Attentat de « Charlie Hebdo », Dieudonné a participé à la marche républicaine

L’humoriste Dieudonné avait déclaré sur Facebook, peu après les attentas de Charlie Hebdo, «Je me sens Charlie Coulibaly ». La justice qui s’était depuis intéressée à son cas pourrait le condamner à une lourde amende puisque le procureur avait déjà requis 30 000 euros contre lui la semaine dernière pour ses propos jugés antisémites.

Dieudonné était poursuivi ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris pour son propos le jour de la marche républicaine, en hommage aux victimes, des attentats à « Charlie Hebdo » et à l’Hyper cacher de la Porte de Vincennes. Le comédien pourrait écoper d’une amende de 30 000 euros pour « propos antisémites » comme le réclamait le procureur la semaine dernière. Mais pour cette fois, il est pourrait prendre plus lourd pour «apologie du terrorisme».  Il risque là 100 000 euros d’amende pouvant se transformer en de la prison ferme s’il ne s’en acquitte pas,  selon le quotidien Le Parisien. Le comédien aurait fait une précision à la barre, selon le média, en disant : «Bien évidemment je condamne sans aucune retenue et sans aucune ambiguïté les attentats.» Il dénoncerait ensuite avoir été «traité comme un terroriste».

Dieudonné était « Charlie »

Dieudonné révèle également avoir souhaité participer à la marche républicaine. Il avait pour cela dépêché ses avocats auprès du ministère de l’Intérieur, mais qu’aucune réponse ne lui aurait été accordée. Dieudonné qui dit avoir participé à la marche dans une commune proche de son domicile en Eure-et-Loir, aurait rajouté : « Je me suis senti concerné par cette marche et exclu par les services de police de cette marche. (…) Je me sens traité comme un terroriste.»

Comments are closed.