Angelina Jolie aurait-elle volé l’histoire d’Aberash ?

Angelina Jolie est au coeur d’un scandale. La femme de Brad Pitt est accusée d’avoir volé l’histoire d’une jeune Éthiopienne, victime d’un viol, pour en faire un film sans l’autorisation préalable de celle-ci. La jeune femme en question cri son indignation et accuse Angelina de non-respect de son histoire.

Deux histoires identiques : coincidences ou non ?

Une adolescente kidnappée à 14 (en Éthiopie) et violée par ses ravisseurs qui la contraignent au mariage mais qu’elle finit par tuer. Telle est l’histoire que raconte le film coproduit par Angelina Joile. Ce film ou du moins l’histoire du film crée la polémique en ce moment, puisqu’une Éthiopienne de 32 ans dit avoir inspiré le film, et qu’Angelina n’a fait qu’utiliser l’histoire de sa vie sans son autorisation et sans qu’elle perçoive de compensation.

Difret serait inspiré de l’histoire d’Aberash

Rappelons que le film intitulé Difret avait été diffusé l’année dernière au sommet global organisé pour lutter contre les violences sexuelles lors de conflits. Aberash Bekele s’insurge contre les réalisateurs du film, dont Angelina Jolie, parce qu’elle estime que ressasser son passer pourrait être source de menace pour elle et son entourage.

Charlotte Metcalf, une journaliste qui avait déjà réalisé un documentaire il y a 16 ans sur l’histoire de l’Éthiopienne, a affirmé qu’elle comprend ce que peut ressentir la jeune femme et a parlé sa souffrance au Daily Mail : « C’est un véritable scandale qu’on prétende que cela aurait pu être l’histoire de n’importe qui d’autre, et Aberash lutte contre cela. Aujourd’hui, elle pourrait faire l’objet de l’admiration internationale pour son courage, mais au lieu de cela, elle est invisible, son histoire lui a été volée. »

Comments are closed.