroniqueurs d’un cadeau bien particulier… C’est Jean-Luc Lemoine qui a lancé ces hostilités, provoqué par Cyril Hanouna. « Ce week-end, il a voulu me faire un coup au téléphone », a révélé l’animateur. « Si vous voulez que je balance, je vais balancer, faites gaffe ! », a prévenu le chroniqueur, qui a fini par lâcher le morceau : « Il faut savoir que ce garçon, qui vient d’avoir 40 ans (…) m’a envoyé un message ce week-end pour me dire : ‘Je suis avec quelqu’un qui te connait mais je pense que c’est un mytho’. Je lui renvoie un message et je lui demande : ‘C’est qui ?’. Et il me répond : ‘Bah, c’est mon cul !’ Et il m’a envoyé une photo de son cul ! ».

Mais les révélations ne s’arrêtent pas là car le délirant animateur a fait le même coup à une autre de ses chroniqueuses, Valérie Bénaïm. « Il me dit : ‘Je suis à une soirée et il y a un type qui te connait mais je pense que c’est un mytho’. Je lui demande qui c’est et il me répond : ‘Mon cul’. Et j’ai une photo de son cul dans mon téléphone, je l’ai gardée précieusement ! », a-t-elle raconté. Nouveau venu dans la bande de chroniqueurs, Julien Courbet n’a pas hésité à répondre en déclarant à son patron : « T’es vraiment un con ! » On peut donc dire que Cyril Hanouna envoie des cadeaux très particuliers.

Comments are closed.