Macky Sall, le président du Sénégal interdit la vente de Charlie Hebdo chez lui !

Le président Macky Sall de la République du Sénégal, en visite en Algérie, aurait interdit la vente du dernier numéro de Charlie Hebdo dans son pays.

Bien qu’ayant participé à la marche en mémoire des victimes de l’attentat du journal Charlie Hebdo en France, Macky Sall, selon Seneweb.com, aurait interdit la commercialisation du numéro de l’hebdomadaire collector dans son pays. Selon la source, il aurait précisé être « contre toute forme de violences, raison de sa présence à la marche de dimanche en France, mais tient au respect de la laïcité et de la croyance de chacun. » Toujours selon la source, ainsi que plusieurs autres sur place au Sénégal, le chef de l’État sénégalais estimerait que « les numéros de « Charlie Hebdo » de ce mercredi et de « Libération » sont une atteinte à la religion musulmane.»

Consignes auraient même été passées au ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo de veiller à un strict respect de cette mesure. En France, plus d’un million d’exemplaires déjà imprimés de Charlie Hebdo ont trouvé preneurs mercredi 14 janvier. Ce numéro intitulé « Tout est pardonné Je Suis Charlie » sera tiré à 3 millions d’exemples. Le journal « Libération » est frappé par la même interdiction au Sénégal pour avoir placé à sa une celle de « Charlie Hebdo ».

Comments are closed.