Selena Gomez, un clash avec une fan sur Instagram !

Le 12 juillet dernier, une fan a partagé un  commentaire haineux avec la Selena Gomez. Cette dernière souhaite à la jeune star de mourir d’un cancer.  Loin de la rendre furieuse, la chanteuse de 21 ans a plutôt été indulgente en retour. Une réaction qui lui a valu l’admiration de plusieurs autres fans. 

« Le commentaire que vous avez publié sur le cancer est absurde, désagréable de la part d’une jeune femme. Je suis passée par cette bataille avec mes fans et les membres de ma famille. Vous pouvez ne pas aimer quelqu’un, mais souhaiter que quelque chose lui arrive ou arrive à sa famille est déplacé. Vous ne gagnerez le coeur de personne en agissant ainsi, croyez-moi. Renseignez-vous un peu plus. Que Dieu vous bénisse. Soyez une femme superbe. Vous êtes belle », pouvait-on lire sur le compte de Selena Gomez en guise de réplique. La Texane a conclut en écrivant : « Honnêtement, je ne parle pas beaucoup parce que c’est tout simplement pris hors de son contexte. Mais je n’aime pas l’intimidation. J’en ai assez vu pour ne rien dire. »

C’est Selena Gomez qui l’emporte

Les éloges des fans ne se sont pas fait attendre à la suite de cette réponse de la chanteuse de 21 ans. Pendant que les uns louent sa bravoure en la traitant d’ange, les autres voient en elle une source d’inspiration. Un fan a écrit : « C’était un bel exemple. Si quelqu’un disait cela de moi, je ne pense pas pouvoir être si gentil en retour, vous êtes un ange. » Un autre a posté : « Selena Gomez, vous êtes la plus forte, la plus belle, et la personne la plus inspirante qui soit. »

3 Comments

  1. coco 15 juillet 2014 12 h 31 min

    moi je pense que la fille est une conne de dire ca a selena nan mes elle se prend pour qui cette petasse de premiere franchement moi je dit que selena a eu raison de lui dire ca

    • Malya 15 juillet 2014 12 h 50 min

      C’est clairement pas possible de raconter de telles bêtises. Elle ne va pas bien la connasse qui dit des choses pareilles.

  2. malya 17 juillet 2014 11 h 59 min

    blabla