Jamel Debbouze sur l’attentat contre Charlie Hebdo : « On ne touche pas à ma mère ! »

L’attentat contre Charlie Hebdo a secoué toute la France sans oublier l’univers du showbiz et du cinéma. Pour la première fois, l’humoriste-acteur Jamel Debbouze donne ses impressions sur ces tristes évènements.

Jamel Debbouze était l’invité de Sept à huit sur TF1 et l’humoriste franco-marocain s’est exprimé à propos des différents attentats qui ont endeuillé la France depuis le 7 janvier dernier. « Ma France c’est celle de la différence, de la tolérance, de la paix. C’est un pays avec des valeurs nobles. Je défendrai la France corps et âme pour tout ce qu’elle a apporté à ma famille », a proclamé l’acteur de 39 ans.

« Je suis musulman… Et ça, pour moi…»

À l’instar de plusieurs autorités musulmanes ayant demandé à la population française et au monde entier de ne pas faire d’amalgames entre ces « attentats terroristes et la religion musulmane », Jamel Debbouze insiste : « Aujourd’hui, j’ai presque besoin de le revendiquer comme pour dire:  » Ne vous inquiétez pas, on est pareil, malgré nos différences. Je suis Français, musulman, artiste, je suis né à Barbès, j’ai grandi à Trappes, je suis père de deux enfants, marié à une chrétienne, journaliste, très très belle. Et ça, pour moi, c’est la France ». »

« La France, c’est ma mère »

Du point de vue de Jamel Debbouze qui évoque pour la première fois sa confession à l’islam, la religion ne devrait pas être un sujet de discrimination. « J’ai passé mon temps à ne pas dire que j’étais musulman. Pas parce que je n’étais pas fier, loin de là. Mais parce que je considérais que ce n’était pas un sujet, qu’on n’avait pas besoin d’affirmer son identité ou sa différence. », a-t-il dit avant de mettre en garde et de souligner son patriotisme vis-à-vis de la France : « La France c’est ma mère, on ne touche pas à ma mère. »

Comments are closed.