Florent Manaudou lassé de la comparaison avec sa soeur Laure

La natation est une histoire de famille chez les Manaudou. Après le succès de Laure au début des années 2000 (13 titres internationaux dont un olympique et deux mondiaux), c’est au tour de Florent de cartonner. Seul inconvénient à ce triomphe, le nageur reste toujours « le petit frère de » et ça commence à lui déplaire.

La famille Manaudou est peut-être la famille la plus victorieuse de la natation française avec plus de 60 titres au haut niveau. Après Laure Manaudou, qui a marqué l’histoire de la natation française, c’est au tour de son petit frère, Florent Manaudou, de multiplier les trophées. Lors des championnats d’Europe qui se sont déroulés cet été à Berlin, le jeune homme âgé de 23 ans a remporté quatre médailles d’or. Si le palmarès du nageur grandit à vitesse grand V, un problème subsiste : Florent est toujours comparé à sa grande sœur. Une situation qu’il semble désormais regretter, comme il le confiait il y a quelques semaines au Journal du dimanche. « J’ai l’habitude des comparaisons. Même si je suis dix fois champion olympique, je serai toujours le petit frère », déclarait-il à l’époque, un brin agacé.

Alors que le quadruple champion d’Europe profite de quelques jours de repos avant de reprendre l’entraînement, le 27 octobre prochain, il est revenu sur ses déclarations dans les colonnes du Parisien. « Je n’ai pas du tout poussé un coup de gueule », estime le jeune homme. Ensuite il ajoute :  » C’est juste que c’est rébarbatif que l’on puisse encore titrer « L’or Manaudou » alors que c’est moi qui gagne. On l’a vu, on l’a revu et on le reverra encore sans doute ». Cependant, il ne faut pas penser qu’une tension existe entre le champion et son illustre soeur. Florent Manaudou confie que « sans elle, je n’aurais pas eu ce niveau. Je suis très fier de tout ça mais, à un moment, faut arrêter ».

Comments are closed.