J-C. Cambadélis : « Ce fricard d’Anelka partage avec Dieudonné la passion de l’argent »

Jean-Christophe Cambadélis vient de sortir un nouveau livre intitulé « L’Europe sous menace national-populiste », paru aux éditions de L’Archipel.

Dans cet ouvrage, le nouveau premier secrétaire du Parti socialiste s’en prend à Nicolas Anelka. Il considère que le footballeur est devenu « milliardaire grâce à ses pieds, n’ayant rien gagné mais tout abîmé ». « Le même footballeur, après le désastre sud-africain de Knysna – où l’homophobie volait bas dans les vestiaires-, avait évoqué son désir de ne plus revenir en France car on y paie trop d’impôts. Ce fricard partage avec Dieudonné la passion de l’argent et une attention médiatique sans précédent », poursuit-il.

Au mois de décembre 2013, alors qu’il évoluait sous les couleurs du club anglais de West Bromwich Albion, Nicolas Anelka avait fait le geste de la « quenelle » pour célébrer l’un de ses buts. Suspendu cinq matches par la fédération anglaise de football (FA), le joueur français avait alors décidé de mettre un terme à son contrat.

Comments are closed.