Azealia Banks exulte après la fin de son contrat avec Universal !

Azealia Banks a signé avec le label Universal Music cela fait maintenant deux ans et demi. C’est avec un réel soulagement que la rappeuse controversée a annoncé la fin de son engagement avec le label discographique sur Twitter.

Ce contrat représentait visiblement un lourd fardeau pour Azealia Banks qui a confié hier jeudi sur son compte Twitter : « Bientôt la fin de mon contrat !!!!!!!!!!!!!!!!! C’est la grosse surprise !!!!!! Je me sens comme miss Celie a la fin de Color Purple…. Enfin libre ». C’est en 2011 qu’Azealia Banks a dévoilé son premier single intitulé 212. La chanson qui a été agréablement accueillie par le public a conduit à un accord avec Universal Music en 2012. La sortie de son premier album baptisé avec la maison de disques « Broke with expensive Taste » avait  été initialement prévue en 2012 avant d’être repoussée en février 2013. Seulement, celui-ci ne sortira jamais.

 Azealia Banks avait fait un appel du pied à « Sony ! »

« Est ce que quelqu’un chez Sony peut me sortir d’Universal ? S’il vous plait, je suis vraiment dans l’enfer ici », écrivait Azealia Banks en janvier dernier. Maintenant, la native de Harlem dit se sentir comme à l’époque de ses 14 ans, du fait de sa liberté retrouvée à l’approche de cette fin de contrat avec le label. Azealia s’était fait remarquer par la maison de disque XL avec qui elle avait signé un contrat promptement rompu. La jeune femme de 23 s’était relancée en publiant des démos de ses sons sur le web où elle a été remarquée par les dirigeants d’Interscope, qui la signent subséquemment sur leur label. Avec cette mauvaise expérience avec Universal Music, elle doit trouver un nouveau label pour se relancer. Sony qui semble être dans son coeur de cible va-t-il s’intéresser à elle ? On le saura dans les prochaines semaines.

Comments are closed.